Footofeminin.fr : le football au féminin

D1 - Pas d'accroc pour le trio

Le trio de tête s'est imposé ce week-end avant une trêve internationale. Lyon a régalé avec un triplé de Necib, alors que Juvisy a assuré l'essentiel à Rodez. A Paris, les Américaines ont scoré. Hénin-Beaumont confirme pour sa part son réveil.



Montpellier s'impose devant Guingamp et Julie Morel (photo club)
Montpellier s'impose devant Guingamp et Julie Morel (photo club)
Le leader juvisien était en déplacement à Rodez dimanche. Les joueuses de Sandrine Mathivet voyaient leur adversaire perdre sa gardienne sur blessure après un quart d'heure de jeu, Karima Benameur cédant sa place à Amélie Fabries. Le nouveau rempart ruthénois titulaire une semaine avant face à Lyon, s'inclinait à la vingt-cinquième minute de jeu sur une ouverture de Inès Dahou pour Amélie Coquet qui fusillait la gardienne à bout portant du gauche. Juvisy faisait le break avant les citrons sur un ballon de Amélie Coquet pour Nelly Guilbert montée en attaque qui marquait du plat du pied. En seconde période, Rodez tentait sa chance mais était proche de se faire surprendre en contre avec Laëtitia Tonazzi qui frappait le poteau. Les joueuses de Franck Plenecassagne étaient récompenser sur un coup franc cafouillé dans la surface et repris par Manon Guitard (1-2). Juvisy conserve sa première place mais Rodez se rassure.

Lyon face à Yzeure a été plus offensif devant 1.380 spectateurs ! Comme à leur habitude, les Lyonnaises occupaient d’entrée le camp adverse. Après une occasion de Solanet, sur le contre Le Sommer débordait sur le côté droit et fusillait Thais (1-0, 17'). Yzeure osait et sur un corner, la reprise de Dolo était détournée sur sa ligne par Cruz Trana. La défense locale pliait encore sur un centre tir de Franco qui lobait la gardienne brésilienne (2-0, 34'). Dans le dernier quart d'heure, un coup franc de Le Sommer surprenait Thias. La fatigue se faisait sentir chez les Yzeuriennes et Necib, qui venait de rentrer, marquait un triplé en douze minutes, sur coup franc des vingt mètres (77e), après un centre en retrait de Rosana (82e) et un tir des 18 m (89e).

Sur le terrain du Roudourou, les joueuses de Montpellier ont construit leur succès en première période. Hoda Lattaf trouvait l'ouverture dès la seizième minute. Profitant d'une erreur défensive, l'ancienne attaquante internationale plaçait un tit lobé sous la barre d'Emmeline Mainguy. Montpellier doublait le score à la trentième minute. Sur un corner tiré de la droite, Kelly Gadea surgissait et plaçait un coup de tête victorieux au milieu d'une défense guingampaise figée.
Au retour des vestiaires, les coéquipières de Julie Morel prenaient le match en main mais ne parvenaient pas à tromper la gardienne Laetitia Philippe. En fin de match, Hoda Lattaf profitait d'un contre pour s'offrir un doublé et corser un peu plus l'addition (81e).

Hénin Beaumont confirme son réveil

La néo internationale Camille Catala a inscrit le seul but du match (photo LP)
La néo internationale Camille Catala a inscrit le seul but du match (photo LP)
Après quelques matchs difficiles, le PSG devait ne pas manquer le rendez-vous face à Vendenheim. C'est chose faite même si Camillo Vaz regrettait le but encaissé. Les Américaines semblent en tout cas trouver leurs marques au fil des matchs. Dimanche, Allie Long marquait le premier but en reprenant un centre de Kenza Dali, puis deux minutes après elle ouvrait le deuxième but à sa compatriote (2-0, 28'). C'est Kenza Dali en forme actuellement qui inscrivait les deux autres buts. Dans les arrêts de jeu, les Alsaciennes sauvaient l'honneur sur un centre d'Aurélie Mula qui surprenait Véronique Pons et qu'Alexandra Atamaniuk concluait pour son 3e but en 3 matchs de D1 !

Dominateur, Saint-Etienne aura mis longtemps à trouver la faille devant Soyaux qui réussit plutôt bien face aux équipes de haut de tableau. Anaïs Bounouar très présente du côté charentais ne pouvait rien lorsque sur un long ballon de Charlotte Gauvin du milieu de terrain, Camille Catala s'échappait côté droit et entrait dans la surface pour marquer du plat du pied au ras du poteau (1-0; 71'). Le plus dur était fait pour les Vertes.

Enfin dans le match à ne pas perdre, Muret a connu une défaite face à un concurrent direct qui semble bien réagir après sa première victoire la semaine passée. Dans un match qui ressemblait plus à une rencontre de coupe que de championnat, les joueuses d'Hénin-Beaumont ont su profiter de la fébrilité et des erreurs adverses en se montrant d'une efficacité redoutable. D'entrée, Pauline Cousin détourne de la tête dans le but déserté par marine Fromantin un ballon mal négocié par la défense. Sauvées une première fois par la transversale (19e), les joueuses de Muret égalisaient sur un coup franc direct de Fauré qui surprenait Claire Jacob. Rachel Saïdi juste avant la pause inscrivait le deuxième but puis Léa Declercq pour le 3e but à l'heure de jeu. Muret perdait ensuite sa gardienne sur un coup de sang, exclue pour une protestation un peu trop véhémente (71e). Ses coéquipières ne lâchaient et étaient récompensées de leurs efforts par un but de Laura Asensio. Insuffisant.

Dimanche 13 novembre 2011 (9e journée)
Yzeure-Lyon 0-6
Le Sommer 18', 75', Petit-Franco 35', Necib 78', 83', 90'
Rodez-Juvisy 1-2
Guitard 81' ; Coquet 25', Guilbert 45'
Saint-Etienne-Soyaux 1-0
Catala 71'
Guingamp-Montpellier 0-3
Lattaf 16', 81', Gadea 30'
PSG-Vendenheim 4-1
Long 26', Masar 28', Dali 44', 80' ; Atamaniuk 90+3'
Muret-Hénin-Beaumont 2-3
Faure 22', Asensio 88' ; Cousin 2', Saïdi 45', Declercq 62'
D1 - Pas d'accroc pour le trio

Lundi 14 Novembre 2011
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :