Footofeminin.fr : le football au féminin

D1 - LE BIHAN offre la victoire à GUINGAMP

Irrésistible ce dimanche, auteur de trois buts somptueux et passeuse d'un geste audacieux sur le quatrième, Clarisse Le Bihan a grandement contribué au succès de son équipe face à Soyaux (0-4).



Clarisse Le Bihan a grandement contribué au succès de son équipe (photo archive)
Clarisse Le Bihan a grandement contribué au succès de son équipe (photo archive)
Alors que les deux équipes étaient au coude à coude au classement, dimanche sur la pelouse de Soyaux, les Bretonnes ont été plus tranchantes face à des Charentaises pas en réussite. Juan Paredes alignait pour la première fois trois recrues. Si Marion Leroy, blessée n'est pas sur la feuille, Mélissa Godart était présente aux côtés de Cynthia Viana et Charlotte Bilbault, seulement qualifiées depuis le 1er octobre après leur reclassement amateur.
Mais après coup, Juan Paredes reconnaissait avoir une part de responsabilité dans ses choix. Tel celui de Cynthia Viana, à court de compétition, qui céda sa place à la mi-temps, Justine Deschamps reculant d'un cran pour prendre le poste de la latérale droite. Pour Sarah M'Barek, il fallait se passer de son internationale nigériane Désiré Oparanozie retenue pour la Coupe d'Afrique des Nations. Mais sa remplaçante Clarisse Le Bihan a montré bien plus qu'un statut de doublure.
Les Guingampaises, qui restaient sur trois succès, avaient décidé d'allonger le ballon depuis la défense centrale vers les attaquantes et cela a payé à chaque fois. La première lorsque Griedge Mbock Bathy Nka trouvait Laura Douessin couloir gauche qui centrait en cloche au premier poteau. Amandine Guérin, à la lutte avec Maud Hurault, n'arrivait pas à se saisir du ballon que Clarisse Le Bihan reprenait d'une volée du gauche aux six mètres (0-1, 9').

Deux buts somptueux de Le Bihan

Amandine Guérin, la gardienne de Soyaux, en délicatesse avec une épaule, a tenu sa place (photo A Nelson Sindfoul)
Amandine Guérin, la gardienne de Soyaux, en délicatesse avec une épaule, a tenu sa place (photo A Nelson Sindfoul)
Soyaux n'était pas en reste avec une frappe de Justine Deschamps mais Emmeline Mainguy ne s'inquiétait pas de cette tentative (11e) pas plus que Siga Tandia (33e) ou Laura Bourgouin (43e). Surtout que la défense bretonne allait se montrer intraitable.
Le discours à la pause ne changeait en rien le déroulement de la rencontre avec une équipe de Soyaux qui n'était pas en réussite.
A l'inverse, Guingamp aurait pu marquer sur un lob de Laura Douessin venait s'écraser sur la transversale (58e). Le collectif sojaldicien n'y était pas dans les derniers mètres et Clarisse Le Bihan allait sonner le glas. Une première action initiée au milieu de terrain par Lalia Storti sur une longue ouverture trouvait Clarisse Le Bihan plein axe qui enchaînait un contrôle orienté de la poitrine à l'entrée de la surface puis une frappe croisée du gauche. Magnifique et efficace (0-2, 64').
Le suivant, six minutes plus tard, était différent mais tout aussi remarquable. Après un ballon de Salma Amani contré à 25 m, il revenait sur Clarisse Le Bihan aux 20 m. Elle crochetait devant Pascaud et enroulait une frappe du gauche qui se logeait en lucarne (0-3, 70'). La messe était dite. Le quatrième but parachevait ce succès mérité. Griedge Mbock Bathy Nka trouvait en profondeur et dans la course, Salma Amani qui piquait son ballon du droit aux 16 m (0-4, 90').
Guingamp confirme ainsi son beau parcours de la saison dernière et se hisse même à la quatrième place, devant Montpellier. Soyaux reste sixième mais l'écart se réduit désormais avec les poursuivants avant d'aller jouer à Lyon.

REACTIONS

Juan Paredes (Entraîneur de Soyaux) :
"La défaite est amplement méritée. On a été physiquement, tactiquement et techniquement en dessous. On va avoir l'occasion d'affronter les gros et si on affiche ce type de prestation, on va souffrir. Dans la perspective du maintien, on aura l'obligation de faire mieux, et je pense qu'on n'aura pas de mal !"

Sarah M'Barek (Entraîneur de Guingamp) :
"J'aurais signé avant le match pour un tel résultat ! On a été malmené en première période, même si on menait au score. Sur la deuxième période, on a fait la différence. La saison dernière, on pêchait dans le domaine offensif, on avait la maîtrise du ballon sans pouvoir concrétiser".

Réactions - Source : Sud Ouest

Championnat de France de D1 2014-2015 - 6ème journée
Dimanche 12 octobre 2014 à 15h00
ASJ SOYAUX CHARENTE - EA GUINGAMP : 0-4 (0-1)
Soyaux (stade Léo Lagrange)
Spectateurs : 300
Arbitres : Manuela Nicolosi assisté de Alexandre Parcollet et Marc Pion.
Buts pour Guingamp : Clarisse Le Bihan 9', 64', 70', Salma Amani 90'
Avertissement : Griedge Mbock Bathy Nka 25' pour Guingamp

Soyaux : 1-Amandine Guérin ; 24-Cynthia Viana (2-Anaïs Dumont 46'), 5-Marina Pascaud (cap.), 22-Siga Tandia, 25-Marie Aurelle Awona (11-Viviane Boudaud 73') ; 8-Charlotte Bilbault, 10-Gwendoline Djebbar, 4-Justine Deschamps, 7-Mélissa Godart, 17-Laura Bourgouin (14-Lydia Belkacemi 81'), 9-Gwenaëlle Migot. Entr.: Juan Paredes
Guingamp : 1-Emmeline Mainguy ; 18-Margaux Bueno, 5-Griedge Mbock Bathy Nka, 8-Audrey Février (cap.), 21-Ellie Hamon ; 28-Marine Dafeur (17-Salma Amani 46'), 11-Aminata Diallo, 10-Lalia Dali-Storti, 27-Laura Douessin (23-Fatoumata Balde 72') ; 20-Maud Hurault (26-Cassandre Furuberget 83'), 9-Clarisse Le Bihan. Entr.: Sarah M'Barek
Non utilisées : 16-Maryne Gignoux-Soulier, 6-Marion Boishardy

Les buts en vidéo (source : Erwan Chapel - Air1_16)


Mardi 14 Octobre 2014
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :