Footofeminin.fr : le football au féminin

D1 : Rodez veut refaire le même coup

Si Kenza Dali et Delphine Blanc sont parties au PSG, Rodez misera sur les mêmes atouts qui l'ont conduit à la sixième place l'an dernier. En particulier un bloc équipe redoutable et très difficile à bouger.



D1 : Rodez veut refaire le même coup
« Le championnat ne va pas se jouer sur le match à Montpellier ». Franck Plenecassagne l’avait prédit. Il savait que le derby contre Montpellier lors de la première journée ne serait pas déterminant. Et même si les Ruthénoises se sont inclinées de justesse à cause d’un but sur coup-franc de Diguelman, elles ont dû être rassurées par rapport à leur solidité de leur bloc. Avec l’absence de joueuses parties aux Universiades en Chine (Laura Agard, Audrey Cugat ou encore Zohra Ayachi), la préparation ne s’est, elle, pas vraiment déroulée comme prévue. « On a attaqué le 30 juillet, les filles se sont bien investies. La problématique, c’était par rapport aux Universitaires, ce n’est pas l’idéal d’un point de vue collectif et par rapport à la préparation athlétique individuelle », glisse Franck Plenecassagne, le coach.




"Ce serait extraordinaire de finir à la même place"

Si Rodez a perdu deux joueuses avec les départs de Kenza Dali et Delphine Blanc au PSG, le club a récupéré Karima Benameur (TFC) ou encore Zohra Ayachi (PSG) : « On a fait le recrutement que l’on souhaitait. On sait depuis longtemps que Kenza Dali s’en va. Le PSG l’avait contactée dès le mois de janvier, c’est quelque chose qui a été anticipé. On aurait souhaité que Delphine reste une année de plus mais le challenge qu’on lui proposait à Paris était intéressant pour elle. Ce sont deux départs importants mais nous avons recruté Zohra Ayachi, Audrey Cugat, Julie Perthuis. On a aussi enregistré le retour de Mathilde Fau et on va récupérer Laura Agard et Marine Chavaroche sur une saison entière. Je pense que l’effectif est plus complet que la saison dernière. » Un effectif plus fourni qui sera indispensable pour se maintenir une troisième année consécutive en D1 : « Ce serait extraordinaire de finir à la même place que l’an dernier (6e). On a eu pas mal de réussite sur la saison écoulée et on a d’abord l’ambition de se maintenir. On ne peut pas espérer autre chose, c’est l’objectif prioritaire. La cerise sur le gâteau serait d’obtenir plus de points que la saison précédente. »

"On aimerait marquer plus de buts mais comme dans tous les footballs, la denrée rare, c’est la buteuse"

La jeune Allemande Sabine Stoller découvrira la D1 française
La jeune Allemande Sabine Stoller découvrira la D1 française
La recette d’une bonne saison à Rodez ? C'est de mettre les mêmes ingrédients que la saison précédente en donnant le maximum et en prenant du plaisir : « Il faudra refaire le même championnat car ça tient du miracle d’aller chercher un ou deux points contre les quatre premiers. Après il faut essayer d’être costauds chez nous et de faire deux ou trois exploits à l’extérieur. » Les Ruthénoises avaient même failli tenir Lyon en échec à Gerland l’an passé cédant simplement après une montée rageuse de Wendie Renard sur coup de pied arrêté. Mais avec seulement dix-neuf buts marqués l’an passé, il faudrait franchir un cap à ce niveau-là : « C’est le lot de toutes les équipes qui jouent le maintien. Hormis Yzeure qui sort du contexte habituel, on est tous à peu près au même niveau. On aimerait marquer plus de buts mais comme dans tous les footballs, la denrée rare, c’est la buteuse. On n’y échappe pas. Quand on prend le classement des buteuses de la D1, il faut descendre assez bas pour trouver une fille qui n’appartient pas à un des quatre premiers clubs. »

Thibault Simonnet


Jeudi 8 Septembre 2011

Dans la même rubrique :