Footofeminin.fr : le football au féminin

D1 - Le RODEZ AF compte aussi sur ses futurs renforts (3/12)

Rodez veut se maintenir le plus vite possible parmi l'élite pour sa quatrième saison en D1. Principal changement à l'intersaison ? le départ d'Elodie Woock remplacée par l'ex-coach de Claix, Nicolas Bach. A noter aussi les arrivées d'Ella Kaabachi et Anaïs Ribeyra qui manqueront toutefois les quatre premiers matches de championnat.



Flavie Lemaitre entame sa cinquième saison au club
Flavie Lemaitre entame sa cinquième saison au club
Le recrutement : Kaabachi et Ribeyra à partir du 1er octobre
Nicolas Bach à la place d’Elodie Woock. C’est peut-être le plus grand bouleversement du mercato à Rodez. Avec un nouveau coach à sa tête, Rodez a planché sur un recrutement bien ciblé. La priorité ? Le poste de gardien de but après l’arrêt d’Amélie Fabries. « Je suis satisfait parce que je retrouve deux très bonnes gardiennes avec Julie Niphon (Montigny) et Déborah Garcia qui arrive de Toulouse », indique Nicolas Bach. Autre arrivée, celle d’Anne-Marie Banuta en provenance de Saint-Etienne. La joueuse franco-roumaine va apporter « plus de qualités et plus de concurrence». Voilà au rayon des arrivées. Enfin en ce qui concerne le mois d’août... Car deux joueuses qui possédaient un contrat fédéral l’an dernier ont déjà signé les papiers pour une licence amateur. Elles attendent maintenant leur reclassement et elles ne pourront jouer avec Rodez qu’à partir du 1er octobre (ndlr : le statut fédéral de la joueuse a été modifié lors de l'Assemblée Générale de la FFF en juin dernier permettant le reclassement dès le 1er octobre contre une saison auparavant). Ces deux joueuses, ce sont Anaïs Ribeyra qui, après avoir pourtant empilé 11 buts à Yzeure en 2012, sort d’une saison très compliquée à Saint-Etienne et Ella Kaabachi. La Franco-tunisienne qui n’a que très peu joué au PSG (elle n’a été titulaire qu’à trois reprises en deux saisons) débarque à Rodez pour se relancer. « On a quatre matches à faire sans elles », souligne Nicolas Bach. Ces deux départs compensent le départ de Charlène Farrugia à Guingamp ou encore l’arrêt de Sabbah Meftah. « L’effectif est plus riche en qualité et en quantité que l’an dernier, on n’a pas de bobo pour l’instant, tout le monde est sur le pont et à disposition. Il me manque juste Manon Guitard qui est en voyage pour ses études aux Etats-Unis. Elle sera là en septembre ». Et il ne faut pas oublier Audrey Cugat touchée aux ligaments croisés l’an dernier. Son retour va faire du bien à l’entrejeu ruthénois.

Sophie Vaysse et le RAF tenteront d'accrocher une équipe du "Big Four"
Sophie Vaysse et le RAF tenteront d'accrocher une équipe du "Big Four"
Les ambitions : le maintien et les gros
Huitième la saison dernière avec onze points d’avance sur le premier relégable Vendenheim, le RAF avait su se mettre à l’abri très tôt. Il faudra faire aussi bien cette année pour la quatrième saison d'affilée en D1 du club. « Le but sera d’assurer le maintien le plus vite possible. On va voir comment ça va tourner pour nous lors des quatre premiers matches. On va affronter Soyaux, Montpellier, Guingamp puis Hénin. A la fin de ces quatre matches, on verra si on jouera le maintien toute l’année ou si on peut être capable d’embêter des clubs comme Guingamp, Saint-Etienne. » Le coach aimerait aussi que ses filles puissent aussi accrocher un membre du fameux « Big 4 » (OL, Montpellier, PSG, Juvisy) à son tableau de chasse : « Sur une saison, on n’a pas les moyens de rivaliser mais sur un match tout peut arriver. Avec de la confiance et si on affiche de la solidité en défense, on peut y arriver. Il faudra jouer crânement sa chance. »

« Plus facile d’être exigeant »
Après avoir entraîné Claix pendant plus de deux ans en Division 2, le nouveau challenge pour Nicolas Bach est excitant. C’est la première fois que le natif de Vanuatu prend en main une équipe de D1. Et en un peu moins de deux mois de travail, il a déjà vu la différence. « C’est plus professionnel et à Rodez il y a l’expérience du haut niveau. A Claix, le club n’avait pas d’expérience notamment parce que la section garçons ne joue pas à un haut niveau. A Rodez, ils ont connu le championnat National, ils sont aujourd’hui en CFA. Ici, c’est plus facile d’être exigeant, il y a cette culture de l’exigence, du haut niveau et puis les installations sont géniales. Il y a une pelouse, un synthétique une piste d’athlétisme, c’est le top ! »

Thibault Simonnet

Le club
Rodez Aveyron Football
Section féminine créée en 1993
Couleurs : rouge et jaune
Président de l'association : Jean-François Teffo
Stades : Stade Paul Lignon (4500 places assises) et Stade de Vabre (400 places)
Site web : http://www.http://www.rodezaveyronfootball.com

Saison 2012-2013 : 8e de Division 1
Meilleur classement en D1 : 6e en 2010-2011

Les transferts de l'intersaison
Entraîneur : Nicolas Bach
Adjoint : Tanguy Merceur
Reprise des entraînements : 2 août
Arrivées : Nicolas Bach (entraîneur, Claix Foot), Anne-Marie Banuta (AS St-Etienne), Déborah Garcia (Toulouse FC), Julie Niphon (AS Montigny), Tanguy Merceur (entraîneur adjoint, Caluire Foot)
Départs : Elodie Woock (entraîneur), Dina Jeanjean (FC Aurillac Arpajon), Charlène Farrugia (EA Guingamp)
Arrêts : Amélie Fabries, Sabbah Meftah Saoues

L’effectif 2013/2014
Gardiennes : Julie Niphon, Déborah Garcia.
Défenseuses : Maeva Buscaylet, Anne-Sophie Ginestet, Séverine Cabec, Marine Haupais, Alexia Pascal, Chloé De Carvalho.
Milieux de terrain : Aline Liaigre, Audrey Cugat, Marine De Sousa, Laurie Cance, Sophie Vaysse, Anne-Marie Banuta, Ella Kaabachi.
Attaquantes : Julie Perthuis, Marine Augis, Flavie Lemaître, Anaïs Ribeyra.

Jeudi 22 Août 2013

Dans la même rubrique :