Footofeminin.fr : le football au féminin

D1 : le championnat est bien lancé

Lyon a pris la tête du championnat après sa victoire 6-0 face à Montigny. Juvisy et le PSG aussi ont réussi son entrée dans le championnat au contraire de Montpellier, accroché par Soyaux. Nord Allier Yzeure et Toulouse réussissent aussi à engranger 4 points



Lyon, premier leader (photo : Mohamed Braiki/foot69)
Lyon, premier leader (photo : Mohamed Braiki/foot69)
DIVISION 1
1re journée


Dimanche 27 septembre 2009
Juvisy-Hénin-Beaumont 3-1
Tonazzi 25', 36', Guilbert 41' ; Saïdi 84'
Toulouse-La Roche-sur-Yon 2-1
Perdrizet 25', Castera 35' ; Guillard 77' s.p.
Soyaux-Montpellier 1-1
Ngono Mani 79' ; Lattaf 45+1'
Saint-Etienne-PSG 0-3
Coton-Pelagie 30', 76', Boulleau 90+5'
Nord Allier Yzeure-Saint-Brieuc 6-2
Sirot 34', 70', Meilleroux 57', Berger 65', Bouillot 85', Bilbault 87' ; Le Sommer 24', Morel 30'
Lyon-Montigny 6-0
Cruz Traña 18', 34', 54', Dickenmann 48', Stensland 83', Schelin 92'

PLUS D'INFOS SUR LA DIVISION 1 (RESUMES, COMPOSITIONS D'EQUIPE)

Tonazzi a montré la voie du succès juvisien (photo : Marc Giachello)
Tonazzi a montré la voie du succès juvisien (photo : Marc Giachello)
Les Lyonnaises n'ont pas manqué leur retour en D1 malgré les absences de Necib, Bouhaddi et Georges. Les "Fenottes" avaient l'avantage un promu, Montigny, qui découvrait ce niveau, puisqu'il n'avait jamais atteint ce niveau dans son histoire. C'est donc avec enthousiasme que les protégées de Catherine Jarriault ont fait bonne tenue sur la pelouse du terrain n°10 de Gerland. Tenant bon en première, elles ne concédaient que deux buts signés de Shirley Cruz Trana, la Costaricaine intenable ce dimanche. En seconde période, sous les assauts lyonnais, les joueuses de Benstiti remirent vite les choses dans l'ordre grâce à des réalisations signées Dickenmann sur un service d'Henry, Cruz puis Stensland. Schelin clôtura le score dans le temps additionnel, comme une juste récompense de tous ses efforts.

Nord Allier Yzeure
pourrait être l'équipe surprise de la saison. Cinquième la saison passée, le club de l'Allier recevait Saint-Brieuc. Une partie qui tournait dans un premier temps en faveur des Bretonnes grâce à l'internationale Le Sommer puis la recrue transfuge de Condé, Julie Morel. Mais Nord Allier allait peu à peu refaire surface et Sirot convertissait un caviar de Guéhéo (1-2, 34'). Changement de physionomie dès la reprise. Les joueuses de Nord-Allier-Yzeure avaient laissé leur fébrilité aux vestiaires et dominaient la rencontre. Meilleroux égalisait d'un tir de 25 mètres (2-2, 57'). Les Briochines craquaient et Berger dribblait la gardienne (3-2, 65') avant que Sirot ne réussisse le lob parfait (4-2, 70'). Bouillot, bien servie par Guéhéo, battait Mellec (5-2, 85') avant que Bilbault ne clôture le score par un tir des 16 mètres (6-2, 87'). Un large succès qui permet de prendre la seconde place.

Debonne tacle Makanza (photo : ASSE)
Debonne tacle Makanza (photo : ASSE)
On attendait beaucoup du PSG qui se déplaçait à Saint-Etienne pour y affronter désormais l'équipe de l'ASSE. Mais les Stéphanoises ont raté leur premier rendez-vous face à un PSG qui a mérité sa victoire, mais dont le score semble sévère. Après dix minutes qui laissaient entrevoir de belles promesses dans cette rencontre pour des Vertes entreprenantes, elles ont subitement changé de visage en jouant beaucoup trop bas. Le premier but est venu d'un coup de pied arrêté à la demi-heure de jeu : Coton Pélagie exploitait un ballon cafouillé dans la surface (0-1, 30'). Les visiteuses avaient la possession du ballon mais sans inquiéter la solide arrière-garde de l'ASSE. Des Vertes qui attendaient bénéficier d'un penalty après une faute sur Makanza (voir photo 42e). Saint-Etienne continuait à y croire avantq ue Coton Pélagie n'inscrive un doublé. En toute fin de partie, suite à un corner, Boulleau d'une belle tête enfonçait le clou.

On retrouve dans le quatuor de tête après la première journée, Juvisy qui recevait Hénin-Beaumont. Les Franciliennes n'ont pas tremblé face aux Artésiennes. Hénin peut même dire merci à sa gardienne qui lui a évité, par ses arrêts et sa baraka, une défaite plus lourde. Tonazzi, alertée en profondeur par Thiney, débloquait la situation. S’en suivit un quart d’heure d’une intense domination essonnienne et Tonazzi doublait la mise. Thiney ajoutait un troisième but avant le repos. Les joueuses de Sandrine Mathivet allait se faire surprendre en fin de rencontre sur un coup franc de Rossi repris par Saïdi permettant au onze héninois de sauver l’honneur.

Les Toulousaines de leur côté ont débuté cette saison de la meilleure des manières et ont parfaitement évité le piège vendéen. Avec un effectif diminué par de nombreuses blessures, les filles de Matthieu Vrilliard ont fait la différence dès la première période. Perdrizet, arrivée de Tours à l'intersaison, a réussi sa première sortie sous ses nouvelles couleurs en ouvrant le score. Quelques minutes après ce premier but, la capitaine Castera doublait la mise. La Roche-sur-Yon réduisait le score en fin de partie sur un penalty de Guillard, profitant d'un relâchement des Violettes qui gardait malgré tout l'avantage des quatre points.

Enfin, la performance du week-end est à mettre au crédit de Soyaux qui a tenu en échec le vice-champion de France montpelliérain. Il était difficile de parier sur un résultat positif d'une équipe charentaise en pleine reconstruction. Et pourtant les partenaires de Bencini ont mis beaucoup de coeur à l'ouvrage pour décrocher ce partage des points. Montpellier avait fait le plus dur en ouvrant le score juste avant la pause par Lattaf, mais sur une erreur défensive, Ngono Mani la recrue de dernière minute de Soyaux égalisait (1-1, 79').


Mercredi 30 Septembre 2009
Sébastien Duret

Dans la même rubrique :