Footofeminin.fr : le football au féminin

D1 - MONTPELLIER tient la distance, NIMES s'écroule

A quasiment un tiers du championnat, les écarts continuent à se creuser. Malgré tout, Montpellier talonne toujours Lyon. En bas de tableau, La Roche repasse au dessus de la ligne de flottaison.



Jakobsson marque mais défend aussi comme face à Jaurena (photo Giovani Pablo)
Jakobsson marque mais défend aussi comme face à Jaurena (photo Giovani Pablo)
L'affiche des dauphins entre Juvisy et Montpellier a tenu toutes ses promesses avec une rencontre disputée dont Montpellier est finalement sorti vainqueur malgré un premier but encaissé cette saison. Une victoire qui permet aux Montpelliéraines d'être seules seconde du championnat à deux longueurs de Lyon qu'elles rencontreront lors de la 11e journée.

Le PSG profite de la défaite de Juvisy pour rattraper son voisin francilien après s'être facilement défait de Saint-Maur. Une équipe parisienne où Cristiane entrée en fin de rencontre a inscrit trois buts et est désormais deuxième meilleure buteuse.

Mais c'est Lyon et sa buteuse Ada Hegerberg, auteur d'un doublé qui reste le leader du championnat qui a signé son 7e succès avec 44 buts au compteur et une victoire 4-0 contre Albi, le plus petit écart de la saison en championnat.

Dans les autres rencontres du week-end, en milieu de tableau, Rodez accueillait Soyaux. Une rencontre qui aura fait passer le public du stade Paul Lignon par toutes les émotions. Les Sojaldiciennes ouvraient le score après une minute de jeu mais avant la pause Rodez reprenait l'avantage. Le match ne s'arrêtait pas à ce score. Soyaux égalisait dès la reprise et manquait ensuite un penalty. Finalement sur un centre-tir de Clérac, Garcia marquait contre son camp et Soyaux repartait avec la victoire (3-2, 87').

Entre Saint-Etienne et Guingamp, il n'y a pas eu de vainqueur. Les Stéphanoises ouvraient logiquement le score par Palacin en première période, mais Oparanozie égalisait pour les Bretonnes en seconde. Un nul qui ne permet toujours pas aux deux équipes de s'éloigner de la zone dangereuse.

Une zone que La Roche sur Yon a quitté ce dimanche en s'imposant dans un duel de mal classés face à Nîmes (3-1). Les Vendéennes grâce à Pasquereau, Fragoli et Matéo ont remporté le second match de la saison devant un adversaire qui attend toujours sa première victoire.


Lundi 19 Octobre 2015
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :