Footofeminin.fr : le football au féminin

D1 - Shirley CRUZ (PSG) : "L'envie de faire aussi bien qu'à Lyon"

Elle fait partie de ces joueuses internationales qui donnent une autre dimension à la D1 Féminine. Transférée l'année dernière de l'OL au PSG, Shirley Cruz, milieu de terrain offensif de Paris, revient sur son arrivée dans le club de la capitale, et évoque longuement son passage chez le leader du championnat de France.



(photos psg.fr)
(photos psg.fr)
Pourquoi avoir décidé de signer dans un club français (arrivée à Lyon en 2006) ?
En accord avec mon agent, un essai à l'OL Féminin m'a été proposé. Ce test s'est avéré concluant et je suis restée six ans à Lyon, j'avais toujours envie de faire mieux chaque année, de progresser. Je garderais toujours de très bons souvenirs de Lyon, j'ai eu la chance de tout gagner (championnat, ligue des champions, coupe de France, ndlr), j'espère pouvoir faire aussi bien à Paris. Pour l'instant, ce club est en train de construire un projet très intéressant, il faut du temps. Quand on prend l'habitude de tout gagner, c'est difficile de se fixer de nouveaux objectifs, j'avais besoin de changement, c'est aussi pourquoi j'ai décidé de signer au PSG. Aujourd'hui, je suis bien intégrée dans ce club, je me sens désormais en France comme chez moi car cela fait un petit moment maintenant que j'y habite, et je suis prête et déterminée à accomplir les objectifs du club cette saison. 
 
Comment s'est passée votre installation en France au tout début, lors de votre arrivée ?

Au début, c'était difficile. Le français est une langue compliquée, avec beaucoup de mécanismes à maîtriser. Sur tous les plans, une intégration dans un nouveau pays, un nouveau club, une nouvelle culture, n'est jamais évidente. Je ne connaissais personne avant d'arriver en France, j'ai essayé d'apprendre rapidement le français de façon à pouvoir faciliter mon intégration.

La D1 féminine était un championnat qui vous intéressait, que vous connaissiez déjà ?
Vous savez, au Costa Rica, c'est difficile de rencontrer les meilleures équipes du monde, il faut l'avouer. Le championnat de France possède un niveau de jeu intéressant, relevé, et me comparer aux autres joueuses m'a permis de me rendre compte de mon niveau. Si j'ai un bon niveau aujourd'hui, c'est parce que j'ai beaucoup travaillé, fait énormément d'efforts. 

 Vous êtes satisfaite des résultats que vous avez à l’heure actuelle avec le PSG ? 
Pour l'instant, les objectifs sont atteints, à savoir, obtenir une place qualificative pour la ligue des champions la saison prochaine. Cette année, il est vrai qu'on aurait aimé s'approcher un peu plus de Lyon, on paye aujourd'hui très cher les petites erreurs qu'on a commis en début de saison. Après, difficile pour nous, cette année, d'aller chercher l'Olympique lyonnais. C'est une équipe dans laquelle j'ai eu le plaisir d'évoluer, donc je peux vous en parler. Je pense qu'une équipe, ça ne se monte pas du jour au lendemain, Lyon n'est pas devenue une grande équipe comme ça, il leur a fallu du temps. Comme je vous le disais, Paris est un club en formation, qui est en train d'investir, il faut laisser un peu de temps encore, et je suis persuadée qu'on arrivera à les accrocher un jour.

« Le PSG est un club en formation et en plein essor »

D1 - Shirley CRUZ (PSG) : "L'envie de faire aussi bien qu'à Lyon"
Comment envisagez-vous une entrée possible la saison prochaine en Ligue des champions ?
Pour le moment, on sait que de nombreuses joueuses vont rester l'année prochaine, mais on ne connaît pas encore les noms des recrues qui viendront renforcer l'effectif la saison prochaine. On va essayer de conserver notre deuxième place en championnat jusqu'à la fin de saison, et, si nous nous qualifions pour la Ligue des champions, on la jouera vraiment à fond l'année prochaine, c'est sûr !.

C'est une compétition à part, vraiment différente des autres ?
Jouer la ligue des champions permet de se situer, de se dire qu'on évolue dans une des meilleures équipes d'Europe, c'est donc très valorisant. Rien que ça, c'est positif et ça fait vraiment plaisir. Je trouve très bien que, chaque année, des équipes comme l'OL ou Juvisy arrivent à aller assez loin dans cette compétition, cela permet de représenter la France dans une compétition européenne. On espère toutes la jouer l'année prochaine, ça serait formidable.

« Jouer la ligue des champions à fond la saison prochaine »

Quel regard portez-vous sur le niveau de cette D1 Féminine aujourd'hui ?
Je dirai que c'est une question à la fois d'argent et d'investissements. Ce n'est pas pareil de jouer contre une équipe qui s'entraîne tous les jours et qui possède de nombreuses joueuses internationales, que d'évoluer face à une formation qui s'entraîne deux ou trois fois par semaine. On ne peut, par exemple, pas comparer une équipe comme Lyon, Montpellier, Paris, et Juvisy, à des équipes comme Arras, Vendenheim, Issy, qui ont moins de moyens financiers. Pour resserrer un petit ce niveau en D1 dans les prochaines années, il faudrait que toutes les équipes investissent peut-être un peu plus dans leurs sections féminines respectives, qu'on évolue toutes dans les mêmes conditions

Vos objectifs pour la fin de saison ?
Il va falloir tenir jusqu'à la fin, mais nous visons bien évidemment la deuxième place du championnat, avec cette qualification pour la Ligue des champions. Enfin, pour ma première année à Paris, ça sera très bien si nous arrivons à remporter (en tous cas à disputer une finale) la Coupe de France.

Propos recueillis par Benjamin Roux

Shirley CRUZ TRANA
Née le 28 août 1985 à San José (Costa Rica)
1m62 - 46 kg
Milieu de terrain

Parcours
CF Universidad (1997-1999), AD Goicoechea (1999-2000), CS Desamparados (2000-2002), UCEM Alajuela (2002-2004), Deportivo Saprissa (2004-déc.2005), Olympique Lyonnais (janvier 2006-2012), Paris-Saint-Germain FC (depuis 2012)

Sélection
Internationale COSTA RICA (29 sélections)

LA FICHE DETAILLEE

Mardi 9 Avril 2013

Dans la même rubrique :