Footofeminin.fr : le football au féminin

D1 - LYON fait respecter la logique

Arras, défait sèchement (2-8) peut se satisfaire d'avoir inscrit deux buts et montré un beau visage face à un OL intouchable, même évoluant au ralenti.



Louisa Necib, maître du jeu (photo C Grès)
Louisa Necib, maître du jeu (photo C Grès)
Arras et Lyon, avec des équipes remaniées et rajeunies, ont livré une rencontre plaisante quoique sans le moindre suspense. Le leader du championnat montre vite son évidente supériorité. Entre la quinzième et la trentième minute, les Rhodaniennes marquent à quatre reprises, sur des actions nées sur le flanc droit. Impressionnante, Hegerberg, avant de signer un doublé en seconde période, est impliquée sur chacune de ces réalisations.
Les Artésiennes ont beau passé à cinq derrière, en recentrant Leuko, elles semblent en apnée, malgré les parades d'une Cuvillier bouillante. Vaillantes, elles luttent courageusement, à l'image de la jeune Pugnetti, sans complexe. Alors que le duel Lernon - Le Sommer fait des étincelles, l'OL commence à ronronner... et se fait griffer (1-4, 42').

Un fin décousue

Premier match en D1 cette saison pour Stéphanie Delavallée.
Premier match en D1 cette saison pour Stéphanie Delavallée.
Après le repos, les entraîneurs, soucieux de préserver leurs protégées, multiplient les changements, bien conscients que nul rebondissement n'est prévu au scénario.
Dès lors, la rencontre perd de son intérêt. Les visiteuses, bien que jouant à l'économie, à l'image de Renard ou Necib qui trottinent plus qu'elles ne courent, exploitent chaque maladresse de leurs hôtes. Deux jeunes, Bigot dans un camp, Pingeon dans l'autre, profitent de ces dernières minutes décousues pour s'offrir un but en guise de beau souvenir.
Pour Arras, désormais dernier, le déplacement à Saint-Étienne, victorieux à Soyaux (1-2), aura des airs de quitte ou double. Lyon, leader serein, affrontera lui les Vertes dès mercredi en match en retard – avec l'ex-Stéphanoise Gérard, titulaire dans les buts – avant d'accueillir Metz.

LES TEMPS FORTS
6’ : centre de Le Sommer, Necib s'efface et Majri, des 18 mètres, frappe sèchement. Cuvillier est à la parade.
11' : Dickenmann s'échappe et sert Petit, qui tire. Leuko, sur sa ligne, supplée sa gardienne.
15' : centre en retrait de Hegerberg pour Majri. A bout portant, l'internationale ouvre le score (0-1).
23' : une ouverture parfaite de Necib trouve Hegerberg. La Suédoise élimine Cuvillier et laisse le but à Le Sommer (0-2).
25' : centre de Petit, tête de Hegerberg qui devance Cuvillier et tacle de Majri pour pousser le ballon dans les filets (0-3).
30' : Hegerberg sert Le Sommer qui ne tremble pas (0-4).
40' : Cuvillier s'interpose brillamment devant Necib.
42' : sur un coup franc lointain, Lernon est fauchée... alors qu'elle avait dévié le ballon dans le but. Penalty, que Gosse transforme (1-4).
Mi-temps : 1-4
57' : Henry offre un caviar à Hegerberg qui, à bout portant, fusille Cuvillier (1-5).
61' : Lernon n'appuie pas assez sa passe en retrait à destination de sa gardienne. Hegerberg intercepte pour s'offrir un doublé (1-6).
64' : centre de Carage qui permet à Dickenmann de frapper en demi-volée. Cuvillier s'interpose.
66' : un débordement de Leuko surprend la défense lyonnaise. Le centre de la Camerounaise est repris par Bigot (2-6).
67' : centre de Henry pour Dickenmann (2-7).
81' : la frappe lointaine de Rougemont trouve le poteau.
85' : seule au point de penalty, la jeune Pingeon ne tremble pas (2-8).
Score final : 2-8

Les réactions

Claude Rioust (entraîneur d'Arras) : «Nous avons retrouvé l'envie.»
« Je regrette les quatre buts encaissés en deuxième mi-temps, sur des erreurs individuelles. Je note qu'encore une fois nous avons marqué deux buts contre Lyon. Nous avons retrouvé l'envie. C'est positif ; l'attitude des joueuses est encourageante. Elles doivent prendre conscience de leurs aptitudes. Nous devons rééditer ce genre de performance... dès la semaine prochaine à Saint-Étienne. Avec leur succès d'aujourd'hui, les Vertes passent devant nous : il nous faudra faire la différence là-bas ! »

Gérard Précheur (entraîneur de Lyon) : «A 4-0 nous avons fait preuve de suffisance »
« Jusqu'à 4-0, nous avons livré un match sérieux, surtout dans un contexte de retour de nos internationales. Ensuite nous avons fait preuve de suffisance. Nous avons fait moins d'effort, surtout pour défendre. Nos buts de la seconde mi-temps ont été le fruit de coups ou d'actions individuelles et non pas de mouvements collectifs. Ce relâchement, après nos trois matchs à haute tension contre le PSG et les rencontres internationales, n'est pas dramatique. Je dois gérer le bien être physique et mental des joueuses, d'où l'intégration des jeunes. Je suis un entraîneur mais aussi un formateur. J'ai trouvé Arras valeureux. Cette équipe a des qualités mentales, ne lâche rien. Je tiens à mettre à l'honneur les Arrageoises et leurs coachs. »

Championnat de France de D1 2014-2015 - 11e journee
Dimanche 30 novembre 2014 à 14h30
ARRAS FCF - OLYMPIQUE LYONNAIS : 2-8 (1-4)
Arras (Stade Degouve Brabant)
Temps brumeux, frais et humide - Pelouse grasse
Spectateurs : 600
Arbitres : Elodie Coppola assisté de Joaquim Alves et Quentin Méresse.
Buts pour Arras : Marie Gosse 43' pen., Maureen Bigot 66'
Buts pour Lyon : Amel Majri 15', 25', Eugénie Le Sommer 23', 30', Ada Hegerberg 58', 61', Lara Dickenmann 68', Lucie Pingeon 85'

Aucun avertissement

Arras : 30-Manuella Cuvillier ; 14-Yvonne Leuko Chibosso, 4-Jessica Lernon, 29-Loreen Herbet, 23-Morgane Duporge ; 8-Laurie Dacquigny (cap.), 10-Marie Gosse (20-Justine Rougemont 68'), 7-Aurélie Desmaretz, 39-Stéphanie Delvallée (24-Maureen Bigot 52'), 11-Anaïs Pugnetti ; 27-Leïla Iloudje (34-Clara Marcinowski 52'). Entr.: Claude Rioust et René Devienne
Non utilisées : 1-Céline Musin, 13-Caroline Denis
Lyon : 16-Sarah Bouhaddi ; 17-Corine Petit-Franco (4-Makan Mouchou Traoré 46'), 3-Wendie Renard ©, 5-Saki Kumagai ; 7-Amel Majri (2-Noémie Carage 46'), 11-Lucie Pingeon, 6-Amandine Henry, 10-Louisa Necib, 21-Lara Dickenmann ; 9-Eugénie Le Sommer (33-Maëlle Garbino 52'), 14-Ada Hegerberg, Entr.: Gérard Prêcheur
Non utilisées : 8-Lotta Schelin, 30-Méline Gérard

Maëlle Garbino fait ses débuts en D1
Maëlle Garbino fait ses débuts en D1

Les OL Ang'Elles bravent le froid arrageois
Les OL Ang'Elles bravent le froid arrageois

Lundi 1 Décembre 2014
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :