Footofeminin.fr : le football au féminin

D1 - Un nul au goût de victoire pour MONTPELLIER face à LYON

Solide face au leader lyonnais, les Montpelliéraines ont réalisé une prestation de qualité pour tenir en échec l'OL qui connaît son premier accroc de la saison.



Joie dans le vestiaire montpelliéraine (photo MHSC)
Joie dans le vestiaire montpelliéraine (photo MHSC)
Les deux meilleures défenses du championnat étaient opposées ce dimanche dans une affiche entre Lyon, premier avec deux points d'avance sur son adversaire du jour. Un duel attendu où deux styles de jeu se sont opposés à l'image d'un match de coupe. Celui de Montpellier, défensif et cherchant à procéder en contre, et celui de Lyon plus offensif mais qui n'arrivait pas à trouver la faille.

Si Montpellier comptait sur une équipe sans surprise dans le onze de départ, celle de Lyon était remaniée. Henry, souffrant du dos, ne débutait pas la rencontre, Kumagai prenant sa place au milieu de terrain, Mbock se retrouvait ainsi titulaire en défense aux côtés de Renard qui faisait son retour. Présente sur le banc, Bouhaddi rétablie ne débutait pas la rencontre, Gérard gardant sa place de titulaire.

La transversale pour Necib

Karchaoui - Thomis, un duel dans le match (photo MHSC)
Karchaoui - Thomis, un duel dans le match (photo MHSC)
La première période voyait Lyon buter irrémédiablement sur la défense montpelliéraine, devant se contenter de quelques corners sans danger. Car sur le terrain, la défense montpelliéraine appliquait son schéma tactique minutieusement. Hegerberg n'avait pas de ballon, Thomis n'arrivait que rarement à prendre la profondeur. Et si lancée par Schelin, elle démarquait une fois de Karchaoui, son centre en retrait ne trouvait pas Schelin arrivée trop tôt (28e). Il fallait alors compter sur quelques frappes lointaines comme Mbock au dessus (35e) ou un coup franc de Necib dégagé devant la ligne par Gadea. Un match accroché avec deux cartons jaunes distribués en première période, signe de l'engagement physique et défensif imposé par les deux équipes.

Partie s'échauffer dès la première période, Le Sommer faisait son entrée dès la reprise à la place de Schelin, souffrant au mollet. Lyon se créait alors sa première grosse occasion de la rencontre sur un centre de Majri pour Hegerberg mais la meilleure buteuse du championnat ne trouvait pas le cadre. Prêcheur apportait alors du changement au milieu de terrain avec la sortie de Kumagai, peu à son aise dans son rôle pour remettre Henry à ce poste majeur. Quelques instants plus tard, les Lyonnaises faisaient passer des frayeurs dans les rangs héraultais. Excentrée côté gauche, Necib frappait à un coup franc qui venait mourir en pleine barre transversale (64e).

Les gardiennes décisives

Philippe a préservé son but inviolé pour la 10e fois cette saison
Philippe a préservé son but inviolé pour la 10e fois cette saison
Dans le camp local, Montpellier renouvelait aussi ses troupes, avec Tonazzi qui cédait sa place à Léger. Son entrée allait permettre de donner des opportunités en contre. Gérard devait intervenir dans ses pieds (70e) puis se saisir d'une frappe cadrée (76e). La gardienne lyonnaise restait vigilante comme sur un centre de Torrent pour Asseyi à nouveau cadré (80e). Mais Lyon allait avoir les dernières tentatives avec un coup franc d'Abily repris par Mbock au dessus (88e). Dans les arrêts de jeu, Le Sommer offrait à Philippe l'occasion de briller à nouveau en repoussant une première frappe avant de se saisir du second ballon.

Explosion de joie au coup de sifflet final pour Montpellier qui réalise son deuxième 0-0 de la saison après celui face au PSG. Les Montpelliéraines ont réussi à tenir en échec Lyon, son premier nul en quatre ans ! Si dans le camp lyonnais, le résultat n'est pas un coup d'arrêt, il confirme qu'il faudra réussir un parcours sans faute lors des matchs retour.

REACTIONS

Jean-Louis Saez (entraîneur de Montpellier) :
"On a vu deux styles de jeu différents. Nous avons essayé de procéder par contres pour faire face à la maîtrise technique lyonnaise. Ce nul est mérité. On se prend au jeu car on termine la phase aller avec 9 victoires et 2 nuls. L'objectif est désormais de conserver cette deuxième place"
Gérard Prêcheur (entraîneur de Lyon) :
"On a assisté à un match de Coupe. On a eu la maîtrise totale de la seconde période. L'équipe qui a fait le jeu n'a pas été récompensée. Il y a de la frustration car on a eu les occasions. Mais on s'est heurté à une grosse défense et à un adversaire qui balançait pas mal. Montpellier a eu un peu plus de jus pour bien défendre et nous empêcher de marquer, mais je suis satisfait de la seconde mi-temps"

Dimanche 6 juin 2015 - 14h30
MONTPELLIER - LYON : 0-0
Montpellier (Stade Bernard Gasset n°7 - Mama Ouattara)
Spectateurs : 897
Arbitres : Sabine Bonnin assistée de Himed Boutaleb et Olivier Granat
Avertissements : Alves 42' pour Montpellier ; Abily 28', Renard 65' pour Lyon
Expulsion : Yohann Vivier 75' (entraîneur gardiennes) pour Lyon

Montpellier : Philippe ; Karchaoui, Agard, Gadéa (cap), Sembrant, Torrecilla, Utsugi, Torrent, Alves (Toletti 86'), Tonazzi (Léger 60'), Jakobsson (Asseyi 68').
Non utilisées : Durand, Romanelli
Lyon : Gérard ; Mbock, Renard (cap), Kumagai (Henry 60'), Majri ; Abily, Kaci, Necib (Lavogez 82') ; Hegerberg, Schelin (Le Sommer 46'), Thomis.
Non utilisées : D.Cascarino, Bouhaddi


Lundi 7 Décembre 2015
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :