Footofeminin.fr : le football au féminin

D1 - PSG - MONTPELLIER : un nul qui ne satisfait personne

Le PSG de Camillo Vaz et les Montpelliéraines de Sarah M’Barek se sont quittés ce dimanche après-midi sur le score de 1-1 au terme d’une rencontre animée. Ce résultat et celui de l’autre choc du week-end (OL - Juvisy 1-1) laissent inchangés la hiérarchie du haut de tableau.



Ophélie Meilleroux intervient devant Ella Masar (photo Le Moustic Production/WM)
Ophélie Meilleroux intervient devant Ella Masar (photo Le Moustic Production/WM)
Sur une pelouse fusante et sous les yeux du sélectionneur de l’Equipe de France, Bruno Bini, la formation montpelliéraine inaugurait sa tunique blanche pour le second choc de cette 11e journée de D1 à la hauteur des promesses qu’il laissait espérer, entre deux des prétendants au titre. Les deux équipes sont rapidement rentrées dans la rencontre, à l’image d’une frappe d’Ella Masar bien captée par Laetitia Philippe dans les premières minutes du match. Les Héraultaises répondent quelques minutes plus tard. A la suite d’un joli mouvement collectif amené par un enchainement amorti de la poitrine remise de Marie-Laure Delie, dont Ludivine Diguelman bénéficie côté gauche et trouve le poteau droit de Véronique Pons (6e). Après dix premières minutes équilibrées, les Montpelliéraines ont commencé à prendre le jeu à leur compte en favorisant notamment un jeu plus direct, avec une Hoda Lattaf en électron libre dans l’entrejeu. Les joueuses de la capitale ont quant à elles commis des erreurs de précipitations, avec de mauvaises sorties de balles, comme le montre la perte de balle de Nonna Debonne à 25 mètres face à Ludivine Diguelman, amenant par un jeu à trois avec Marie-Laure Delie, la frappe de Marine Pervier sur le poteau gauche de la gardienne parisienne (12e). Timides dans le jeu, et mises en difficulté par le replacement défensif des Héraultaises, les Parisiennes ont montré des signes d’impuissance dont la frappe forcée des trente mètres de Caroline Pizzala est le parfait exemple (26e). Le réveil parisien se fait dans la continuité avec un coup-franc d’Elise Bussaglia aux abords de la surface de Laetitia Philippe, qui voit le ballon passer juste au dessus de son but (27e). Dès lors les Montpelliéraines commencent à déjouer en faisant les mauvais choix. Après un dégagement trop court de Laetitia Philippe, Alexandra Long récupère le ballon et lance sa compatriote Ella Masar qui temporise et trouve Elise Bussaglia qui voit sa frappe contrée en corner (41e). Sur le corner, la portière héraultaise commet une faute de main et voit Alexandra Long à l’affût, surgir pour pousser le ballon au fond des filets (1-0, 42'). Les Parisiennes se sont montrées les plus réalistes en première mi-temps.

Gadea égalise sur un corner de Ramos...

Marion Torrent tente de freiner l'élan de Laure Boulleau (LMP/WM)
Marion Torrent tente de freiner l'élan de Laure Boulleau (LMP/WM)
A la reprise, l’entraineur parisien décide de faire rentrer Nora Coton-Pélagie à la place de Long. Auteur d’une bonne entrée, elle s’illustre en étant à l’origine de deux beaux mouvements collectifs avec Masar et Jessica Houara (59e, 66e). Le PSG est revenu avec de l’envie comme en fin de première période, avec des montées offensives de Laure Boulleau qui a effectué un bon travail sur son flanc gauche, avec notamment une frappe trop croisée (60e). En ce début de seconde période, le MHSC a eu du mal à organiser ses phases offensives, son jeu portant surtout sur le côté droit. Peu après l’heure de jeu, Viviane Asseyi tout juste entrée à la place de Ludivine Diguelman (55e) se voit percuter dans un duel aérien par la gardienne parisienne qui aurait pu concéder un penalty sur cette phase de jeu (63e). Dans la foulée, sur une accélération côté droit, Aya Sameshima stoppe sa course en se tenant l’ischio-jambier droit (64e). Elle cède sa place à Elodie Ramos.
Poussées en tribune par leur coéquipière Stéphanie De Revière, les filles de Sarah M’Barek égalisent sur un corner de l’entrante Elodie Ramos, trouvant la tête de Hoda Lattaf qui peut dévier pour Kelly Gadéa qui bien positionnée, n’a plus qu’à ajuster Véronique Pons (1-1, 71'). Après l’égalisation la rencontre devient plus hachée, avec une équipe de Montpellier repliée en défense. Jouant en contre attaque, avec l’apport de la vitesse d’Asseyi, le MHSC aurait pu repartir avec la victoire sur des ballons mal négociés en profondeur par Delie (83e), Asseyi (86e) et Ramos à la limite du hors-jeu (88e).
Le manque de réalisme aura fait défaut aux deux équipes, comme le soulignent les deux entraineurs.

Kévin Correa

Réactions des entraîneurs
Camillo Vaz (PSG)
« Il nous a manqué des buts, parce qu’on a eu beaucoup d’occasions franches et je n’ai pas le souvenir d’avoir vu autant d’occasions franches dans un match depuis le début de saison. Là, on a eu les occasions, on a manqué de lucidité, et on s’est précipité dans le dernier geste. (…) J’aurais préféré qu’il y ait 3-2 pour nous à la fin du match. Le bilan face aux grosses équipes n’est pas bon puisque l’on n’a pas de victoire. Pour finir dans les deux premiers il faut gagner ces matchs. Aujourd’hui ce n’est pas terminé, on a fait une belle partie, et les filles ont beaucoup donné. Il ne faut pas oublier que nous mercredi on été sur le pont, physiquement on a bien tenu, on a montré encore des choses, donc il y a toujours des choses positives dans ce qu’ont fait les filles et il faut leur rendre quand même qu’elles viennent de vivre deux gros matchs. A Saint-Etienne ce n’était pas facile, et aujourd’hui les conditions étaient compliquées, c’était très positif parce que ce groupe là répond bien devant l’effort et devant la difficulté mais ce qui fera que nous terminerons dans les deux premiers ce sont les victoires ».

Sarah M’Barek (MHSC)
«C’était un match très tendu, stressant, et agréable, où il y a eu du jeu, et des occasions de part et d’autre. Je suis contente d’être revenu, même si on aurait pu mener en première mi-temps, mais sur un corner et une erreur de la gardienne on perd 1-0 à la mi-temps. Ca a été difficile mentalement, mais on n’a pas baissé les bras. En seconde période, le jeu était un peu plus haché avec moins de jeu mais beaucoup plus d’occasions. On a réussi à égaliser, même si on aurait pu tuer le match à la fin, donc c’est un peu le goût amer qui reste. C’est quand même un bon résultat, surtout que ce n’était pas facile à l’extérieur, où l’on restait la saison dernière sur une défaite. C’est déjà cela de pris. Sur la deuxième phase il va y avoir encore des possibilités de revenir. L’année dernière on avait beaucoup de points d’avance et puis on les a perdus en cours de route sur la seconde partie. On reste bien placé dans la course et on fera le bilan en fin de saison ».

Dimanche 4 décembre 2011 - 14h30
PARIS ST GERMAIN FC - MONTPELLIER HSC : 1-1 (1-0)
Saint-Germain en Laye (Stade Georges Lefèvre)
Spectateurs : 500 environ
Arbitres : Sabine Bonnin assistée de Carlos Gouveia et Noureddin Guini
But pour le PSG : Alexandra LONG 42'
But pour Montpellier : Kelly GADEA 71'

Avertissement : Gadea 89' pour Montpellier

PSG : 1-Véronique PONS ; 7-Julie SOYER, 5-Sabrina DELANNOY (cap.), 4-Nonna DEBONNE, 3-Laure BOULLEAU ; 2-Kenza DALI, 6-Caroline PIZZALA, 8-Elise BUSSAGLIA, 11-Jessica HOUARA ; 10-Alexandra LONG (12-Nora COTON PELAGIE 46') ; 9-Ella MASAR (15-Cindy THOMAS 75'). Entr.: Camillo VAZ
Non utilisées : 13-Elodie BAYLE, 14-Delphine BLANC, 16-Bérangère SAPOWICZ
MHSC : 16-Laëtitia PHILIPPE ; 4-Marion TORRENT, 5-Ophélie MEILLEROUX, 3-Kelly GADEA, 8-Aya SAMESHIMA (9-Elodie RAMOS 67') ; 6-Charlotte BILBAULT, 7-Rumi UTSUGI, 18-Hoda LATTAF, 15-Marine PERVIER (14-Claire LAVOGEZ 60'), 11-Ludivine DIGUELMAN (20-Viviane ASSEYI 54') ; 23-Marie-Laure DELIE. Entr.: Sarah M'BAREK
Non utilisées : 1-Solène DURAND, 17-Cynthia VIANA

Mercredi 7 Décembre 2011
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :