Footofeminin.fr : le football au féminin

D1 - La première partie du championnat vue de A à Z

A l'occasion de la trêve de Noël, retrouvez le championnat de Division 1 et la première partie de saison sous la forme d'un ABCédaire.



Laure Boulleau au micro de France 4 (photo LMP)
Laure Boulleau au micro de France 4 (photo LMP)
A comme Avertissements. Avec 18 cartons jaunes, Yzeure a été le plus sanctionné. Rodez (16), Vendenheim (14) devancent ensuite Saint-Etienne, Soyaux et Guingamp (13). A l'inverse, Lyon n'en a reçu que 4 et Juvisy 5. Le classement du fair-play

B comme Buteuse. Au classement des buteuses de la D1, c'est Eugénie Le Sommer, meilleure buteuse en 2009-10, qui pointe en tête à égalité avec sa partenaire Lotta Schelin (14 buts). A quatre longueurs, on retrouve Camille Abily (Lyon) et Gaëtane Thiney (Juvisy). le classement complet

C comme Contrat Fédéral. Cette saison, le nombre de contrats fédéraux est en train "d'exploser". De quarante l'an dernier, le championnat de D1 va probablement en compter cinquante-trois début janvier répartis comme suit Lyon (21), Montpellier (12), PSG (7), Guingamp (5), Soyaux (3), Yzeure (2), Juvisy (1), Hénin-Beaumont (1), Rodez (1). Seuls Saint-Etienne, Vendenheim et Muret n'ont pas eu recours à ce type de contrat.

D comme Deux cent quarante sept (247), soit le nombre de joueuses ayant participé à au moins une minute en D1 cette saison. Marion Morda (Muret) et Maeva Buscaylet (Rodez) sont les joueuses avec le plus petit temps de jeu, alors seize joueuses ont joué l'intégralité des matchs.

E comme Eurosport. Depuis cette saison, la chaîne diffuse des rencontres de D1 féminine. Cette saison, Guingamp - Lyon était le premier match diffusé le 8 octobre sur cette chaîne.

F comme France 4. La chaîne du groupe France Télévisions partage les droits de diffusion avec Eurosport. Lyon - Saint-Etienne était le premier match sur France 4 le 1er octobre. PSG - Lyon, le 30 octobre et Lyon - Juvisy le 3 décembre ont suivi.

G comme Gardiennes de but. Vingt-quatre joueuses ont évolué dans les buts depuis la 1re journée. Si pour 19 d'entre elles, il s'agit de leur poste préférentiel. Cinq joueuses ont dû "dépanner" à Vendenheim (Sturm, ancienne gardienne, et Boumrar), à Soyaux (Jeanneteau) ou encore à Muret (Ys et une autre joueuse après l'exclusion de Fromantin).

H comme Hénin-Beaumont. Le club héninois aura été celui qui aura attendu le plus longtemps à connaître les joies de la victoire. Celle-ci est survenue lors de la 8e journée contre Guingamp (6-0).

La Japonaise Rumi Utsugi (photo Denis Dujardin)
La Japonaise Rumi Utsugi (photo Denis Dujardin)
I comme Invincibilité. La plus longue série d'invincibilité pour une défense du championnat revient à Lyon avec 502 minutes (du but encaissé à Montpellier à celui encaissé à Gerland face à Juvisy).

J comme Japon. Cette saison, deux Japonaises participent au Championnat de France. Rumi Utsugi et Aya Sameshima qui évoluent à Montpellier sont par ailleurs championnes du Monde avec la sélection nationale.

K comme Kelly Gadea. C'est l'une des seize joueuses à avoir joué l'intégralité du temps de jeu en D1 depuis la 1re journée Par club, la répartition est la suivante : Marion Boishardy, Emmeline Mainguy (Guingamp), Rachel Saïdi (Hénin-Beaumont), Anaig Butel, Nelly Guilbert, Audrey Malet (Juvisy), Kelly Gadea, Laëtitia Philippe (Montpellier), Astrid Chazal, Méline Gérard (Saint-Etienne), Anaïs Dumont, Jennifer Maïer, Marina Pascaud, Siga Tandia (Soyaux), Aurélie Mula (Vendenheim), Thais Helena Da Silva (Yzeure). Quatre clubs n'ont pas de joueuse concernée : Lyon, PSG, Rodez et Muret.

L comme Ligue des Champions. Deux places permettront d'attribuer un ticket pour la prochaine édition de la Ligue des Champions. Après douze journées, cela est très disputé entre trois clubs : Juvisy, Lyon et Montpellier se tiennent en effet en deux points. Le PSG, éliminé de l'édition européenne en cours est à cinq points de la seconde place. Lyon tenant du titre de la Ligue des Champions retrouvera la compétition mi-mars en recevant Brøndby à Gerland.

M comme Maquin. Le stade du FCF Juvisy-Essonne est en travaux cette saison pour répondre aux nouvelles normes. Du coup, Juvisy s'exile à Bondoufle pour ses matchs de championnat, ou encore à Sainte-Geneviève des Bois. Nombreux sont les clubs cette saison à s'être exilé en championnat pour diverses raisons : PSG au Camp des Loges et à Créteil, l'ASSE à Saint-Etienne et à Feurs, EAG à Saint-Brieuc et Guingamp, le FCV à Vendenheim et à Strasbourg ou encore Soyaux à Léo Lagrange ou Angoulême.

N comme Nouveau. Nombreuses sont les joueuses à avoir découvert la D1 cette saison. Celle qui a le plus de temps de jeu est Julie Simon (Muret) devant Sarah Palacin (Saint-Etienne) et Anne Trevisan (Muret).

O comme Onze - Zéro (11-0). C'est le plus grand écart de score cette saison. Le 16 octobre dernier, le champion de France Lyon battait le promu Muret sur ce score sans appel La fiche du match

P comme Promu. Des trois clubs promus, Vendenheim est celui qui a effectué le meilleur début de saison. Les Fédinoises sont actuellement huitièmes avec vingt-cinq points. Soyaux est relégable (11e, 18 points) alors que Muret est la lanterne rouge (16 points).

Des tribunes bien remplies cette saison (photo LMP)
Des tribunes bien remplies cette saison (photo LMP)
Q comme Quadruplé. Elles sont deux à avoir réussi cette performance. Lotta Schelin lors la 4e journée (Lyon - Saint-Etienne 7-0 en 65 minutes et Julie Machart lors de la 3e journée (Hénin - Juvisy 0-9 en 78 minutes).

R comme Rouge. Cinq joueuses ont reçu un carton rouge en championnat. Deux joueuses de Vendenheim sont concernées : Kadidia Diawara et Noémie Sturm, une Stéphanoise Caroline La Villa, une Montpelliéraine Nora Hamou et la gardienne muretaine Marine Fromantin.

S comme Spectateurs. Cette saison, le nombre de spectateurs bat tous les records. Avec 12263 spectateurs officiellement, Guingamp - Lyon est le nouveau record de la D1, suivi de Vendenheim - Lyon lors de la première journée (entre 3000 au coup d'envoi et 9000 en fin de rencontre). PSG - Lyon à Créteil recevait 3500 personnes environ. Gerland a accueilli par ailleurs 3255 pour la venue de Saint-Etienne et 3434 lors de celle de Juvisy. Yzeure a battu son record avec 1380 face à Lyon, idem pour Soyaux (2500), Hénin (800), Montpellier (700). Depuis le début de saison, le cap des 50 000 spectateurs a été dépassé et la moyenne par match flirte du coup avec les 800 spectateurs par match.

T comme Thiney et Thomis, les deux meilleures passeuses décisives du championnat avec sept passes chacunes à leur compteur.

U comme U16. C'est la catégorie d'âge la plus jeune à avoir joué en D1 depuis le début de saison. Inscrite au Pôle Espoir de Liévin, la gardienne Claire Jacob (née le 3 mai 1996) qui joue à Hénin-Beaumont garde les cages depuis la 8e journée et la première victoire de son équipe.

V comme Victoire. C'est Juvisy qui en totalise le plus avec dix en douze matchs. Les Lyonnaises et les Montpelliéraines en sont à 9. A l'inverse, Muret n'en totalise qu'une seule.

W comme Web. La Division 1 féminine est de plus en plus médiatisée sur le web. Il y a à peine un an de cela rares étaient les sites web et les médias à s'y intéresser.

X comme inconnu. Qui sera le champion de France le 3 juin prochain. Lyon détient les cinq derniers trophées mais est aujourd'hui devancé d'un point par Juvisy et talonné par Montpellier. Dès le 8 janvier, Lyon - Montpellier sera peut-être déjà décisif.

Y comme Yzeure. La reprise du championnat après la trêve aura lieu à Yzeure. Au stade de Bellevue, le club élaverin recevra Saint-Etienne, le 7 janvier à 17h00.

Z comme Zéro défaite. Lyon n'a toujours pas concédé la moindre cette saison. Les Lyonnaises sont sur une série en cours de quarante-deux matchs consécutifs sans défaite, la dernière remontant au 14 mars 2010 à Juvisy.

Mercredi 28 Décembre 2011
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :