Footofeminin.fr : le football au féminin

D1 : des positions inchangées

Succès des quatre premiers et aucune victoire pour les autres équipes, la dernière journée avant la trêve a été sans surprise.



La défense de Soyaux a tenu 73 minutes (photo : Marc Giachello)
La défense de Soyaux a tenu 73 minutes (photo : Marc Giachello)
DIVISION 1 - 10e JOURNEE

Dimanche 9 novembre 2008
Juvisy-Soyaux 2-0
Thiney 73', Soubeyrand 88'
Nord Allier Yzeure-Saint-Etienne 5-0
Pognat 44', Sirot 49', 85', Gueheo-Djetou 59', Berger 72'
Vendenheim-Condé 2-2
Ey 13', Schwartz 38' ; Helie 33' s.p., 88'
Lyon-Hénin-Beaumont 8-0
Brétigny 4', 15', 43', 80', 87', Schelin 61', Teixeira Da Silva 70', 90+1'
Montpellier-PSG 3-1
Boulleau 52' c.s.c., Ramos 80', Lozé 82' ; Prévost 69'
Toulouse-Saint-Brieuc : reporté

LES CLASSEMENTS, COMPOS

Un quintuplé pour Brétigny et l'OL s'impose 8-0 (photo : Van Gol)
Un quintuplé pour Brétigny et l'OL s'impose 8-0 (photo : Van Gol)
Ca y est, la trêve est arrivée pour les 12 formations de Division 1. Même si une rencontre n'a pas pu avoir lieu et devrait se jouer après la Coupe du Monde des moins de 20 ans, les données du week-end ont confirmé globalement la situation des équipes du championnat.

Cela veut dire tout d'abord que le leader lyonnais continue d'aligner les victoires avec de larges scores à l'image du 8-0 face à Hénin-Beaumont. Les Artésiennes ont cédé après seulement quatre minutes de jeu par un but de Brétigny qui va s'offrir dans ce match un quintuplé, son troisième en D1 après ceux de la saison passée face à Toulouse et Hénin-Beaumont déjà ! A 3-0 au repos, Hénin-Beaumont avait malgré éviter le pire. La Suédoise Schelin y allait de son but en véritable attaquante dans une position difficile (61e). Durant les vingt dernières minutes, Katia et Brétigny inscrivaient chacune deux buts supplémentaires dans ce match à sens unique.

Derrière, Montpellier est toujours à l'affût du moindre faux-pas lyonnais. Mais là encore si Montpellier gagne, la victoire est toujours difficile à se dessiner et face à une équipe du PSG qui se retrouve, la décision s'est faite dans les dix dernières minutes. Dans un match terne en première période sur un terrain gras, c'est grâce à un gros travail de Ramos et Delie en seconde période, que les choses vont se débloquer. C'est tout d'abord un centre de Delie que Boulleau réceptionnait mal le ballon et le logeait dans son propre but en prenant à contre pied sa gardienne. Montpellier commettait des erreurs en défense et Prévost en profitait à la 69e. Le match se débridait enfin et Montpellier qui avait fait rentrer Ayachi et Lozé retrouvait son punch et Montpellier exploitait deux erreurs pour faire la différence.

Germain et Provost lors de Juvisy - Soyaux (photo : Marc Giachello)
Germain et Provost lors de Juvisy - Soyaux (photo : Marc Giachello)
Dans une journée spéciale pour Juvisy qui avait organisé une journée pour les enfants autistes, les Essonniennes ont de nouveau éprouvé des difficultés à faire la décision sur leur pelouse. Après une première période poussive, Juvisy a injecté du sang frais devant et fait basculer la rencontre dans la foulée de la seule véritable occasion dangereuse de Soyaux. Le contre qui suivait profitait à Thiney, plus rapide face à la sortie de la gardienne de but adverse (1-0, 73'). Soubeyrand bonifia cet avantage d’une frappe dans la lucarne (2-0, 88'). Un succès auquel Eric Duprat n'avait pas douté, même si Soyaux a joué crânement sa chance.

Nord Allier Yzeure a aussi confirmé avant la trêve son bon début de saison à ce niveau. Une nette victoire sur une équipe stéphanoise à la peine cette saison et qui devait aussi faire face à l'absence de joueuses majeures dimanche. Si pendant quasiment une mi-temps, le score était vierge, un coup franc juste avant le repos donnait l'occasion à Pognat de débloquer la situation (1-0, 44'). En seconde période, l'entrée de Gueheo-Djetou allait donner beaucoup de fils à retordre à Saint-Etienne. Cette dernière offrait le premier but à Sirot, inscrivait le 3-0 avant de donner le 5-0 de nouveau à Sirot. Entre-temps, Berger partie en profondeur dans l'axe venait éliminer Antunes. La trêve est la bienvenue pour le RCSE.

Enfin, s'il est clair que Vendenheim va mieux, toujours pas de victoire à se mettre sous la dent pour les protégées de Patrick Ladwig. Pourtant là encore, elles sont passées très près d'y parvenir. Ey d'une belle frappe croisée avait donné l'avantage (1-0, 13') mais Helie sur penalty égalisait vingt minutes après. Alors que Morel manquait à l'attaque condéenne, la défense fédinoise comptait sur la nouvelle venue Diawara. En seconde période, Remetter débordait à droite et offrait à Schwartz le ballon du 2-1. A ce moment-là, la victoire semblait enfin se dessiner mais c'était sans compter sur un coup franc offert à Condé. Helie l'expédiait dans les buts de Finitzer pour le 2-2 dont chacun se contenter pour passer l'hiver au chaud.

Sébastien DURET

Mardi 11 Novembre 2008
Sébastien Duret

Dans la même rubrique :