Footofeminin.fr : le football au féminin

D1 - PSG - OL : Revue de presse : Des étincelles, de la complicité et le "Jour où tout va basculer"

Le Parisien, L'Equipe et Le Progrès consacre ce vendredi une pleine page dans leur édition à l'affiche de D1 de ce vendredi soir. L'occasion d'une petite revue de presse.



D1 - PSG - OL : Revue de presse : Des étincelles, de la complicité et le "Jour où tout va basculer"
Dans l'Equipe, Claire Gaillard compare ce duel PSG - Lyon à celui des buteuses Cristiane et Hegerberg en titrant "Avec elles, des étincelles" dans ce duel du championnat. Celui des deux meilleures buteuses du championnat. Deux joueuses que tout oppose rappelle Claire Gaillard. L'une a 30 ans et vient du Brésil avec 14 buts à son compteur. L'autre a 20 ans, et vient de Norvège, et compte 25 buts en D1 cette saison. Un duel d'expérience face à la jeunesse. L'opposition est aussi faite entre une joueuse créative, à l'image du toucher de balle brésilien, à celui d'une finisseuse. Hegerberg étant peut-être plus dans la finition et moins dans l'exploit individuel, avec "l'instinct de la buteuse".

"Quelque chose qui a buggé"

D1 - PSG - OL : Revue de presse : Des étincelles, de la complicité et le "Jour où tout va basculer"
Le Parisien a réuni Blaise Matuidi et Laure Boulleau dans une "Conversation complice". L'occasion d'échéances sincères. Tout d'abord celui d'un parcours commun par Clairefontaine : "les garçons et les filles de Clairefontaine, on se serrait les coudes". Les deux figures du club évoquent à Franck Gineste aussi leurs matchs à venir contre Lyon et l'OM. Si Blaise semble ignorer que le match est vendredi, Laure Boulleau lui fait une invitation pour y assister ! Laure Boulleau avoue "ne penser qu'à ce match" et avoir "un peu de stress". L'enjeu est moindre pour Blaise même si avec l'OM, il y a une "rivalité". De fil en aiguille, on ressent que une reconnaissance plus importante des féminines au sein du club. Laure Boulleau fait remarquer des qualités de Blaise qu'elle aimerait avoir : "Il marque de plus en plus. Moi j'ai quelque chose dans ma formation qui a buggé" souligne la latérale parisienne. Mais elle se rattrape sur les passes décisives.

Avantage Lyon

"On restera en tête quoi qu'il arrive", l'entraineur lyonnais n'imagine pas son équipe perdre 6-0. Il est vrai que Lyon dispose un fauteuil confortable en points. Le Progrès rappelle à l'occasion que les confrontations directes sont le premier critère en cas d'égalité de points pour départager les équipes même s'il titre sous la plume d'Antoine Osanna : "Le jour où tout va basculer". Un rappel que ce match est un enjeu pour la conquête d'un dixième titre lyonnais. Une rencontre où quelques actrices manqueront à l'appel. Henry, touchée au mollet à Lyon, Kiedrzynek, la gardienne blessée à la hanche pour le PSG et une incertitude sur la cheville de Seger.

Sources : Le Parisien, L'Equipe et Le Progrès

Vendredi 5 Février 2016
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :