Footofeminin.fr : le football au féminin

D1 – LE MONTPELLIER HSC n'a peur ni de Juvisy, ni du PSG, ni de l'OL

Les Montpelliéraines entament leur troisième année sans ligue des champions. Et LA priorité de la saison sera d'y retourner. En misant sur des jeunes prometteuses.



D1 – LE MONTPELLIER HSC n'a peur ni de Juvisy, ni du PSG, ni de l'OL
Ce parfum de Ligue des Champions, les Montpelliéraines ne l'ont plus apprécié depuis deux saisons. Ça fera donc trois cette année. C'est trop. Surtout que les deux derniers exercices ont été frustrants. Car à chaque fois, il a manqué un petit quelque chose. Un petit rien qui a fait la différence. « Ça fait deux saisons où l'on passe de très peu à côté. La saison dernière, on termine à deux poins de Juvisy et l'année d'avant on perd la qualif lors du dernier match face à Paris. C'est rageant parce qu'on se bat toute la saison et à l'arrivée on a ni titre, ni qualification », glisse Sarah M'Barek, la coach. En plus cette année, la concurrence sera encore plus rude face aux armadas lyonnaises et parisiennes mais aussi face à Juvisy toujours placé dans le top4 français depuis plus de douze ans ! « Ça va être tendu jusqu'à la fin et le titre sera très cher à obtenir cette année mais je me méfie aussi de clubs comme Saint-Etienne, Guingamp ou Vendenheim qui commencent à être structurés et qui aspire à d'autres ambitions. Ça va être un combat chaque week-end. »

Les jeunes au pouvoir

Les U19 de Montpellier vont progressivement rejoindre la D1 (photo E Baledent)
Les U19 de Montpellier vont progressivement rejoindre la D1 (photo E Baledent)
Mais le MHSC ne fait aucun complexe d'infériorité face aux autres cylindrés. Bien au contraire. « Je pense qu'on part sur le même pied d'égalité. Je ne me vois ni en dessous de Lyon, Paris ou Juvisy. Mon effectif est peut-être un peu limité puisque je n'ai que 24 joueuses mais j'ai confiance en mes filles. Elles sont capable de battre n'importe qui et c'est ce que j'essaye de leur mettre dans la tête depuis le début de la reprise. Notre ennemi n°1, c'est nous. On a peur de personne, on ne va rien lâcher. Chaque match sera un match de coupe. Et comme on est une équipe de coupe, tant mieux. »
Et pour pouvoir rivaliser, le club compte bien sur ses jeunes, vainqueur deux années de suite du challenge U19. « On va s'appuyer sur elles pour parfaire l'effectif mais aussi pour faire des différence car ces filles ont de grosses qualité. Il faudra faire attention à ne pas les grilles, à les utiliser de manière appropriée pour faire en sorte qu'elles progressent tout au long de la saison et qu'elles ne se blessent pas. Car mis à part Claire Lavogez qui a été bien formée et qui a pris part à pas mal de matches internationaux, pour les autres ça a été difficile d'emmagasiner autant de charge de travail. »

Une surprise pour cet hiver ?

Montpellier a connu un mercato très calme et n'a que très peu recruté. Comme fait marquant, on notera le retour au club de Zohra Ayachi ou le départ de l'internationale japonaise Aya Sameshima. Mais Montpellier aurait pu frapper plus fort en enrôlant une buteuse américaine de très haut niveau qui aurait pu faire « des différence individuelles » et palier « certaines méformes ». Mais Sarah M'Barek fera sans. « Ce n'est pas trop grave parce qu'on a des joueuses de haut niveau qui ont un peu plus de maturité que l'an dernier. On va s'appuyer sur un gros collectif avec des joueuses qui évoluent ensemble depuis plusieurs années, des jeunes qui mettent un peu de folie. Je fais confiance à ce groupe ». Et si le MHSC est encore « en course » à la trêve, une surprise n'est pas à exclure. « Il y aura peut-être l'arrivée d'une joueuse pour nous aider en deuxième partie de saison mais pour l'instant ce n'est pas d'actualité. C'est juste dans les têtes. »

Sans Laëtitia Philippe pour "au moins un mois"

Face à Saint-Etienne, dimanche pour l'ouverture du championnat, la coach montpelliéraine aura quelques soucis d'effectifs et est confronté à trois forfaits. Celui de Charlotte Bilbault qui ne reprendra l'entraînement collectif que lundi prochain. Rumi Utsugi, blessée avec le Japon contre les États-Unis lors de la préparation aux J.O, est, elle, totalement à court de rythme et doit « repartir de zéro » pour sa préparation physique. Plus grave, l'absence pour « au moins un mois » de la gardienne internationale, Laëtitia Philippe qui sera suppléé par la jeune Solène Durand, 17 ans. « Elle a effectué quelques matches l'an dernier et fait quelques matches internationaux. Elle possède un peu expérience mais n'a pas l'assurance de Lætitia Philippe. Il y a beaucoup de pression sur elle d'entrée de championnat mais je fais confiance à mes jeunes. »

T.S.

LE CLUB : MONTPELLIER HERAULT SPORT CLUB

D1 – LE MONTPELLIER HSC n'a peur ni de Juvisy, ni du PSG, ni de l'OL
Sous le nom de RC Paillade avant 1990, puis sous le nom du Montpellier Le Crès entre 1990 et 2001 et enfin sous le nom de Montpellier HSC depuis 2001.

Couleurs
Bleu et orange

Coordonnées
Site internet : www.mhscfoot.com
Siège : Domaine de Grammont
Avenue Albert Einstein, CS79041, 34967 Montpellier Cedex 2

Stade
Stade Jules Rimet
Route départementale n°54, Garrigues Basses, 34160 Sussargues
Dimension : 105 m x 68 m
Terrain synthétique
Places assises : 500 - Pourtour : 1 200

D1 – LE MONTPELLIER HSC n'a peur ni de Juvisy, ni du PSG, ni de l'OL
Président
Louis NICOLLIN, né le 29 juin 1946 (Au club depuis 1974)

Section féminine
Sydney BITON, né le 29 décembre 1936 (Au club depuis 1999)

Entraîneur
Sarah M'BAREK, née le 13 octobre 1977 (Au club depuis 2001)

LE CALENDRIER, L'EFFECTIF ET L'HISTORIQUE EN CHAMPIONNAT

MOUVEMENTS
Arrivée(s) : Zohra Ayachi (Rodez AF)
Départ(s) : Aya Sameshima (Vegalta Sendai, D2 JAPON), Marine De Sousa (Rodez AF), Andréa Beaudé (FC Sète), Claudia Orsini (FC Sète)

Matchs de préparation

12 août : Montpellier HSC (D1) - Toulouse FC (D1) : 2-0, à Sète (Buts : Ludivine Diguelman 21', Zohra Ayachi 40')
19 août : ES Arpajon CA (D2) - Montpellier HSC (D1) : 1-5, à Mende (Buts : Océane Saunier ; Viviane Asseyi, Claire Lavogez, Charlène Farrugia x2, Zohra Ayachi)
24 août : Nîmes FF (D2) - Montpellier HSC (D1) : 1-9, à Nîmes (Buts : Gwendoline Djebbar s.p. ; Zohra Ayachi, Charlène Farrugia x4, Viviane Asseyi x2, Claire Lavogez, Melissa Plaza)
2 septembre : Montpellier HSC (D1) - FF Yzeure (D1) : 4-1, à Clermont-Ferrand (Buts : Viviane Asseyi, Hoda Lattaf, Kelly Gadea, Marie-Laure Delie ; Cynthia Gueheo-Djetou)

Samedi 8 Septembre 2012

Dans la même rubrique :