Footofeminin.fr : le football au féminin

D1 - Le PSG remporte la bataille

Le PSG a fait comme Lyon en battant successivement Montpellier puis Juvisy. Si ces succès ne furent pas avec la même maîtrise, les Parisiennes restent à hauteur des Lyonnaises dans la course au titre. Leur rencontre du 1er novembre prochain sonne désormais un peu plus comme décisive.



Kosovare Asllani a débloqué la situation (photo W Morice)
Kosovare Asllani a débloqué la situation (photo W Morice)
Pour cette rencontre, à quelques jours du premier rendez-vous européen de la saison, Farid Benstiti avait opté pour quelques nouveautés dans le onze de départ. Aurélie Kaci prenait le couloir droit que Jessica Houara, non présente dans le groupe, alors que Sabrina Delannoy débutait sur le banc. En défense, Josephine Henning et Laura Georges formaient la charnière centrale. Le milieu de terrain plus classique était composée de Caroline Seger, Kheira Hamraoui et Shirley Cruz.
Sur le plan offensif, Fatmire Alushi était alignée à droite, avec Kosovare Asllani à gauche et Lindsey Horan en pointe, laissant Marie-Laure Delie et Kenza Dali sur le banc. Côté juvisien, Amélie Coquet et Camille Catala étaient reléguées sur le banc au profit des jeunes Aïssatou Tounkara et Kadi Diani.
Après que le PSG ait battu Montpellier la semaine passée, et Juvisy se soit incliné face à Lyon, cette affiche en était une pour continuer à poursuivre les Lyonnaises. D'ailleurs l'internationale Marie-Laure Delie le reconnaissait cette semaine : "Le premier choc c'était le weekend dernier à Montpellier, un match difficile que l'on a bien fait de le gagner (0-1). On reçoit donc Juvisy juste après, un concurrent direct pour le titre. Il faudra être costaud et jouer notre jeu pour parvenir à les battre. La clé du match ? Ce sera de faire le pressing au bon moment et aller vers l'avant".

Un duel de milieux de terrain

Julie Soyer accrochée par Kheira Hamraoui
Julie Soyer accrochée par Kheira Hamraoui
Pour parvenir à cela, le milieu de terrain parisien impose un combat physique d'entrée mais Juvisy répond bien avec Aïssatou Tounkara au duel. Les premières tentatives juvisiennes sont tentées en dehors de la surface par Gaëtane Thiney (2e, 8e) alors se montrent dangereuses sur le côté droit avec Fatmire Alushi et Lindsey Horan. La première occasion franche du match va survenir sur un coup franc obtenu juste à l'entrée de la surface. Julie Machart, buteuse la semaine dernière contre l'OL, a failli en faire autant ce samedi à Charléty.
Son coup franc vient terminer sur le poteau gauche de Katarzyna Kiedrzynek, totalement battue (31e). A la pause, le score est vierge avec un derby très engagé au milieu de terrain où le duo Cayman-Tounkara a pris le dessus sur Hamraoui et Cruz.
A la reprise, les Parisiennes pensaient avoir trouvé la faille. L'Allemande Fatmire Alushi frappait un coup franc assez éloigné qui trouvait la tête d'Aurélie Kaci. La Parisienne marquait mais son but était refusé pour une faute au préalable (51e). Et finalement Céline Deville ne pouvait rien à l'heure de jeu. Sur une action partie du milieu de terrain au départ avec Kosovare Asllani, elle servait Kheira Hamraoui. La milieu parisienne transmettait à Sabrina Delannoy. Fatmire Alushi était lancée sur le côté droit et concluait son débordement par un centre tendu à Kosovare Asllani qui n'avait plus qu'à pousser le ballon au fond des filets en se jetant (1-0, 60').

Les individualités parisiennes ont été plus efficaces

Le coup de boule de l'Américaine pour le 2-0 (photo PSG)
Le coup de boule de l'Américaine pour le 2-0 (photo PSG)
La réception juvisienne était rapide avec l'inévitable Julie Machart trouvée dans la profondeur par Gaëtane Thiney. Libre de tout marquage, l'attaquante juvisienne décrochait une frappe croisée sortie du bout des gants par Katarzyna Kiedrzynek (66e).
Juvisy ne s'avouait pas vaincu et Sandrine Brétigny faisait son entrée au sein de l'attaque essonnienne (63e). Portée vers l'avant, la Juv' allait se faire surprendre sur un long ballon de Laura Georges depuis la droite, Lindsey Horan était à la réception de la tête devant Nelly Guilbert et smashait la balle de 15 m pour lober Céline Deville (2-0, 74').
Comme le reconnaissait la capitaine juvisienne après le match : "On n'a rien lâché. On a des bonnes joueuses, des jeunes joueuses mais il nous manque encore de l'expérience".
L'expérience, les Parisiennes l'avaient convertie en but. Et Marie-Laure Delie entrée peu de temps après était proche d'alourdir la marque d'une tentative de 35 m (80e). La cause était entendue, et Farid Benstiti pouvait ses dires à ses joueuses au coup de sifflet final : "C'est bien vous avez fait le job. Impeccable". Les Parisiennes restent désormais l'adversaire numéro un pour tenter de faire tomber l'octuple champion de France.

REACTIONS

Farid Benstiti (entraîneur du PSG) :
"Elle vient après une défaite de Juvisy contre Lyon où elles ont perdu le match mentalement après un bon début de match/. NOus on savait comme Montpellier que nous on les rencontrait après et que cela allaiut être très difficile et ça a été le cas. Quand on regarde la composition de Juvisy, il y a de très bonnes joueuses. C'est une victoire très très importante. Cela fait deux matchs où on est solides. Quand on a une occasion de l'adversaire, on ne prend pas de buts car on a une gardienne de buts qui a bien progressé dans ces moments importants. Je crois que c'est aussi ce qui nous manquait. Mentalement, on y est parce que l'on reste collés à l'Olympique Lyonnais qui ne fait pas de détails parce qu'elles jouent (nos adversaires) avant nous. Juvisy aurait pu égaliser mais on y échappe une nouvelle fois et derrière on conclut. Les matchs aller ayant été fait contre Montpellier et Juvisy, on est dans un tête à tête avec Lyon, sans négliger les autres équipes."

Pascal Gouzènes (entraîneur de Juvisy) :
"On a tenu tête à une grosse cylindrée du championnat. Je suis fier de mes joueuses. On a su relever la tête par rapport à la défaite contre Lyon. Mais on est un peu frustré. On a eu des occasions et le moyen de revenir au score et de faire un coup. C'est le football et je suis très satisfait du jeu produit. On a tenu tout le match et ils ont des attaquantes de très grande qualité en face. Quand il fait un remplacement, il fait rentrer Marie-Laure Delie. On n'a pas à rougir de cette défaite car on n'a pas craqué à la 60e minute mais on a tenu les 90 minutes. Elles ont été justes plus efficace que nous."

Championnat de France de Division 1 - Cinquième journée
Samedi 4 octobre 2014 - 20h50
PARIS SAINT-GERMAIN FC - FCF JUVISY : 2-0 (0-0)
Paris (Stade Charléty)
Temps frais - Terrain bon
Spectateurs : 1 200
Arbitres : Aurélie Labadot Cadinot assistée de Willy Bertolotti et Alexandre El Kerarti.
Buts : Kosovare ASLLANI 60', Lindsey HORAN 74'
Avertissements : Georges 30' pour le PSG ; Soyer 22' pour Juvisy
PSG : 1-Katarzyna KIEDRZYNEK ; 17-Aurélie KACI, 4-Laura GEORGES, 22-Josephine HENNING, 3-Laure BOULLEAU (5-Sabrina DELANNOY 46') ; 27-Caroline SEGER, 14-Kheira HAMRAOUI, 28-Shirley CRUZ TRANA (cap.) ; 19-Fatmire ALUSHI, 7-Lindsey HORAN, 9-Kosovare ASLLANI (18-Marie-Laure DELIE 75'). Entr.: Farid BENSTITI
Non utilisées : 30-Ann-Katrin BERGER, 2-Kenza DALI, 13-Annike KRAHN
JUVISY : 1-Céline DEVILLE ; 27-Julie SOYER, 2-Nelly GUILBERT, 10-Anaig BUTEL, 23-Sandrine DUSANG ; 22-Janice CAYMAN, 8-Inès JAURENA, 4-Aïssatou TOUNKARA (28-Camille CATALA 75'), 11-Julie MACHART (21-Amélie COQUET 83') ; 17-Gaëtane THINEY (cap.), 14-Kadidiatou DIANI (7-Sandrine BRETIGNY 63'). Entr.: Pascal GOUZENES
Non utilisées : 5-Aude MOREAU, 30-Olesya ARSENYEVA

Lundi 6 Octobre 2014
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :