Footofeminin.fr : le football au féminin

D1 - Laura BOUILLOT : "Une grande fierté pour moi"

Laura Bouillot, l’attaquante vedette du collectif d’Yzeure, est l’une des véritables révélations de ce championnat de D1 version 2012/2013. En effet, depuis le début de saison, elle totalise douze réalisations à son actif, statistique qui la classe en quatrième position au classement des buteuses de D1, derrière les trois Lyonnaises Camille Abily, Lotta Schelin, et Laëtitia Tonazzi.



D1 - Laura BOUILLOT : "Une grande fierté pour moi"
Au sommet d’un classement archi-dominé par des joueuses de l’Olympique lyonnais, du Paris Saint-Germain, de Juvisy, ou encore de Montpellier, la native de Moulins a réussi, petit à petit, à se faire une place de choix parmi l’élite du football féminin en France. Sans prétentions et franchissant les étapes les unes après les autres sans se mettre de pression, la jeune attaquante de 20 ans ne compte pas s’arrêter là, et ne cache pas son plaisir et sa satisfaction personnelle à l’heure d’un premier bilan. « C’est pour moi un immense plaisir de faire parti de ce quatuor de tête au classement des meilleurs buteuses de D1 Féminine ! Je me dis cependant que j’ai eu beaucoup de réussite, c’est aussi et surtout grâce à mon parcours avec l’équipe de Vendenheim que j’en suis là aujourd’hui. Je ne m’affole pas non plus, mais je ne vous cache pas que c’est une grande fierté pour moi d’être aux premières places de ce classement ».

Dès le début de saison, Laura Bouillot s’était fixé des objectifs personnels, élément toujours très important dans la vie d’une athlète de haut niveau. En quête de challenge et de défis individuelles, son ambition était prédéfinie dès le début du championnat. « En début de saison, je l’ai d’ailleurs dit à mon coach, mon objectif était d’inscrire autant de buts que la précédente attaquante partie au mercato estival à l’AS Saint-Etienne, Anaïs Ribeyra. A la mi-saison, je me rends compte que j’ai réussi à en mettre autant qu’elle l’année dernière sur une année de championnat, donc c’est extrêmement positif ! Vous savez, ce n’est pas parce que j’en ai 12 à l’heure actuelle que je vais m’arrêter là, loin de moi cette idée. Si j’arrive à inscrire encore plus de buts durant la suite de cette saison 2012/2013, je ne vais surtout pas m’en priver ».

Pourquoi pas pimenter un petit peu notre objectif

D1 - Laura BOUILLOT : "Une grande fierté pour moi"
A une semaine de disputer la 16ème journée de championnat, elle ne cache pas sa satisfaction à voir son club à la sixième marche du classement général, avec 34 points engrangés. « Pour nous, l’ensemble du groupe et du staff technique, c’est une grande réussite ! Nous visons la cinquième place cette saison, j’espère que nous arriverons à cet objectif cette année. Au début de saison, l’ambition n’était pas la même. Nous voulions déjà assurer le maintien en D1, et réussir les meilleures performances possibles par ailleurs. Aujourd’hui, quand nous voyons que nous sommes sixièmes à ce moment-là du championnat, en ayant pris une distance assez conséquente sur les premiers relégables, nous nous disons que l’on peut atteindre cette cinquième place et passer devant Guingamp. Une fois que nous aurons assuré le maintien, pourquoi pas pimenter un petit peu notre objectif et terminer au plus haut du classement final ? Tout reste jouable ! ».

Que pense l’entraîneur de l’avancée actuelle de ce championnat 2012/2013, et de la position du club, qui pointe pour l’instant à la sixième place ? « Le coach est assez satisfait de notre saison jusqu’à présent, c’est vrai que nous avons réussi à prendre des points très importants face à des équipes de haut de tableau comme Juvisy, tout en ayant un goût amer en bouche lorsqu’on regarde nos derniers résultats face à Issy-les-Moulineaux, Guingamp, ou encore Saint-Etienne, on aurait sans doutes pu faire mieux sur ce genre de matchs ».

Benjamin Roux

Laura BOUILLOT
Née le 21 juillet 1992 à Moulins
Attaquante

Parcours
Ballon Bessonnais (1998-2005), FCF Nord Allier puis FF Yzeure AA (depuis 2005)

LES STATS DETAILLEES

Mardi 12 Février 2013
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :