Footofeminin.fr : le football au féminin

D1 – Marie-Laure DELIE (MONTPELLIER) : « Une autre mentalité maintenant »

L'attaquante montpelliéraine croit le MHSC, capable d'accrocher Lyon cette année, et de s'emparer du titre.



D1 – Marie-Laure DELIE (MONTPELLIER) : « Une autre mentalité maintenant »
Marie-Laure, Montpellier vient d'enchaîner cinq matches sans défaites, la saison du MHSC est vraiment lancée.
On a plutôt bien commencé la saison malgré deux premiers matches difficiles où l'on a eu du mal à se trouver. Il y a aussi cette défaite à Juvisy (2-1) qui nous laisse un peu de regrets mais on est bien revenu en deuxième mi-temps et je pense que notre saison a vraiment démarré à ce moment là. On aurait même pu égaliser en fin de match, on a montré que l'on était fortes et derrière, on fait match nul contre Lyon (1-1). On a tout donné pour ne pas se laisser distancer et ça a payé. Ensuite il y a une série de petits matches que l'on a su gérer et puis on prend notre revanche sur Saint-Etienne (4-0) dimanche dernier, c'était important pour le club.

Saint-Etienne vous avait battu en finale du Challenge et chez vous l'an dernier...
Oui, on avait perdu aux penalties en finale alors qu'on méritait de gagner et puis on s'était aussi incliné chez nous sur un petit hold-up. Pour résumer, elles nous enlèvent le Challenge de France et la Champion's League. Car il ne faut pas se leurrer, si on avait gagné ce match, on serait allé en Ligue des Champions donc on avait vraiment à cœur de prendre notre revanche dimanche dernier.

"Le début de saison est serré et on va essayer d'arracher cette première place"

Quel est l'objectif de Montpellier cette saison : le titre ou la Ligue des Champions ?
Pour le moment, Juvisy est devant l'OL et beaucoup de monde pense que Lyon est accrochable cette année. Ce n'est pas comme les autres années où elles partaient largement devant et on ne les revoyaient plus. Le début de saison est serré et on va essayer d'arracher cette première place.

Pourquoi Lyon serait-il prenable cette saison ?
Déjà on va essayer de tout donner, de ne pas perdre de points sur les petits matches, après on sait que Lyon joue la Champion's League et que ça va les fatiguer. Et puis l'OL n'a pas l'effectif des autres années, tout est possible sur une saison et encore plus cette année.

Quand vous les avez affrontez, avez-vous senti une différence avec le Lyon des autres années ?

En première mi-temps, on les attendait beaucoup, on a essayé de bien défendre mais en deuxième, on s'est révolté. On a vraiment rivalisé avec elles, on a une autre mentalité maintenant, et on se dit que Lyon n'est pas imbattable. Et puis avec tout ce qu'elles ont sur leurs épaules, elles peuvent craquer.

Dimanche vous rencontrez Guingamp qui vient de perdre 6-0 face à Hénin.
Enfin le réveil d'Hénin ! C'était super mal parti pour eux mais quand j'ai entendu, leur résultat, j'étais contente pour ce club et surprise en même temps. Guingamp est, en théorie, une petite équipe, on va essayer d'être concentrée, de bien terminer nos actions et de remporter la victoire. Sur les petits matches, il ne faut pas faire d'erreurs ; c'est super important dans l'optique de la Ligue des Champions et du titre.

"En plein hiver partir au soleil, c'est vraiment génial..."

D1 – Marie-Laure DELIE (MONTPELLIER) : « Une autre mentalité maintenant »
Personnellement, comment vous sentez-vous physiquement ?
Quand je suis rentrée de la Coupe du monde, j'avais une déchirure donc je n'ai pas fait une super préparation, je n'étais pas super bien lors des deux premiers matches. Puis je me suis refait une déchirure, je n'ai pas joué contre Vendenheim, j'ai disputé le match contre Lyon mais en prenant vraiment des risques. Aujourd'hui ça va bien même si Sarah (M'Barek) m'a préservé face à Soyaux car je revenais de sélection.

Vous avez terminé vos trois dernières saison à plus de 14 buts, vous vous êtes fixé un objectif cette saison ?
Dans ces eaux-là ce serait bien même si sur les cinq derniers matches, je n'en ai joué que deux. Je n'ai pas disputé les plus « faciles » donc ça m' a enlevé des chances de marquer mais on va se rattraper plus tard, dès dimanche.

Un dernier mot sur les Bleues et la tournée aux Antilles ?
On l'attend depuis longtemps ce voyage, je suis très contente de faire partie des dix-sept qui partent. Et comme il ne fait pas très beau ici, on va essayer d'aller prendre le soleil là-bas (rires). Il y a aussi deux matches amicaux, il ne faut pas les oublier, il faut savoir les gérer et les gagner pour la confiance. Il y aura de gros matches à jouer avec beaucoup de public. Elodie (Thomis), Laura (Georges) nous disent que les stades vont être blindés, c'est super. C'est une récompense du président de nous envoyer là-bas. En plein hiver partir au soleil, c'est vraiment génial...

Thibault Simonnet

Vendredi 11 Novembre 2011

Dans la même rubrique :