Footofeminin.fr : le football au féminin

D1 - Pas de nouvel exploit pour SOYAUX

Le 20 octobre 2013, Soyaux avait réussi la performance de s'imposer à Juvisy (1-2). Mais pour le premier match de la saison 2014-2015, il n'y a pas eu de surprise cette fois-ci.



Amandine Guérin a longtemps repoussé l'échéance (photo A Nelson Sindfoul)
Amandine Guérin a longtemps repoussé l'échéance (photo A Nelson Sindfoul)
Les Juvisiennes prenaient la rencontre par le bon bout et s'installait dans le camp charentais au début du match. Avec Soubeyrand désormais retraitée, c'est un milieu composé de Jaurena et Benmokhtar qui était aux manettes. Dusang couloir gauche venait aussi apporter plusieurs fois le surnombre en attaque. Cayman était aussi dans son couloir un atout offensif alors que Thiney, désormais capitaine, à la pointe de l'attaque avec sa patte apportait le danger sur les coups de pied arrêtés.
Soyaux bien organisé tenait le choc et la gardienne Guérin y contribuait aussi avec une belle parade devant Thiney après une action entre Cayman et Dusang conclue par un centre. C'était même très chaud devant la cage charentaise juste avant la pause. Thiney centrait devant le but, Catala expédiait le ballon sur la barre, suivie d'une nouvelle frappe sortie en corner par Guérin (44e).

Brétigny s'offre un doublé

Brétigny a réalisé une entrée remarquée et décisive (photo A Nelson Sindfoul)
Brétigny a réalisé une entrée remarquée et décisive (photo A Nelson Sindfoul)
Après une tête piquée de Dusang juste au dessus (48e), Guérin était de nouveau de la partie face à Catala, lancée par Thiney en profondeur (53e). La gardienne sojaldicienne ne s'arrêtait pas en si bon chemin avec une nouvelle parade devant Thiney qui avait pourtant hérité d'un bon centre de Catala (55e). La faille était à l'heure de jeu, Cayman glissait à Thiney dans l'axe qui résistait à sa défenseure et se présentait seule face à Guérin. Cette fois-ci le ballon passait sous la gardienne (1-0, 60') !
Les changements apportaient de la fraîcheur de part et d'autre, Migot à Soyaux, et Brétigny à Juvisy. Cette dernière allait garder le meilleur pour la fin. L'attaquante venait marquer sous la barre d'un magnifique lob après une ouverture de Julie Machart (2-0, 83'). Un but refusé pour hors-jeu n'était pas le dernier mot de l'attaquante qui recevait un caviar de Thiney pour conclure au second poteau le 3-0 dans les arrêts de jeu.

REACTIONS

Pascal Gouzenes (entraîneur Juvisy) :
« 3-0, c’est bien, on ne va pas se gâcher le plaisir. Je n’ai pas eu besoin de rappeler le score de l’an dernier (ndlr : défaite 1-2 lors de la 7e journée), du moins pas trop. Tout le monde se souvenait à quel point ce match nous avait couté cher. On a le même effectif que l’an dernier donc on a des repères, des automatismes. Cela fait 6 mois que l’on fait de belles choses, on est sur la continuité. En début de match, on a voulu trop en faire. On s’est compliqués la vie et, à l’arrivée, on n’a rien montré. La mi-temps a été salvatrice. J’ai retrouvé un Soyaux fidèle à lui-même, qui défend bien, dangereux sur contre avec des joueuses qui vont vite dans la profondeur. C’est une bonne petite équipe qui va embêter pas mal de monde, cette saison encore. »

Jean Paredes (entraîneur Soyaux) :
« C’était un match difficile pour nous face à une équipe qui va jouer le podium cette saison. On a tenu une heure et puis on a faibli physiquement. Du coup, on a peiné à récupérer le ballon et on a subi. En première période, on a 2-3 situations pour marquer. On les a bien gênés tactiquement. Dans la possession, on était bien. Dans l’utilisation, on a été dangereux dès que possible. Ce match doit nous servir de base de travail pour celui de Rodez, la semaine prochaine, face à un adversaire direct. Pour moi, ce sera bien plus important que face à Juvisy. On n’a donc pas de vrais regrets, même si le 3e but est de trop pour moi et donne une score une lourdeur qui fait mal et que nous ne méritions pas forcément vu notre prestation. On a sorti une prestation pleine avec nos possibilités du moment. On va monter en puissance. On a une assise, il faut qu’on fasse des progrès dans l’utilisation du ballon. On doit gagner en précision quand on attaque. »

D1 féminine - Première journée
Samedi 30 août 2014 à 17h00
Bondoufle (Stade Robert Bobin)
Juvisy - Soyaux : 3-0 (0-0)
Spectateurs : 243
Arbitres : Solenne Bartnik assisté de Fulbert Yanvo et Redouane Hachemane.
Buts pour Juvisy : Gaëtane Thiney 60', Sandrine Brétigny 83', 93'
Avertissement : Julie Soyer 68' pour Juvisy

Juvisy : 1-Céline Deville, 27-Julie Soyer, 2-Nelly Guilbert, 10-Anaig Butel, 23-Sandrine Dusang, 8-Inès Jaurena, 15-Nadia Benmokhtar (5-Aude Moreau 81'), 21-Amélie Coquet (11-Julie Machart 73'), 28-Camille Catala (7-Sandrine Brétigny 61'), 22-Janice Cayman, 17-Gaëtane Thiney ©, Entr.: Pascal Gouzènes
Non utilisées : 16-Romane Bruneau, 19-Théa Greboval
Soyaux : 1-Amandine Guérin, 25-Marie Aurelle Awona, 22-Siga Tandia, 5-Marina Pascaud ©, 11-Viviane Boudaud, 2-Anaïs Dumont (14-Lydia Belkacemi 65'), 4-Justine Deschamps (6-Jennifer Maier 77'), 23-Marion Leroy, 17-Laura Bourgouin, 10-Gwendoline Djebbar, 19-Sabrina Barbe (9-Gwenaëlle Migot 58'), Entr.: Juan Paredes

Lundi 1 Septembre 2014
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :