Footofeminin.fr : le football au féminin

D1 - Réactions des coachs

Retrouvez les réactions d'entraîneurs à l'issue de cette quinzième journée.



Amel Majri et l'OL s'imposent nettement à Issy (photo Giovani Pablo)
Amel Majri et l'OL s'imposent nettement à Issy (photo Giovani Pablo)
>> ISSY - LYON : 0-9
Gérard Prêcheur (entraîneur de Lyon)
« Nous savons bien que la différence de niveau s'accentue au fil des minutes et que la fatigue physique et mentale de nos adversaires est grande sur la fin. En revanche, je suis pleinement satisfait du début de match car nous avons fait la différence lorsqu'Issy était encore bien en place. Les filles ont été sérieuses avec deux buts rapides. »

>> MONTPELLIER - SAINT ETIENNE : 1-0
Hervé Didier (entraîneur de Saint-Etienne)
« Nous affrontons que des équipes de gros calibre. Ce sont des points bonus pour nous car il y a encore une différence technique entre nous et ce genre de formations. Malgré tout, nous essayons de montrer à tout le monde que nous avons des arguments à faire valoir. Ce fut le cas face à Montpellier, malgré la défaite. Nous avons manqué d’un peu de détermination en début de match. C’est là où le match se joue. L’agressivité est fondamentale dans ce genre de rencontres. Les filles sont dans la lignée de ce qu’elles proposent depuis quelque temps mais nous pouvons avoir des regrets d’avoir encaissé ce but, car nous aurions pu arracher le nul. Nous sortons un peu déçus mais les filles ont été cohérentes dans leur prestations. Il nous a manqué de la réussite dans le dernier geste et plus de tentatives pour terminer nos actions. Un match important contre Juvisy arrive, puis ce sera la Coupe de France. Les objectifs sont multiples mais le plus important reste celui de tout donner face à tous les adversaires. »

Sarah M'Barek (Guingamp) : "On joue mal mais on gagne"

>> GUINGAMP - ARRAS : 2-0
Sarah M'Barek (entraîneur de Guingamp)
« Aujourd'hui, on joue mal mais l'on gagne. Les terrains sont gras, on paie peut-être un peu le fait de ne s'entraîner que sur du synthétique. On a le même nombre de points que Juvisy mais elles ont un match en retard. »
C'est anecdotique. »

Claude Rioust (entraîneur d'Arras)
« Je suis vraiment déçu du résultat. On fait une bonne seconde période, en rivalisant avec Guingamp, qui a un potentiel énorme. Je suis néanmoins fier de mes joueuses, et notamment de nos quatre jeunes. »

>> SOYAUX - ALBI : 1-0
Juan Paredes (entraîneur de Soyaux)
« On savait que ce serait compliqué. Déjà à l'aller, on avait connu une rencontre âpre et difficile. Albi est une équipe organisée avec de très bonnes joueuses. Aujourd'hui, on a été solide, présent défensivement, ce qui n'est pas toujours évident chez nous. Ca nous a permis de gagner ce match par un petit score, mais ô combien important. »

David Welferinger (entraîneur d'Albi)
« On a eu une grosse possession de balle, on a essayé de déplacer leur bloc défensif très bas mais on n'a pas réussi à concrétiser nos 4 ou 5 grosses opportunités et on s'est fait punir à cause d'une perte de balle au milieu de terrain et d'un contre rapide. C'est un beau but mais elles n'ont pas été plus dangereuses que ça. Je pense qu'avec ces deux penaltys non sifflés, si on a un arbitrage correct on ne repart pas avec une défaite. »

Nicolas Bach (Rodez) : « Du mal à penser au football »

>> METZ - RODEZ : 2-3
Angélique Roujas (manager de Metz)
« Il n'y a pas lieu de baisser la tête. Les filles ont été présentes dans le combat. Elles ont fait preuve d'abnégation. Je suis persuadée qu'on saura aller récupérer ces points-là. Ce match va nous servir. »

Nicolas Bach (entraîneur de Rodez)
« Au vu de ce qui s'est passé cette semaine en France, les filles avaient eu du mal à penser au football. Et je suis très fier de l'état d'esprit qu'elles ont eu pendant le match. Le collectif a été à la hauteur, il y a eu de la volonté et on gagne grâce à ça. Sur le point de vue sportif, il faut se dire que ce match s'est gagné au mental. Le RAF avait plus envie de l'emporter. Et ça fait du bien au moral ».

Sources : FOF et PQR

>> VOIR TOUS LES RESULTATS

Lundi 12 Janvier 2015
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :