Footofeminin.fr : le football au féminin

D1 : qui aura une faim de Lyon ?

Après une Coupe du Monde marquée par la découverte pour de nombreuses personnes du football au féminin, le championnat de D1 reprend ses droits ce week-end avec en ouverture Vendenheim - Lyon. Les Lyonnaises seront de nouveau les candidates à leur propre succession.



Le programme

D1 : qui aura une faim de Lyon ?
Samedi 3 septembre 2011
Vendenheim-Lyon : 16h00, à Strasbourg (Stade de la Meinau). Arbitre : Jennifer Maubacq
Dimanche 4 septembre 2011
Guingamp-Muret : 15h00, à Saint-Brieuc (Stade Fred Aubert). Arbitre : Nathalie Le Breton
Montpellier-Rodez : 15h00, à Sussargues (Stade Jules Rimet). Arbitre : Solenne Bartnik
Hénin-Beaumont-Yzeure : 15h00, à Hénin-Beaumont (Stade Octave Birembaut). Arbitre : Marie-Laure Taesch
Juvisy-Soyaux : 15h00, à Bondoufle (Stade Robert Bobin). Arbitre : Cindy Gosselin
Saint-Etienne-PSG : reporté. La nouvelle date de la rencontre sera communiquée la semaine prochaine par la FFF

LES TRANSFERTS EN D1
LE CALENDRIER COMPLET

Des mises à jour sont encore en cours. Veuillez nous excuser pour le retard. Pour l'envoi d'infos ou de photos : contact@footofeminin.fr ou SMS 06 50 67 99 52

Vendenheim défie Lyon d'entrée à La Meinau

D1 : qui aura une faim de Lyon ?
Cinq fois championnes de France consécutivement, série en cours, les Lyonnaises également championnes d'Europe sont les favorites de cette 38e édition du Championnat de France féminin, créé en 1974-1975. Après un Mondial qui aura été des plus bénéfiques pour la promotion du football au féminin, ce sont désormais les compétitions nationales qui devront être valorisées. Première étape de cette entreprise, la diffusion de 11 rencontres du championnat cette saison qui seront assurées par France Télévisions et Eurosport France. Mais pour que la discipline soit reconnue, il faudra que les matchs soit attractifs pour le public. Une tâche ardue dans une compétition où les différences de niveau sont encore flagrantes comme on a pu le constater lors du dernier exercice. Lyon a décroché le titre de champion avec 22 victoires en 22 matchs, 106 buts marqués pour seulement 6 encaissés et 14 points d'avance sur le PSG, son dauphin.

Samedi, ce sera d'ailleurs un match des extrêmes qui ouvrira la saison entre le promu Vendenheim et le champion lyonnais. Les Fédinoises ont déjà connu la D1 à plusieurs reprises dont 4 saisons entre 2004 et 2006 puis 2007-2009. Mais à chaque fois la 2e saison aura été fatale au club alsacien. Cette fois-ci, la donne n'a pas changé, le maintien le premier objectif. Dans un stade de la Meinau qui fêtera le football alsacien samedi, ce match sera disputé en plein milieu de l'après-midi (16h00) avant la rencontre de CFA2 du RC Strasbourg face à un autre club alsacien. Les Alsaciennes seront privées de leurs internationales algériennes qui disputent actuellement les Jeux Africains alors que Lyon sera sans Brétigny (entorse du genou) et Necib.

Montpellier et Juvisy à la recherche de l'Europe

Juvisy lors du stage à Marcigny
Juvisy lors du stage à Marcigny
Les quatre autres rencontres du week-end auront lieu le dimanche à 15 heures alors que le match entre le PSG et Saint-Etienne est reporté suite en raison du récent retour des internationales universitaires en France. Montpellier après avoir vu la Ligue des Champions lui échapper sur un penalty lors des dernières minutes du championnat tentera de rebondir. Face à Rodez, qui entame sa 2e saison après une 6e place prometteuse, les Héraultaises qui ont perdu Deville et La Villa feront appel aux jeunes pour retrouver l'Europe. Dans l'effectif ruthénois, on découvrira l'Allemande Sabine Stoller qui a affiché des qualités intéressantes lors des rencontres amicales.

Pouvant toujours compter sur ses valeurs sûres, les Juvisiennes ont réussi un recrutement intéressant. Inès Dhaou, formée à Clairefontaine, revient d'Espagne où elle jouait la saison passée, Adeline Rousseau en provenance de La Roche, Julie Debever et Marion Mancion d'Hénin-Beaumont ou encore Stéphanie Léocadie 'Tizi' permettent au groupe de s'étoffer et ainsi de mieux répondre aux exigences du calendrier, un problème qu'avait dû gérer Sandrine Mathivet l'an dernier. Dimanche, elle débute à Soyaux sur le terrain de Bondoufle, le stade habituel de Maquin étant en travaux pour une mise aux normes. Le promu charentais pour sa part mise sur la jeunesse pour son retour en D1 après un passage en D2 d'une saison. Une remontée par forcément attendue immédiatement par Corinne Diacre mais qui amène le club à devoir être rapidement présente pour grappiller les points nécessaires au maintien.

Premières pour Guingamp, Madjid Alliche, Patrice Degironde et Yannick Ansart

Patrice Degironde débute à la tête d'Yzeure
Patrice Degironde débute à la tête d'Yzeure
Le Stade Briochin n'est plus. Avec l'absorption de la section féminine du Stade Briochin au sein de l'En Avant Guingamp, ce sera donc le premier rendez-vous des Bretonnes parmi l'élite sous le maillot blanc de l'EAG. Adolphe Ogouyon est toujours à la tête de l'équipe qui compte dans ses arrivées la gardienne Emmeline Mainguy. La capitaine Julie Morel, maître à jouer de l'équipe sera de nouveau entourée d'une équipe jeune à l'image des internationales U17 et U19 qui composent le groupe. En face se présente dimanche, Muret, un club qui a déjà évolué en D1 dans les années 80, mais pour son coach Madjid Alliche, ce sera une première. Dans un premier temps interdite d'accession, les Muretaines ont obtenu gain de cause auprès du CNOSF mais ce n'est que le 18 juillet qu'elles ont appris cette promotion, les pénalisant du même coup dans leur recrutement.

Enfin à Hénin-Beaumont, les deux clubs en présence verront leur entraîneur faire leurs débuts en D1 féminine. Yannick Ansart arrive avec un projet de 4 ans et l'objectif de se rapprocher des gros clubs pros de la région. Les jeunes joueuses prometteuses qui ont brillé en sélection auront l'occasion de s'affirmer cette saison. Son homologue d'Yzeure aura à coeur d'amener son équipe au maintien le plus rapidement possible. L'an dernier, après un début de saison catastrophique (16 points) a relevé la tête lors des matchs retour (23 points) notamment avec sa recrue brésilienne, Thais qui gardera cette saison encore les buts élaverins.

Présentations des clubs à suivre et toutes les infos dès dimanche...

Le bilan 2010-2011

D1 : qui aura une faim de Lyon ?

Les Lyonnaises seront attendues (photo : Eric Baledent)
Les Lyonnaises seront attendues (photo : Eric Baledent)

Mercredi 31 Août 2011
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :