Footofeminin.fr : le football au féminin

D1 – Une victoire qui "fait du bien" au FCF ARRAS

Arras a glané dimanche dernier sa première victoire en D1 à Toulouse. Retour sur ce fait historique avec trois Arrageoises : Ludivine Bultel, double buteuse, Caroline Gracial et Marie Gosse.



Ludivine Bultel a réussi le doublé (photo JL Martinet)
Ludivine Bultel a réussi le doublé (photo JL Martinet)
Ça y est c'est fait ! Arras a gagné en D1 pour la première fois de son histoire. Grâce à sa victoire à Toulouse (2-0), les Nordistes sont un peu entrées dans l'histoire de leur club. « On l'attendait depuis pas mal de temps. Contre Saint-Etienne (1-1), on aurait pu l'emporter mais cette victoire est un soulagement. Cette rencontre fut aussi différente des autres parce qu'on avait baissé la tête et plié. Nous n'avons rien lâché. C'était un promu, on savait qu'il fallait prendre des points là-bas, la motivation était donc multipliée. Et puis on parle encore de cette victoire entre nous. Elle nous a vraiment fait du bien », glisse Caroline Gracial, deuxième joueuse la plus utilisée de l'effectif par René Devienne. Mais cette victoire à Toulouse, c'est aussi la réussite d'une fille : Ludivine Bultel (11 buts l'an dernier en D2) qui a inscrit un doublé décisif. « Cette victoire va nous faire du bien moralement. Tout le monde est content. L’envie a fait la différence car elle n’avait pas une mauvaise équipe. On a un groupe très jeune, on essaye d’aller toutes vers le même objectif. On veut montrer qu'on n’est pas monté pour rien : on veut se maintenir en D1. »

"Du baume au coeur"

Marie Gosse, à gauche et Arras tiennent leur première victoire
Marie Gosse, à gauche et Arras tiennent leur première victoire
Ces quatre points placent aussi les Arrageoises au-dessus de la zone rouge avec un petit point d'avance sur Rodez. De quoi regonfler le moral des filles. « Cette victoire nous met vraiment en confiance mais elle permet aussi de nous dire qu'on ne va pas faire que perdre cette saison. On voit que l'on peut rivaliser contre des équipes qui sont à notre niveau. C'est bien pour la suite », juge la milieu de terrain, Marie Gosse. Un succès qui peut aussi constituer un déclic. « Il y a toujours eu une bonne ambiance. Et malgré les défaites, on est toujours resté solidaire. Ça nous met un peu plus de baume au cœur et on est prêtes à aller encore plus vers l'avant », avance Marie Gosse.
Mais cette victoire ne sera vraiment décisif qu'en cas de confirmation. Et c'est ce que les filles de René Devienne ont l'intention de faire lors des deux prochains matches contre Issy (dimanche, 15h) et à Rodez (dimanche 11, 15h). « Il faudra au moins ramener une victoire sur les deux matches et comme Issy a perdu seulement 2-0 contre Paris, on ne sait pas trop comment elles vont arriver chez nous. On en a quand même pris six là-bas (rires) », s'amuse Caroline Gracial. Et le nouveau challenge, ce sera d'obtenir une première victoire en D1 à domicile. Issy, dernier et zéro victoire au compteur, est-il la victime idéale. Pas si sûr... « On ne va pas y aller la fleur au fusil en se disant que c'est gagné d'avance car elles vont vouloir tout donner pour gagner leur premier match. Nous, on joue à domicile devant notre public on va tout faire pour l'emporter une seconde fois d'affilée et définitivement lancer notre saison », souffle Marie Gosse.

T.S. (avec S.D.)

D1 – Une victoire qui "fait du bien" au FCF ARRAS

Vendredi 2 Novembre 2012
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :