Footofeminin.fr : le football au féminin

D1 - Laurie DACQUIGNY (FCF ARRAS) : "Je voulais le mettre directement"

Du milieu de terrain, la joueuse d'Arras a inscrit le plus beau but du week-end face à Guingamp. Elle le raconte pour Footofeminin.



Laurie Dacquigny a inscrit le premier but en D1 pour Arras (photo JL Martinet)
Laurie Dacquigny a inscrit le premier but en D1 pour Arras (photo JL Martinet)
Coup franc du milieu de terrain + poteau = but. Avec Laurie Dacquigny, l'équation était simple dimanche. L'Arrageoise a inscrit, face à Guingamp, un but, dès la deuxième minute de jeu, dont elle se souviendra longtemps. « Il fallait le mettre. Ça m'a souri. Je voulais le mettre directement et avec un peu de réussite, c'est allé au fond. Juste avant le match, le coach nous avait dit de prendre le terrain où le vent nous était favorable. La gardienne était un peu avancée et sur le premier coup franc, je me suis dit pourquoi pas le tenter ? Et ça m’a réussit. Ce n’est que du bonheur », confie Laurie Dacquigny repositionnée en défense centrale pour ce match. Et si elle affirme ne pas être une « spécialiste » de ce genre de coup franc, elle en avait déjà inscrit un similaire, il y a deux ans. « C'était contre le PSG, on perdait 1-0 c’est d’ailleurs moi qui avait marqué contre mon camp. J’avais envie de mettre un but pour me rattraper et j'en avais inscrit un similaire. » Et avec ce but venu d'ailleurs, les adversaires vont peut-être la regarder d'un autre œil et faire un peu plus attention sur coup de pied arrêté. « Je ne pense pas qu'il faille se méfier, je ne suis pas le joueuse d’Arras dont il faut se méfier le plus ! Mais peut-être que mes partenaires attendront plus de moi désormais. Si je peux apporter un plus offensif à mon poste, j'essayerais de répondre présente.»

"J’aurai préféré qu’on gagne plutôt que de marquer"

Sur le coup franc lointain, Emmeline Mainguy se fait surprendre (photo JL Martinet)
Sur le coup franc lointain, Emmeline Mainguy se fait surprendre (photo JL Martinet)
Mais au-delà de son but, ce que l'on retiendra ce sont les deux premiers points de l'histoire d'Arras en D1. « J’aurai préféré qu’on gagne plutôt que de marquer, ça nous aurait fait du bien pour une première à la maison. On aurait pu l'emporter mais on aurait aussi pu perdre ce match parce que Guingamp a été dangereux, notre gardienne a fait une grosse partie. Le score est logique. » Mais ce nul avait comme une saveur de victoire à la fin de la rencontre. « C'était simplement notre deuxième match en D1 et on jouait Guingamp qui avait fait 1-1 contre le PSG. C’est sûr qu’on aurait préféré gagner chez nous mais on ne va pas cracher sur les points qu’on a pris. Tous les points vont compter car on va avoir une saison difficile. Ce match va nous donner confiance. On est tombé sur un os contre Juvisy, on a vu la réalité en face... Mais prendre deux points face à cette formation guingampaise, c'est de bon augure pour la suite. »

T.S.

Mardi 25 Septembre 2012
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :