Footofeminin.fr : le football au féminin

D1 - L'OL la joue modeste pour l'instant... (6/12)

Avec la concurrence de Paris, Lyon pourra-t-il aller chercher un huitième titre de champion de France et récupèrera-t-il sa couronne européenne ? Patrice Lair reste, lui, très mesuré et s'attend à deux premiers matches « compliqués » en raison de la préparation.



Comme d'habitude, les Lyonnaises sont parties en stage à Tignes dix jours (Photos : olweb)
Comme d'habitude, les Lyonnaises sont parties en stage à Tignes dix jours (Photos : olweb)
L'après Euro 2013 : des filles marquées ?
Les joueuses de l'équipe de France avaient été très marquées à l'issue de la quatrième place obtenues aux Jeux Olympiques de Londres. Est-ce que ce fut encore le cas cette fois ? « Je leur ai dit de faire une croix sur tout ce qui s'était passé depuis trois années aussi bien en club qu'en sélection. Aujourd'hui, on repart sur un nouveau cycle à Lyon et en équipe de France avec un nouveau sélectionneur. Dans deux ans, c'est la Coupe du monde. Et pour avoir discuté avec Bergeroô, je vais tout faire pour l'aider à bien préparer cette échéance. J'espère que, dans deux ans, il y aura enfin un titre, voire une médaille pour cette équipe qui le mérite ».

Le recrutement : Lyon a dégraissé
Cela faisait longtemps que ça n'était pas arrivé. Pendant cette intersaison, Lyon a « pas mal dégraissé » dixit Patrice Lair. Cinq joueuses - Laura Georges (PSG), Laura Agard (AS Muret), Céline Deville (FCF Juvisy), Ami Otaki (Urawa Red Diamonds Ladies, Japon), Shinobu Ohno (AS Elfen Sayama FC, Japon)) ont quitté l'OL. Et on n'oublie pas non plus l'arrêt de carrière de Sonia Bompastor. Si Patrice Lair a réussi à garder son ossature, il commence aussi à incorporer des jeunes. « On dépend toujours de la section masculine. Et, comme elle, on est plutôt en train de faire des économies. On va davantage se concentrer sur la formation avec un peu moins de moyens pour recruter. » Malgré tout, les Renard, Henry, Abily, Schelin & co sont toujours là. Elles ont encore faim de titres. Seules deux joueuses (Kumagai et Plaza) sont venues renforcer l'effectif. Seul l'hiver pourrait modifier un peu cet effectif. « b[S'il y a un manque, on s'adaptera peut-être au prochain mercato mais je vais démarrer avec ce groupe », affirme Patrice Lair.
L'effectif lyonnais se limitera à 20 joueuses cette saison avec également le renfort de Megan Rapinoe à la fin du mois de septembre. « Elle reviendra plus tôt que prévu parce que j'ai besoin d'elle plus tôt. Je l'ai eue au téléphone. Elle peut être présente pour le match face au PSG. »

"Ca commençait à leur manquer"

Louisa Necib, Sarah Bouhaddi et Elodie Thomis prennent la pose sous le soleil de Tignes
Louisa Necib, Sarah Bouhaddi et Elodie Thomis prennent la pose sous le soleil de Tignes
La préparation : Bouhaddi et Abily plus tôt que prévu
L'OL a officiellement repris l'entraînement le 26 juillet. Mais sans les internationales qui avaient jusqu'au 19 août pour se reposer. Un choix délibéré. « J’avais fait le choix de laisser les filles bien récupérer après trois années intenses. Le but, c’était qu’elles récupèrent et qu’elles aient envie de revenir. Les autres années, c’était plus difficile elles n’avaient pas vraiment de coupure. » Mais malgré la consigne du coach : Sarah Bouhaddi et Camille Abily avaient trop envie. Elles ont repris une semaine avant, ont disputé le match amical contre Nîmes le 16 août (11-0). « Ça commençait à leur manquer, c’est bien. Les autres joueuses, elles, ont bien suivi le programme d'entretien pendant leurs vacances. »

Le championnat : un départ compliqué ?
« Ce sera difficile d'être très performant dès le départ parce qu'on a fait le choix de donner de la récupération aux joueuses et forcément on ne peut pas être au top en dix ou quinze jours. On peut perdre des points au début ». Patrice Lair redoute ce début de saison et reste extrêmement prudent dans ses déclarations. Il répète à l'envi que cette saison sera « très difficile » : « Ce sera difficile de rééditer dans les prochaines années ce que l'on a pu faire pendant trois ans. Ce ne sera pas une saison à 22 victoires. Le but, c'est d'être bien à Noël pour être performant sur la deuxième partie de saison. » Le coach lyonnais qui entamera sa quatrième saison sur le banc rhodanien se méfie des deux premiers matches. D'abord le long voyage jusqu'à Henin « un déplacement toujours compliqué face à une équipe qui va tout donner » puis contre Juvisy « une équipe qui s'est renforcée et qui va vouloir gagner quelque chose ». Malgré cette prudence, l'OL reste le favori pour le titre de champion de France. Il possède encore le meilleur effectif de France et les filles se connaissent par cœur. Les automatismes sont là contrairement au PSG. « Conserver ce titre de champion de France ce serait bien. Cela nous permettrait de battre les garçons et d'aller chercher un huitième titre de suite », annonce quand même Patrice Lair.

"L'an dernier, on était la meilleure équipe d'Europe, voire du monde"

Les internationales ont repris autour du 19 août avec l'OL. Sauf Camille Abily et Sarah Bouhaddi
Les internationales ont repris autour du 19 août avec l'OL. Sauf Camille Abily et Sarah Bouhaddi
La Ligue des Champions : l'Allemagne est repassée devant
Le constat est le même qu'en championnat. La concurrence sera rude sur le plan international. Wolfsburg va vouloir défendre son titre, Paris ne sera pas loin de la vérité. Patrice Lair est aussi très mesuré vis à vis de la conquête d'un troisième titre européen et d'une cinquième finale d'affilée. « En Coupe d'Europe aussi ça va être compliqué. Autant l'an dernier, je pense qu'on était la meilleure équipe d'Europe voire du monde ; autant aujourd'hui, il y a des équipes qui se renforcent et qui sont déjà costaudes. Le football allemand a repris le monopole, il faut être réaliste. Les équipes suédoises vont être costauds aussi. »

Le futur : les jeunes et Andi Sullivan
L'OL va s'appuyer de plus en plus sur ses jeunes pousses. Noémie Carage, Lucie Pingeon et Eve Périsset ont suivi les pros en stage à Tignes cette année. En cas de bonnes performances, elles pourraient même intégrer le groupe pro l'an prochain. « Cette année, elles ont leurs études, elles ne pourront donc pas suivre tous les entraînements. Si elles font de bonnes prestations et une bonne saison avec les équipes de jeunes, on pourra peut-être leur proposer un contrat fédéral ». Autre joueuse qui pourrait intégrer l'effectif lyonnais l'an prochain, la jeune américaine Andi Sullivan qui était en stage pour la deuxième année consécutive avec l'OL à Tignes. « Je l'avais trouvé très intéressante la saison dernière. Elle est encore là cette saison. On verra parce qu'elle a encore une année d'université aux USA mais ça peut-être une bonne pioche dans l'avenir. C'est une très bonne attaquante, qui me plait bien. Là elle va repartir aux États-Unis mais ça peut-être un renfort pour la saison prochaine. »

Thibault Simonnet

Le club
Olympique Lyonnais
Intégration de la section féminine de l'Olympique lyonnais en 2004 (créée en 1970 sous le nom de Football Club de Lyon.)
Couleurs : bleu et blanc
Président : Paul Piemontese
Stades : Plaine des jeux de Gerland (2200 places) et Stade de Gerland (41842 places assises)
Site web : http://www.olweb.fr

Saison 2012-2013 : 1er de Division 1
Palmarès : Champion de France en 1991, 1993, 1995, 1998 (sous le FC Lyon), 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013
Vainqueur de la Coupe de France : 2003, 2004, 2008, 2012, 2013.

L'effectif 2013/2014
Gardiennes : Sarah Bouhaddi, Pauline Peyraud-Magnin, Cindy Perrault
Défenseures : Wendie Renard, Saki Kumagai, Sabrina Viguier, Corine Franco, Mélissa Plaza, Noémie Carage.
Milieux : Amandine Henry, Louisa Necib, Elise Bussaglia, Makan Traore, Eve Perisset, Camille Abily, Lara Dickenmann, Amel Majri.
Attaquantes : Lotta Schelin, Laetitia Tonazzi, Elodie Thomis, Eugénie Le Sommer, Lucie Pingeon, Megan Rapinoe.

Les transferts 2013/2014
Entraîneur : Patrice Lair
Adjoint : Antonin Da Fonseca
Reprise des entraînements : 26 juillet (19 août pour les internationales)
Arrivées : Saki Kumagai (FFC Frankfurt, D1 ALL), Mélissa Plaza (Montpellier HSC)
Départs : Megan Rapinoe (Seattle Reign FC, USA), Laura Georges (PSG), Laura Agard (AS Muret), Céline Deville (FCF Juvisy), Ami Otaki (Urawa Red Diamonds Ladies, Japon), Shinobu Ohno (AS Elfen Sayama FC, Japon)
Arrêt : Sonia Bompastor

Mardi 27 Août 2013

Dans la même rubrique :