Footofeminin.fr : le football au féminin

D1 - Le débrief de la quatrième journée

Retour sur le déroulement des six rencontres de cette quatrième journée et quelques réactions d'entraîneurs.



Camille Catala et Juvisy ont été prises dans l'étau lyonnais (photo Giovani Pablo)
Camille Catala et Juvisy ont été prises dans l'étau lyonnais (photo Giovani Pablo)

UN LYON QUI CONTINUE DE RUGIR

Lyon a une nouvelle fois pris le dessus sur Juvisy (4-1) mais les octuples championnes de France y ont concédé leur premier but de la saison. La gardienne Sarah Bouhaddi a aussi "chaud" en début de match sur une intervention sanctionnée d'une jaune qui aurait pu virer au rouge. Une alerte qui a été suivie d'une rapide réaction et après 17 minutes, l'OL menait déjà 2-0. Sur une action partie de Saki Kumagai, Lotta Schelin offrait à Ada Hegerberg le premier but, puis Lotta Schelin reprenait au second poteau un centre d'Amel Majri dévié par Anaig Butel. Juvisy assommé n'allait pas revenir dans la partie, d'autant que le duo Necib - Renard se mettait en évidence sur corner avant la pause. A dix minutes du terme, Elodie Thomis bien lancée par Eugénie Le Sommer mettait à terre Céline Deville (0-4, 80'). Et finalement dans les arrêts de jeu, un ballon perdu par Camille Abily et Julie Machart de 20 mètres plaçait une frappe croisée (1-4, 90+1'). L'honneur était et les quelque 4000 spectateurs présents.

C'est dit dans La Presse
Gérard Prêcheur (Lyon) : "Pour un nouvel entraîneur, voir son équipe inscrire 8 buts en deux semaines à des équipes comme Montpellier et Juvisy ne peut être que positif. Cette fois, nous avons eu un peu moins de maîtrise, mais beaucoup plus de situations de but. Je pense que nous avons trouvé un juste équilibre entre possession de la balle et percussion offensive".
Pascal Gouzènes (Juvisy) : "On a l'impression que les matchs contre Lyon se suivent et se ressemblent. Il n'y a pas grand chose à dire, sinon que nous sommes tombés contre plus fort que nous. Nous avons fait une entame correcte, mais malheureusement tout s'écroule en cinq minutes avec ces deux buts qui nous tuent. A mon sens, Lyon est encore un cran au dessus de la concurrence cette année avec sa grande qualité technique et collective".

SOYAUX PASSE LA QUATRIEME

Maier prend le dessus sur Pugnetti
Maier prend le dessus sur Pugnetti
Les Sojaldiciennes se replacent et la nette victoire acquise contre Arras témoigne d'une dynamique trouvée. D'ailleurs après plusieurs alertes en début de rencontre, la situation se débloque lors sur un centre de la gauche de Laura Bourgouin, l'attaquante Gwenaëlle Migot devance de la tête la sortie de la gardienne Céline Musin (1-0, 15'). Un but suivi d'un relâchement à la suite d'un coup franc de Rachel Saïdi repoussé par Amandine Guérin, Ludivine Bultel, à l’affut, n’a plus qu’à pousser la balle de la tête pour égaliser (1-1, 18'). Soyaux va à son tour marquer sur un coup de pied arrêté. Un corner tiré par Laura Bourgouin trouve au second poteau Siga Tandia et c’est Marina Pascaud qui vient mettre le pied (2-1, 34'). La défenseure charentaise signe un doublé à l'heure de jeu. Cette fois-ci, le coup franc de Laura Bourgouin est repris d’une tête arrière par Marina Pascaud. Soyaux va enfoncer le clou avec Sabrina Barbe d'une frappe enroulée dans le petit filet opposé et finalement la dernière buteuse est Gwenaëlle Migot qui s’en va battre Céline Musin d’une frappe croisée (5-1, 88').

C'est dit dans La Presse
Juan Paredes (Soyaux) : "On a réalisé ce qu'on produit depuis un moment à l'entraînement. On leur explique que l'entraînement fait partie de la compétition, et que celle qui montre des qualités dans la semaine ou en équipe B, peut être récompensée".
Claude Rioust (Arras) : "Une réaction devient urgente. Dans le second acte, on a manqué de combativité. On savit qu'on allait se battre pour le maintien, cela se confirme".

>> VOIR LE COMPTE-RENDU

METZ TOUJOURS DANS LE ROUGE

Sur sa pelouse d'Algrange, le FC Metz n'a pas pu glaner son premier succès dans une rencontre pourtant déjà hautement importante pour le maintien. Au delà de la défaite, c'est surtout le peu d'occasions obtenues qui met en difficulté le promu. Les Stéphanoises ont manqué de multiples occasions d'alourdir la marque après un but rapidement inscrit par Sarah Palacin. L'attaquante en forme, reprend d'une tête décroisée le long ballon adressé par Maeva Clemaron (0-1, 15'). En seconde période, Morgane Courteille, Sarah Palacin ou encore Candice Gherbi ont manqué de faire le break.

ET DEUX POUR GUINGAMP

Quatre points dans les musettes de l'ASSE et de l'EAG (crédit : page facebook ASSE)
Quatre points dans les musettes de l'ASSE et de l'EAG (crédit : page facebook ASSE)
Débutée sur un faux rythme et marquée par deux changements prématurés, la rencontre se décante à la demi-heure de jeu. Suite à un coup franc, Faustine Robert, remplaçante au coup d'envoi, est à l'affût sur un ballon relâché par Déborah Garcia (1-0, 34'). Avant la pause, une action collective avec Clarisse Le Bihan, Faustine Robert est conclue par Griedge Mbcok Bathy Nka (2-0, 42'). Rodez craque à deux autres reprises. Tout d'abord sur une transversale de Griedge Mbock Bathy Nka pour Maud Hurault qui s'ouvre le chemin du but puis Désire Oparanozie transperce la défense pour venir fusiller la gardienne du RAF (4-1, 72'). Flavie Lemaitre avait entre temps réduit l'écart avant que Marine Haupais ne transforme un penalty concédé par Marion Boishardy (4-2, 85').

C'est dit dans La Presse
Sarah M'Barek (Guingamp) : "On est dans les objectifs, on fait mieux que la saison dernière. Mais l'entame du match n'était pas bonne. On a du mal à se mettre dedans avec beaucoup d'erreurs techniques. C'était meilleur par la suite".

ALBI SOURIT

Après sa victoire contre le promu Metz, Albi en a fait autant sur le terrain d'Issy. Les Albigeoises ont montré plus d'efficacité face à des Isséennes qui ont pourtant démarré tambours battants. D'entrée, l'Irlande Stephanie Roche à bout portant dévie le ballon (0-1, 4'). La confiance est dans le camp des visiteuses, Issy n'arrivant pas à se créer d'occasions franches. Et juste avant le retour aux vestiaires, sur un coup franc de Solène Barbance, Pauline Peyraud-Magnin est surprise et le ballon finit au fond des filets. La seconde période n'allait rien changer et Albi a géré cet avantage malgré l'impact isséen.

C'est dit
Nicolas Gonfalone (Issy) : "Nous sommes passés à côté de notre match. Pourtant en entraînement on a beaucoup de qualités qu'on arrive pas a mettre en place le jour J. Mais tout le monde serait surpris de voir l'impact qu'on a et le rythme qu'on met en entraînement. On manque d'offensif en plein match. Mais il y a beaucoup de blessées, il ne faut pas l'oublier, même si les filles qui étaient sur le terrain avaient le niveau pour être là. On a manqué de tout aujourd'hui, et y'a toujours des matchs comme ça".

LE PSG A EU CHAUD

Des regrets pour les Pailladines (Photo : MHSC)
Des regrets pour les Pailladines (Photo : MHSC)
Le PSG a eu très chaud dansa sa course-poursuite avec Lyon. Tenu en échec jusqu'à la 89e par une solide équipe montpelliéraine, le PSG s'est imposé à la toute dernière minute grâce à un but de Lindsey Horan.
Sous la chaleur héraultaise, les deux équipes se sont neutralisées même si les Parisiennes ont pris progressivement le dessus. Mais à la pause, tout semblait possible.
C'est finalement le banc parisien qui a fait la différence. Dans les vingt dernières minutes, Farid Benstiti réorganisait son équipe. L'Américaine entrée en jeu en seconde période allait être décisive. Laure Boulleau depuis la gauche centrait sur Lindsey Horan qui d'une tête lobée marquait le but de la précieuse victoire en pleine lucarne.
Le PSG, s'il ne s'est pas imposé avec autant d'aisance que Lyon face à Montpellier, réussit malgré tout l'essentiel. Pour Montpellier, il faudra désormais se relancer après ces deux revers consécutifs.

>> EN SAVOIR PLUS

Les résultats

Samedi 27 septembre 2014
Montpellier HSC – Paris Saint-Germain : 0-1, stade de Grammont (Montpellier)
But : Lindsey Horan 89'

Dimanche 21 septembre 2014
FF Issy – ASPTT Albi : 0-2 à Issy-les-Moulineaux (Stade Gabriel Voisin)
Buts : Stéphanie Roche 4', 44'

FC Metz - AS Saint-Etienne : 0-1 à Algrange (Stade du Batzenthal)
But : Sarah Palacin 15'

EA Guingamp – Rodez Aveyron F. : 4-2, à St Brieuc (Stade Fred Aubert)
Buts : Faustine Robert 34', Griedge Mbock Bathy Nka 42', Maud Hurault 59', Desire Oparanozie 72' ; Flavie Lemaitre 66', Marine Haupais 85' s.p.

ASJ Soyaux – FCF Arras : 5-1 à Soyaux (Stade Léo Lagrange)
Buts : Gwenaëlle Migot 15', 88', Marina Pascaud 34', 60', Sabrina Barbe 73' ; Ludivine Bultel 18'

FCF Juvisy – Olympique Lyonnais : 1-4, à Bondoufle (Stade Robert Bobin)
Buts : Julie Machart 90+1' ; Ada Hegerberg 12', Lotta Schelin 17', Wendie Renard 37', Elodie Thomis 80'

>> PLUS D'INFOS

Mardi 30 Septembre 2014
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :