Footofeminin.fr : le football au féminin

D1 - Première pour les Violettes du TOULOUSE FC

Deux ans après leur dernière en Division 1, les joueuses de Soraya Belkadi ont signé leur première victoire de la saison face à l'AS Saint-Etienne.



Lilas Traïkia et le TFC tiennent leur première victoire
Lilas Traïkia et le TFC tiennent leur première victoire
LE CONTEXTE
Avec un total de dix défaites et deux matchs nuls en douze rencontres, récompensé par un moins 43 magique en guise de différence de buts, la situation est, en étant chauvin, un brin alarmante. Les violettes ont pourtant livré quelques prestations encourageantes par-ci par-là, mais affichent un manque d’efficacité désespérant. Alors peu importe l’adversaire, si les Toulousaines veulent encore croire au maintien, il faut battre Saint-Etienne.

LE MATCH

Depuis le début de la saison, le TFC traîne son spleen de pelouse en pelouse. Souvent à cause de défaites logiques, parfois aussi à cause de faits de match douteux. Les Toulousaines ont beau tout essayer, les défaites s’enchaînent au même rythme que les ballons d'or de Messi. Il en faut plus pour décourager Soraya Belkadi, qui croit dur comme fer en son équipe. La première demi-heure lui donne raison. On y retrouve des Toulousaines très concentrées, qui s’appliquent à jouer dans les intervalles du quadrillage stéphanois. Un bon début de match récompensé par une énorme occasion. Mais, Ophélie Brevet abuse en sauvant la tentative de Jessica Margaretta sur sa ligne de boue (11e). Mais au fil des minutes, les Toulousaines plaquent leurs belles intentions de jeu et succombent à la tentation du jeu long. Résultat, elles perdent la maîtrise du jeu, mais arrivent tout de même à se créer une nouvelle énorme occasion. Abandonnée dans la surface, Lilas Traïkia se demande encore comment elle a pu manquer cette occasion (59e). La passion des Toulousaines, c’est de jouer avec les nerfs des gens. Alors dans la continuité de l’occasion de Lilas Traïkia, Manon Cazes se fait expulser pour un deuxième carton jaune, histoire de bien écraser l’espoir naissant de ses supporters (61e). Mais les filles de Belkadi en ont marre de lire ce genre de scénario. La victoire, elles la veulent du fond du cœur. Coralie Chanudet aussi. Coralie va tenter et Coralie va marquer. Une superbe frappe enroulée qui crucifie Méline Gerard et qui offre la victoire tant attendue (82e). A force de courage et de solidarité, les Toulousaines remportent quatre points mérités, les premiers de leur saison. Gageons que cette victoire leur donne suffisamment de confiance pour reproduire ce genre de performance. Si tel était le cas, elles pourraient atteindre leur objectif, à savoir rester dans la cour des grandes.

Coralie Chanudet fête son but (photo Alexis Boudaud)
Coralie Chanudet fête son but (photo Alexis Boudaud)
LES RÉACTIONS DES ENTRAINEURS
Soraya BELKADI (Entraîneur du TFC) : "On va se battre pour garder notre place en D1"
"Je n’ai pas de mot. Après tant de défaites, et surtout tous les coups du sort qu’elles ont subi… Les filles sont enfin récompensées de leur travail. Aujourd’hui, on a été réduite à dix, mais contrairement aux matchs précédents, ce n'était pas une injustice. Même en infériorité numérique, on a su relever la tête pour aller chercher ces quatre points qui nous font tant de bien. J’espère que c’est le début d’une série. Je tiens à féliciter les quatorze joueuses. Elles ont livré un combat digne d’une grande équipe. Maintenant, il va falloir renouveler ce genre de performance, continuer à travailler et se montrer plus efficace. On va se battre corps et âmes pour rester en division 1. Le TFC féminin n’est pas mort. Mention toute particulière à Coralie Chanudet, qui marque sont premier but et du pied gauche SVP !"

Didier HERVE (Entraîneur de Saint-Etienne) : "Je ne sais plus ce qu'il faut faire..."
"Je suis très déçu. Quand on n’arrive pas à marquer, on se retrouve dans ce genre de situation. On a fait une attaque défense stérile. A ce point là, je ne sais même plus ce qu’il faut faire pour marquer des buts !"

LES REACTIONS DES JOUEUSES STEPHANOISES (par Benjamin Roux)
Sarah Palacin (attaquante de Saint-Etienne)
« Nous avons passé une demi-heure à 11 contre 10, sans toutefois arriver à profiter et tirer partie de cet avantage. Nous n’avons pas réussi à jouer aussi intelligemment que nos adversaires du jour, ce qui nous a porté préjudice avec cette défaite. Malgré un terrain compliqué, on a essayé de construire et développer notre jeu, ce qui ne nous a malheureusement pas réussies aujourd’hui. Je dirai qu’il y a eu un manque d’efficacité devant, nous n’avons pas su être réalistes et mettre au fond des filets les opportunités qui s’offraient à nous. Nous savions très bien qu’à 11 contre 10, si nous parvenions à inscrire un but, le match aurait alors pris une toute autre tournure, mais nous ne sommes pas parvenues à le faire, ce qui est regrettable. Dès le début de saison, nous avions pour ambition de finir dans les quatre premières places du classement général, ce qui parait assez compliqué à l’heure actuelle. Nous allons tout de même tenter de terminer au plus haut, pourquoi ne pas viser cette cinquième place en fin de saison. Pour cela, il est clair que nous devrons faire de meilleurs résultats et absolument gagner un maximum de matches ».

Amandine Soulard (défenseure de Saint-Etienne)
« Nous sommes bien évidemment très déçues, en tous points, car il s’agissait aujourd’hui d’un match à notre portée, avec quatre points abordables. Il nous a manqué de l’envie, de la concentration, et de l’efficacité à l’approche du but adverse, ce qui a surtout été flagrant en seconde période. On doit absolument se ressaisir pour essayer de remonter le plus vite possible au classement, et avoir plus de constance à l’issue de nos matches, en en remportant un maximum, surtout ceux qui sont à notre portée, comme ça aurait dû être le cas face à Toulouse ».

Amélie Barbetta (milieu de terrain de Saint-Etienne)
« Nous sommes plus que déçues par cette contre performance ! Perdre un match en étant en supériorité numérique pendant plus d’une demi-heure, c’est forcément très frustrant. Par instants, nous avions même l’impression que ce n’était pas nos adversaires, mais nous qui jouions à dix ! Mentalement, les joueuses Toulousaines ont été plus fortes que nous, c’est très clair. Il va falloir une grande remise en question collective le plus rapidement possible. Nous ne pouvons, à mon sens, pas prétendre jouer les premières places en fin de saison si nous faisons des matches de la qualité de cette après-midi. Disons-le clairement : Nous avons été nulles ! Il faut qu’on garde comme objectif la cinquième place en fin de saison, on ne peut pas se permettre de la laisser filer, car nous y tenons depuis plusieurs années. C’est loin d’être gagné ! Il va falloir que tout le groupe se sente concerné, et que tout le monde ai le même objectif en ayant bien conscience de notre potentiel. Pour cela, il faut un meilleur travail, plus régulier et plus appuyé que celui que nous faisons actuellement. Nous devons impérativement faire honneur aux couleurs de l’AS Saint-Etienne ! ».

Ophélie Brevet (défenseuse de Saint-Etienne)

« C’est une déception, sur tous les plans, à 200% ! Nous étions venues pour prendre des points et chercher la victoire, c’est très clair ! Il nous a manqué de l’efficacité et du réalisme devant les buts, de la justesse technique au milieu de terrain et un meilleur mental pour pousser lorsque nous étions en supériorité numérique ! Nous ne nous sommes pas encore concerté avec le staff et toute l’équipe concernant les objectifs pour la suite de la saison, mais il est clair qu’il va falloir faire mieux, beaucoup mieux ! Nous espérions l’emporter aujourd’hui, et nous sommes extrêmement déçues ».

Division 1 - Onzième journée
Dimanche 13 janvier 2013 - 13h30
TOULOUSE FC - AS SAINT-ETIENNE : 1-0 (0-0)
Toulouse (stadium terrain annexe)
Spectateurs : 50 environ
Arbitres : Séverine Craipeau assistée par Pierre Canil et Frédéric Chalot
But : Coralie CHANUDET 82'
Avertissements : Traïkia 41', Cazes 51' et 61' à Toulouse ; Clemaron 21', Sissoko 78' à St-Etienne
Expulsion : Cazes 61' à Toulouse

Toulouse : 16-Déborah Garcia, 21-Laurie Leguevaque, 5-Anaïs Arcambal, 19-Manon Cazes, 17-Marie-Joëlle Kramo, 18-Laurianne Cervera (29-Myriam Benlazar 76'), 6-Jessica Margaretta, 8-Marie-Ange Kramo ©, 15-Delphine Chatelin (13-Clémentine Dias Veloso 70'), 28-Valérie Gauvin (23-Coralie Chanudet 46'), 9-Lilas Traïkia, Entr.: Soraya Belkadi
Saint-Etienne : 1-Méline Gérard, 12-Ludivine Coulomb (11-Anne-Marie Banuta 76'), 3-Ophélie Brevet ©, 18-Julie Debever, 24-Amandine Soulard, 21-Maéva Clemaron (23-Teninsoun Sissoko 66'), 8-Megan Manthey, 19-Amélie Barbetta (14-Chu O Tseng 83'), 17-Rose Lavaud, 10-Anaïs Ribeyra, 9-Sarah Palacin, Entr.: Hervé Didier et Patrick Brossat
Non utilisée : 16-Julie Perrodin

Lundi 14 Janvier 2013
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :