Footofeminin.fr : le football au féminin

D1 - Le PSG premier poursuivant des Lyonnaises

Avant le match au sommet entre le PSG et l'Olympique Lyonnais dimanche prochain, les Parisiennes ont assuré l'essentiel face à Yzeure.



Bresonik a signé le deuxième but
Bresonik a signé le deuxième but
C’est sur les rotules que sont sorties les joueuses d’Yzeure qui, après une première période difficile, se sont bien reprises en seconde faisant jeu égale avec les parisiennes. Cela commence mal pour les locales qui encaissent un premier but dès la 5’ suite à un corner d’Asllani qui arrive dans les 9m où la gardienne américaine Stout relache une balle qui profite à Horan qui n’a plus qu’à pousser le cuir au fond des filets (5’, 0-1). Bonne sortie de Stout au devant d’Asllani (9’). Frappe des 25m de Maitre, légèrement contrée, qui sort en corner à quelques centimètres du montant gauche (13’). Hamraoui décale dans la profondeur Asllani qui voit son tir bien arrêté par Stout (15’). Sur une balle dans l’espace, limite du hors jeu, donnée par Houara, c’est Bresonik qui vient battre de près Stout (21’, 0-2). On retrouve, quelques minutes plus tard, la suédoise Asllani sur une longue balle en avant qui vient devancer d’un tacle glissé Trévisan et Stout pour le troisième but (28’, 0-3). A ce moment du match, on ne donne guère d’espoir à Yzeure. Seule aux avants postes, Gueheo essaie d’inquiéter les défenseures parisiennes par sa vitesse et son accélération, côté droit, suivie d’un centre, après avoir effacer Pons, ne trouve pas preneur (29’). Un but est refusé à Hamraoui, en position de hors jeu, malgré une remarquable action collective de ses coéquipières (33’). On retrouve Hamraoui, en bonne position, pour une frappe de l’intérieur du pied droit captée en deux temps par Stout (43’).

Yzeure a réagi en seconde période

Kaci et Cruz Trana face à Chalabi (photo C Ringaud)
Kaci et Cruz Trana face à Chalabi (photo C Ringaud)
Changement en seconde période avec des Yzeuriennes plus présentes dans le jeu qui viennent de plus en plus devant le but de Pons et plus présentes en défenses. Sur une contre-attaque rapidement menée, c’est Gueheo qui vient tirer dans les gants de Pons (55’). Puis la gardienne parisienne commet une grosse faute, sur une passe en retrait de Houara, en relançant directement sur Berger qui n’en profite pas en tirant à côté (59’). On est tout près qu quatrième but lorsque Delannoy reprend du bout du pied un coup franc d’Asllani qui sort au ras du montant gauche, alors que Stout était battue (65’). Une frappe de loin de Chalabi ne pose pas de problème à Pons (73’). Bon travail entre Hamraoui et Dali qui se présente seule face à Stout qui gagne son duel (90’). De nouveau Dali, dans les arrêts de jeu, qui efface Stout, mais c’est Trevisan qui vient dégager sur sa ligne de but (90’+2).

Christophe RINGAUD


D1 - Huitième journée
Dimanche 11 novembre 2012 - 15h00
FF YZEURE ALLIER AUVERGNE - PARIS SAINT-GERMAIN FC : 0-3 (0-3)
Yzeure (stade de Bellevue)
Spectateurs : 650
Arbitres : Jennifer Maubacq assistée de Guillaume Thomas et Mickaël Houlbreque
Buts : Lindsey HORAN 5', Linda BRESONIK 21', Kosovare ASLLANI 28'
Aucun avertissement

FF YZEURE AA : 1-Elisabeth Stout ; 3-Emilie Gonssollin, 4-Alexia Trevisan, 2-Faustine Roux, 5-Candice Pognat (8-Lalia Dali 65') ; 6-Sarah Chalabi (cap.) (14-Eva Sumo 75’), 13-Charlène Gorce, 10-Caroline Dolo ; 7-Laura Bouillot, 12-Stéphanie Maitre (11-Julie Berger 46’) ; 9-Cynthia Gueheo Djetou. Entr.: Patrice Degironde
PSG FC : 30-Véronique Pons ; 9-Saida Akherraze, 5-Sabrina Delannoy (cap), 13-Annike Krahn, 11-Jessica Houara ; 17-Aurélie Kaci, 28-Shirley Cruz Traña (4-Mariane Amaro 77’) ; 10-Linda Bresonik, 14-Kheira Hamraoui ; 7-Lindsey Horan, 29-Kosovare Asllani (2-Kenza Dali 70’). Entraîneur : Farid Benstiti
Non utilisées : 20-Caroline Pizzala, 8-Nonna Debonne, 16-Karima Benameur

FF Yzeure Allier Auvergne
FF Yzeure Allier Auvergne

Paris Saint-Germain FC
Paris Saint-Germain FC

Horan face à Stout et Trévisan
Horan face à Stout et Trévisan

Sabrina Delannoy
Sabrina Delannoy

Kheira Hamraoui
Kheira Hamraoui

Caroline Dolo, de dos, et Marianne Amaro
Caroline Dolo, de dos, et Marianne Amaro

Lundi 12 Novembre 2012
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :