Footofeminin.fr : le football au féminin

D1 - YZEURE a fait peur au... LYON !

Le Football Féminin Yzeure accueillait l’Olympique lyonnais, leader invaincu du championnat. Un match a priori déséquilibré, mais qui ne le fut pas. Les Yzeuriennes n’ont cédé que sur une tête de Renard à l’entame du dernier quart d’heure.



Wendie Renard a "sauvé" l'OL du piège (photo archive)
Wendie Renard a "sauvé" l'OL du piège (photo archive)
Patrice Lair avait décidé de faire tourner son effectif (Plaza et Henry ménagées), et ce en vue du match de Ligue des Champions de dimanche prochain, contre le Turbine Postdam. Néanmoins, les 14 Lyonnaises qui ont foulé la pelouse de Bellevue, étaient toutes des internationales en puissance. C’est peu dire que la tâche de la jeune équipe du FF Yzeure s’annonçait compliquée. Elle le fut, contre un OL qui avait la maîtrise du jeu, mais qui n’est pas arrivé à déstabiliser la défense locale bien organisée. Et comme, lorsque les Lyonnaises ont réussi à prendre le dessus, Catherine Fitzsimmons a fait le nécessaire dans les buts, le match est resté longtemps indécis. Il a fallu un grand classique lyonnais pour que l’OL prenne l’avantage, corner de Necib et tête de Renard (0-1, 76').
En première mi-temps, la gardienne yzeurienne avait été sollicitée par des balles aériennes, sur lesquelles elle s’était montré impériale, comme sur ce centre de Lara Dickenmann (22e), sur des tirs de Laëtitia Tonazzi (25e), d'Eugénie Le Sommer (30e) qui plaçait ensuite, une tête à ras du poteau (40e). Catherine Fitzsimmons réussissait l’arrêt du match sur un tir à bout portant de Laëtitia Tonazzi (42e). Les Yzeuriennes subissaient mais jouaient tous les coups à fond à l’image des tirs de Sarah Chalabi (23e), de Tatiana Solanet, capté en deux temps par Sarah Bouhaddi (34e). La dernière occasion de la mi-temps était pour Sarah Chalabi, dont le tir rasait le poteau (44e).

Le duo Necib - Renard a encore frappé

A la reprise, Patrice Lair remplaçait Laëtitia Tonazzi par Lotta Schelin et Corine Franco, blessée, par Wendie Renard. Les Lyonnaises, que l’on a connues plus saignantes, reprenaient leur domination un peu stérile, même si Catherine Fitzsimmons plongeait dans les pieds de Lotta Schelin (53e), avant d’aller chercher un tir d'Eugénie Le Sommer, au ras de son poteau gauche (66e) et de s’imposer sur un tir en coin de Lotta Schelin (71e Comme en première période, Yzeure jouait tous les contres. Alexandra Renault était stoppée dans les 16 mètres (51e), et une tentative de lob de Sarah Chalabi ne surprenait pas Sarah Bouhaddi (56e). L’OL se sortait du piège yzeurien par son inévitable duo qui brille aussi bien en sélection qu'en club : Louisa Necib pour Wendie Renard qui ouvrait la marque à un quart d’heure de la fin (1-0, 76'). Les Lyonnaises continuaient de dominer mais les Yzeuriennes ne lâchaient rien jusqu’à la fin du match pour un des plus cours succès lyonnais de la saison. Après Arras (3-2), les Lyonnaises savent désormais que tous les matchs seront compliqués cette saison.

Championnat de France de Division 1 - Huitième journée
Dimanche 3 novembre 2013 - 15h00
FF YZEURE AA - OLYMPIQUE LYONNAIS : 0-1 (0-0)
Yzeure (Stade de Bellevue)
Spectateurs : 1412
Arbitres : Sabine Bonnin assisté de Yoann Brunel et Anthony Plane.
But : Wendie RENARD 76'
Avertissements : Yango 28', Koutoupot 73' pour Yzeure

YZEURE : 1-Catherine FITZSIMMONS, 5-Candice POGNAT, 15-Mégane CATALANO, 17-Arnelia KOUTOUPOT (20-Sylia KOUI 80'), 27-Alexandra RENAULT, 21-Alexia TREVISAN, 2-Jeannette Grace NGOCK YANGO (6-Coralie BELIN 81'), 8-Sarah CHALABI (cap.), 14-Tatiana SOLANET, 18-Eva SUMO (33-Océane TRONCIN 69'), 26-Allison BLAIS. Entr.: Xavier AUBERT
Non utilisée : 10-Elise KISSANE
LYON : 16-Sarah BOUHADDI, 7-Corine Petit-FRANCO (3-Wendie RENARD 46'), 5-Saki KUMAGAI, 20-Sabrina VIGUIER (cap.), 21-Lara DICKENMANN, 23-Camille ABILY, 15-Elise BUSSAGLIA, 10-Louisa NECIB, 7-Megan RAPINOE (12-Elodie THOMIS 55'), 24-Laetitia TONAZZI (8-Lotta SCHELIN 46'), 9-Eugénie LE SOMMER. Entr.: Patrice LAIR
Non utilisées : 1-Pauline PEYRAUD-MAGNIN, 11-Amel MAJRI

Mardi 5 Novembre 2013
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :