Footofeminin.fr : le football au féminin

D1 – Patrice LAIR : « On savait qu'on serait moins bien à un moment donné »

Le coach lyonnais évoque Twente, la Ligue des Champions, le coup de moins bien physique mais aussi le derby de dimanche à Geoffroy-Guichard.



Patrice Lair est satisfait que le derby se déroule à Geoffroy-Guichard (Photo : Eric Baledent)
Patrice Lair est satisfait que le derby se déroule à Geoffroy-Guichard (Photo : Eric Baledent)
Quelle analyse faites-vous, à froid, après cette victoire à Twente(4-0) pour votre entrée en Ligue des Champions ?
Même si notre deuxième période était de meilleure qualité, j’ai été déçu par le premier acte. On n’est pas ressorti assez rapidement, il y a eu une moins bonne justesse technique, le pressing était mal fait. A contretemps. Ils ont pu repartir de derrière, ce n’est pas normal car on avait prévu de presser haut. En deuxième période, c’était mieux. Mais je pense aussi que l’on est moins bien physiquement. On s’est préparé pour les quatre premiers matches d championnat dont Juvisy et Paris. On a peut-être un contre coup physique….

Avez-vous l’impression que le niveau de cette Ligue des Champions augmente ?
Oui je pense que c’est mieux il peut y avoir de grosses équipes qui se fassent éliminer dès le premier tour. Il y a une évolution. Il y aura toujours des équipes faibles. On l’a vu avec Wolfsbourg mais ça devient une compétition de haut niveau et plus ça ira dans les années, plus ça peut devenir une compétition dangereuse.

Malgré les six victoires en six matches, vous avez dit que votre équipe était en train de traverser une mauvaise période.
Oui c’est une mauvaise période. On savait qu’à un moment donné vu notre préparation, on serait moins bien, dans le dur. J’ai pris des risques, j’ai fait le choix de mettre des filles sur le banc pour qu’elles ne soient pas cramées et puis il y a eu ce voyage au Kazakhstan avec l’équipe de France et ce match du PSG qui, au niveau physique, ont fait du mal.

Avez-vous déjà vu votre équipe dans cet état physique ?
Non, il y a une petite lassitude mais les filles le savaient et puis il y a peut-être un petit relâchement par rapport au match de championnat. Contre Arras, c’est une petite piqure de rappel. On était peut-être un peu moins bien mais Arras a vraiment fait un très bon match. Cette équipe finira tranquillement au milieu de tableau s’ils sont dans la même lignée que dimanche dernier.

"Corine a eu le courage d'assumer"

Ce genre de match laisse les filles sur leurs gardes ?
Je les avais mis en garde qu’un jour, un fait d’arbitrage, de jeu nous mettrait en difficulté. C’est ce qui s’est passé avec cette expulsion. Mais c’est positif parce que même à dix avec Corine (Franco) dans les buts, on a marqué deux buts et l’équipe ne s’est pas mise à faire n’importe quoi. On a rééquilibré et on a marqué. Avec une gardienne de fortune, on sait très bien que ce n’est pas évident. Après, elle a eu le courage de prendre les gants, d’assumer et je la remercie. Mais le principal c’est d’avoir 5 victoires en 5 matches. Si on m’avait dit ça à Tignes, j’aurai signé tout de suite.

Le derby contre l’ASSE se jouera à Geoffroy-Guichard, on imagine que c’est une bonne nouvelle pour vous.
Oui c’est une bonne chose. Cela montre qu’on commence à avoir un peu plus de considération pour ce football féminin. Il y a peut-être un aspect aussi « sécurité » mais c’est une bonne chose quand même. St-Etienne a progressé, ils nous l’ont montré lors de la finale de la Coupe de France l’an dernier. Ils ont fait un recrutement intelligent offensivement. Il va falloir être très très sérieux si on veut l’emporter. Ce sera un beau derby dans un beau stade, ça va ressembler à quelque chose.

Et avant ce n’était pas le cas ?
Pour moi, le derby, c’est OL – ASSE à Gerland et ASSE – OL à Geoffroy-Guichard. Et pas à Léon Nautin sur un terrain vague qui ne ressemble pas à grand-chose. Je pense aussi que les Stéphanoises aussi vont être survoltées de jouer dans le Chaudron. Jouer à Geoffroy-Guichard, c’est une reconnaissance aussi pour le travail qui est fait à Saint-Etienne même si on n’a pas toujours été d’accord.

Lundi 14 Octobre 2013

Dans la même rubrique :