Footofeminin.fr : le football au féminin

D1 - L'OL finit 2013 sur un treizième succès

Les Lyonnaises ont terminé l'année 2013 par une treizième victoire en treize journées, la vingt-troisième et dernière en championnat en 2013. Le premier rendez-vous en 2014 sera déterminant pour décrocher un huitième titre consécutif.



Joscht et Diop dans le grand bain de la D1 (photo C Ringaud)
Joscht et Diop dans le grand bain de la D1 (photo C Ringaud)
Match des extrêmes entre le leader Lyon et la lanterne rouge Muret. Lyon qui se présente sans Wendie Renard et Saki Kumagaï, laissées au repos. Il n’y eut qu’une seule équipe sur le terrain et le score aurait pu être beaucoup plus lourd. D’entrée de match, Lyon obtient un corner. Celui-ci tapé par Elise Bussaglia est repris de la tête par Laëtitia Tonazzi qui envoie le cuir sur la transversale (2e). Quatre minutes plus tard, sur un centre de Corine Franco pour Elodie Thomis, elle devance Violaine Gravé, de retour dans les cages, mais la balle passe au ras du montant droit (6e). Comme souvent, c'est sur corner que l'OL débloque la situation. On reprend les mêmes mais avec, cette fois-ci, la réussite au bout, avec Laëtitia Tonazzi qui, au premier poteau, de la tête, trompe Violaine Gravé (0-1, 12'). Lyon écrase son adversaire et sur une bonne frappe d’Eugénie Le Sommer repoussée par Violaine Gravé, sur la récupération, le centre qui suit de Camille Abily est suivi de plusieurs frappes dégagées sur la ligne de but (15e). Tant bien que mal, Violaine Gravé repousse une frappe puissante, dans les 16m, de Lara Dickenmann, mise en corner (21e). Un bel enchaînement d’Eugénie Le Sommer passe tout près de la lucarne droite (26e). Tous les corners pour Lyon sont dangereux. Celui tapé par Louisa Necib trouve la tête de Corine Franco qui passe juste au dessus (28e). Puis sur une passe en retrait directement pour Laëtitia Tonazzi, la gardienne murétaine gagne son duel face à l’attaquante lyonnaise (29e). A force de jouer derrière, la défense va céder sous la pression des filles de Patrice Lair. Eugénie Le Sommer, en deux minutes, va s’offrir un doublé. Tout d’abord sur une frappe dans un angle fermé (0-2, 30'), puis sur une longue ouverture d’Amandine Henry, elle ajuste un centre tir qui termine dans le petit filet opposé (0-3, 32').

Eugénie Le Sommer franchit le cap des 100 buts en D1

Necib passeuse décisive ce dimanche
Necib passeuse décisive ce dimanche
Changement à la pause avec les entrées, côté lyonnais, de Lotta Schelin et d’Eve Perisset et côté de Muret de Béatrice Kaboré qui prend la place d’Aïvi Mitchaï, Laurianne Cervera prenant le brassard de capitaine. Et d’entrée, Lyon appuie sur l’accélérateur. Une frappe de Louisa Necib manque le cadre de peu (48e). Lara Dickenmann, montée d’un cran, sert Lotta Schelin qui marque mais le but est refusé pour une position de hors jeu (52e). On retrouve Lara Dickenmann pour un nouveau centre et c’est Béatrice Kaboré qui se jette devant Eugénie Le Sommer et qui trompe sa propre gardienne (0-4, 53'). Servie par Eugénie Le Sommer, la frappe de Lotta Schelin vient s’écraser sous la barre transversale et retomber devant la ligne (54e). Un énième Corner arrive au second poteau où Lara Dickenmann, libre de tout marquage, a tout le temps d’ajuster Violaine Gravé (0-5, 60'). Sur un centre d’Eugénie Le Sommer, c’est Camille Naude qui envoie la balle dans ses propres filets (0-6, 61'). Muret est aux abois et un dégagement en 6m de Violaine Gravé récupéré par Louisa Necib, permettait à la n°10 de décaler à gauche Lara Dickenmann qui voit son centre coupé au premier poteau par Lotta Schelin (0-7, 65'). Violaine Gravé stoppe ensuite une frappe en deux temps de Camille Abily (68) puis un tir à bout portant de Lara Dickenmann (72e). La première véritable attaque de Muret a lieu avec Camille Naude qui lance dans la profondeur la jeune Aimy Diop mais elle est devancée par la sortie de Sarah Bouhaddi qui aura passé une après-midi très tranquille (88e).

Christophe Ringaud


Réactions
Salim Belhamel (entraîneur Muret) : "Fier de mes joueuses"
"Physiquement, il y avait une trop grande différence. Néanmoins, dans l’attitude, je suis fier de mes joueuses. Je repense notamment aux dix premières minutes où nous étions bien en place. Mais après ce round d'observation, nous n'avons pas pu rivaliser"
Patrice Lair (entraîneur Lyon) : "L'important était les quatre points"
"Nous aurions pu inscrire plus de buts, certes, mais l’important était d’engranger les quatre points de la victoire de façon à finir l’année avec 6 longueurs d’avance sur nos poursuivantes".

Championnat de France de Division 1 - Treizième journée
Dimanche 22 décembre 2013 - 14h30
AS MURET - OLYMPIQUE LYONNAIS : 0-7 (0-3)
Muret (stade Clément Ader)
Spectateurs : 600
Arbitres : Elodie Coppola assistée de Laurent Carrie et Bagdadi Benazouz.
Buts : Laëtitia TONAZZI 12', Eugénie LE SOMMER 30', 32', Béatrice KABORE 53' c.s.c., Lara DICKENMANN 60', Camille NAUDE 61' c.s.c., Lotta SCHELIN 65'
Aucun avertissement.

AS MURET : 16. Violaine Gravé ; 2. Camille Naude, 15. Kelly Vilmiaire, 26. Anne Trevisan, 4. Aïvi Mitchai (cap) (19. Béatrice Kaboré 46’) ; 8. Laurianne Cervera (24. Laurie Joscht 59’), 20. Sarah Galera, 25. Margaux Diaz (14. Aimy Diop 66’), 22. Léa Campos ; 9. Nisrine Daoudi, 23. Sabrina Loukombo. Entraîneur : Salim Belhamel.
Non utilisée : 1. Camille Pecharman
OLYMPIQUE LYONNAIS : 16. Sarah Bouhaddi ; 17. Corine Franco (13. Mélissa Plaza 58’), 6. Amandine Henry, 20. Sabrina Viguier (cap), 21. Lara Dickenmann ; 15. Elise Bussaglia, 10. Louisa Necib, 23. Camille Abily ; 12. Elodie Thomis (19. Eve Perisset 46’), 9. Eugénie Le Sommer ; 24. Laëtitia Tonazzi (8. Lotta Schelin 46’). Entraîneur : Patrice Lair.
Non utilisées : 1. Pauline Peyraud Magnin, 7. Megan Rapinoe

Mardi 24 Décembre 2013
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :