Footofeminin.fr : le football au féminin

D1 - Une première historique pour le PSG

Montpellier effectuait son premier gros test de la saison, alors que le PSG était en quête de rachat après sa défaite contre Lyon (0-3). A la Mosson, les Parisiennes ont finalement inversé la tendance après l'ouverture du score de Marina Makanza. Depuis ses débuts en D1, le club de la Capitale n'avait jamais gagné dans l'Hérault...



L'Ecossaise Jennifer Beattie, malheureuse, malgré elle (photo MHSC)
L'Ecossaise Jennifer Beattie, malheureuse, malgré elle (photo MHSC)
Pour ce duel de haut de tableau, les Montpelliéraines avaient la possibilité de se jauger contre un autre candidat à la Ligue des Champions. Lourdement défait par l'OL, Farid Benstiti abandonnait sa défense à trois pour revenir à un système plus classique à quatre, une valeur plus sûre. Et si les Héraultaises cherchaient à se mettre en évidence en début de match, elles se heurtaient à un adversaire qui venait les chercher très haut. Hoda Laalami-Lattaf, la capitaine héraultaise, essayait une frappe au quart d'heure de jeu mais Laure Boulleau réussissait un bon retour et Karima Benameur était à la parade. Quelques offensives de part et d'autre ne donnaient rien de concluant jusqu'au premier mouvement concret transformé en but. Marina Makanza, dangereuse dans son couloir gauche, servie par Rumi Utsugi, se libérait du marquage et déclenchait en pleine course un extérieur du droit. La gardienne parisienne était à la parade mais l'attaquante avait suivi et ne manquait pas la deuxième reprise aux 6 m (1-0, 25'). Le PSG réagissait et tentait alors d'imposer son jeu. Marie-Laure Delie après deux essais manqués (11e, 30e) sonnait le glas juste avant la pause. Sur une longue relance de Karima Benameur, la déviation de la tête de Kosovare Asllani lançait Marie Laure Delie au duel avec Jennifer Beattie. Résistant au duel, l'ancienne Montpelliéraine plaçait une frappe croisée du droit (1-1, 40').

Une blessure de Beattie, un but de Horan

Laura Georges à la lutte avec Viviane Asseyi (photo MHSC)
Laura Georges à la lutte avec Viviane Asseyi (photo MHSC)
Le PSG allait maîtriser son sujet en seconde période. Evoluant toujours plus haut, elles ne donnaient par d'alternatives aux joueuses de Nicollin. Laëtitia Philippe était décisive à plusieurs reprises comme sur la volée d'Aurélie Kaci. Jessica Houara avait aussi une opportunité mais la gardienne était toujours là. Le match basculait sur un fait de jeu. Alors que Jennifer Beattie était au sol dans l'axe du terrain, l'arbitre laissait jouer. Servie par Tobin Heath, Laure Boulleau prenait le couloir gauche et adressait un centre tendu pour sa partenaire Lindsey Horan qui réalisait une tête plongeante au second poteau (1-2, 70'). Déstabilisée sur le coup, la défense craquait et l'équipe de Jean-Louis Saez n'allait pas s'en relever. Malgré une fin de match et quelques derniers sursauts, Josefine Öqvist allait se retrouver bien trop isolée.

Le PSG n'avait jamais gagné en championnat à Montpellier dans toute l'histoire de la Division 1 féminine. Une performance qui montre là toute l'importance qu'avait cette rencontre. Avant la Ligue des Champions, le PSG se rassure aussi même si dans le jeu, il devra encore confirmer. Pour Montpellier, l'équipe a affiché d'intéressants progrès.

Les réactions

Hoda Laalami-Lattaf (capitaine du MHSC)
On est déçues et frustrées de ce résultat. On ne savait pas trop à quel niveau on se situait avant ce match. On a pu voir qu’il faut qu’on travaille encore. Ça ne s’est joué que sur quelques détails c’est dommage. Il faut se servir de notre collectif et de notre rage pour continuer à travailler et progresser.

Farid Benstiti (entraîneur du PSG)

C’est très positif parce qu'on a gagné un match avec un rythme assez important. On a été embêté par le jeu direct de Montpellier. Et puis elles ont des filles sur les côtés qui vont assez vite, surtout à gauche, Makanza. Dans l’ensemble, après on a maîtrisé, je suis surtout satisfait de la victoire et de rendre au PSG peut-être cette deuxième place.

Marie-Laure Delie (attaquante du PSG et ancienne Montpelliéraine)
Ca fait plaisir d’avoir jouer ici. J’ai entendu plusieurs fois mon nom, ça veut dire que j’ai marqué le club. Ca fait plaisir de marquer ici. Il fallait repartir du bon pied après la défaite de Lyon. On a su réagir et gagner ce match au final. C’est bien il fallait être sereine pour Tyresö.

Le résumé vidéo du match


Championnat de France de Division 1 - Cinquième journée
Samedi 5 octobre 2013 - 16h05
MONTPELLIER HSC - PARIS ST GERMAIN : 1-2 (1-1)
Montpellier (Stade de la Mosson)
Temps ensoleillé - Pelouse excellente
Spectateurs : 2 000 environ
Arbitres : Jennifer Maubacq assistée de Julien Hermitant et Rémy Accoley
But pour Montpellier : Marina MAKANZA 25'
Buts pour Paris-Saint-Germain : Marie-Laure DELIE 40', Lindsey HORAN 70'

Avertissement : Philippe 71' à Montpellier

MONTPELLIER : 16-Laëtitia PHILIPPE ; 4-Marion TORRENT, 5-Ophélie MEILLEROUX, 22-Jennifer BEATTIE (3-Kelly GADEA 73'), 11-Ludivine DIGUELMAN ; 7-Rumi UTSUGI, 28-Sandie TOLETTI ; 20-Viviane ASSEYI (14-Claire LAVOGEZ 62'), 18-Hoda LAALAMI-LATTAF (cap.) (8-Marine PERVIER 68'), 10-Marina MAKANZA ; 12-Josefine ÖQVIST. Entr.: Jean-Louis SAEZ
Non utilisées : 1-Solène DURAND, 9-Elodie RAMOS
PSG : 16-Karima BENAMEUR ; 5-Sabrina DELANNOY (cap.), 4-Laura GEORGES, 13-Annike KRAHN, 3-Laure BOULLEAU (20-Caroline PIZZALA 88') ; 28-Shirley CRUZ TRANA, 17-Aurélie KACI ; 7-Jessica HOUARA, 29-Kosovare ASLLANI (7-Lindsey HORAN 62'), 27-Tobin HEATH (2-Kenza DALI 79') ; 18-Marie-Laure DELIE. Entr.: Farid BENSTITI
Non utilisées : 14-Kheira HAMRAOUI, 30-Véronique PONS

Les réactions parisiennes en vidéo


Les réactions montpelliéraines en vidéo


Lundi 7 Octobre 2013
Sebastien Duret


Dans la même rubrique :