Footofeminin.fr : le football au féminin

D1 : zoom sur Muret - PSG

Si les Muretaines ont logiquement perdu contre le PSG... les filles d'Alliche et l'AS Muret dans son ensemble n'ont pas perdu leur temps dans un Clément Ader bien garni.



D1 : zoom sur Muret - PSG
Pour sa première de l’histoire en 1ère division sur son stade fétiche de Clément Ader, l’AS Muret reçoit la prestigieuse et redoutée formation du Paris Saint Germain (ndlr : Muret a déjà jou au plus haut niveau mais le championnat de France était composé de groupes géographiques). Après un déplacement ponctué par une défaite à Guingamp lors de la journée inaugurale, les Muretaines ont ensuite ramené la victoire de Soyaux. De son côté, les Parisiennes restent sur une victoire contre Guingamp puisqu’elles n’ont joué qu’un match. Lors de cette 3e journée, Muret doit confirmer son bon début de saison tandis que le PSG veut rester invaincu et préparer la Champion’s League.

A l’occasion de la venue des vice-championnes de France, Muret a mis les petits plats dans les grands en présentant avant le match au très nombreux public et aux élus locaux les équipes féminines du club. Le match peut alors débuter sous une chaleur caniculaire et dans une ambiance festive. Ce sont les filles de la capitale, emmenées par les internationales Boulleau, Lepailleur et Pizzala, qui sont les plus pressantes. Elles se créent quelques oppurtunités et prennent l’avantage à l’entame du 2e quart d’heure. Nullement abattues, les Muretaines réagissent et réduisent même le score par un magnifique coup-franc de Monicolle. Il s’en faut de peu pour qu’elle récidive quelques instants plus tard. Mais les Parisiennes ne l’entendent pas ainsi et se montrent dangereuses en fin de 1ère mi-temps. Il faut tout le talent de la gardienne muretaine pour arriver à la pause sur le score de 2 à 1. Au retour des vestiaires, les Parisiennes font parler leur puissance physique. Muret s’use à défendre et n’arrive plus à garder le ballon aussi bien que lors du premier acte. Malgré leur vaillance et toute leur détermination, les blaugranas laissent des forces dans la bataille et les visiteuses en profitent pour aggraver le score en fin de match. Un score bien trop sévère pour les protégées de Madjid Alliche qui ont montré des possibilités d’exister dans ce championnat à deux vitesses. Cette défaite est tout de même porteuse d’espoir et laisse de bien beaux jours aux Muretaines si elles continuent dans le même registre.

Foot31

Les actions

Première période
- 2e : tir des 20 mètres de l’internationale Pizzala (PSG) capté en deux temps par Fromantin (Muret).
- 7e : corner pour Muret dévié au 1er poteau par Escoubeyron (Muret). L’avant- centre Trévisan reprend mais son tir est contré par Lepailleur (PSG).
- 16e : suite à une ouverture côté droit de Rubio (PSG), Dali (PSG) prend la défense muretaine de vitesse. Elle se présente seule devant le but. Sa frappe décroisée ne laisse aucune chance à la gardienne Fromantin. (0-1)
- 22e : après une superbe combinaison à une touche de balle ou pas moins de 5 joueuses participent à l’action, Pizzala (PSG) adresse un centre rasant devant le but. La gardienne muretaine Fromantin relâche le ballon dans les pieds de K.Dali (PSG) qui n’a plus qu’à le mettre au fond des filets (0-2)
- 34e : coup franc direct pour Muret des 35 mètres dans l’axe. Monicolle (Muret) d’une superbe frappe voit son ballon se figer sous la transversale parisienne. (2-1)
- 41e : nouveau coup franc de Monicolle (Muret) des 25 mètres légèrement excentré. Sa frappe passe juste au- dessus de la transversale de V.Pons (PSG).
- 44e : débordement de K.Dali sur l’aile droite. Elle centre en retrait pour Pizzala (PSG) qui seule à 10 mètres du but frappe plein cadre. Fromantin repousse des 2 poings.
- 45e : suite à un corner pour les Parisiennes, l’internationale Lepailleur (PSG) met en retrait dans les 18 mètres pour Dali (PSG). La gardienne Fromantin s’envole et détourne une frappe qui prenait la direction de la lucarne.

Deuxième période
- 53e : encore un débordement côté droit de Dali (PSG). Il faut tout le talent de la gardienne muretaine pour faire avorter l’action.
- 56e : corner de Pizzala (PSG). Lepailleur (PSG) reprend de la tête mais Fromantin est toujours présente et s’impose.
- 58e : débordement sur l’aile gauche de Houara (PSG). Conforti (PSG) aux 6 mètres reprend du plat du pied droit le centre en retrait et trompe Fromantin pour la 3è fois (1-3) .
- 64e : suite à une mauvaise relance de Pons (PSG), Trévisan (Muret) récupère le ballon à 25 mètres puis frappe avant que la gardienne parisienne ne soit revenue sur sa ligne. Malgré tout, le dernier rempart parisien détourne en corner. Le corner est repris par Escoubeyron (Muret) mais sa frappe passe de peu à côté.
- 68e : Tenret (Muret) au prise avec 3 parisiennes dans le rond central arrive à donner à Escoubeyron (Muret) esseulée côté gauche. Cette dernière voit son tir bien arrêté par Pons (PSG).
- 69e : Coton (PSG) ajuste un tir des 35 mètres. Fromantin (Muret) détourne en corner.
- 85e : suite à une passe en retrait à Fromantin (Muret), la gardienne muretaine dégage malencontreusement dans les pieds de l’attaquante parisienne Coton qui n’en demandait pas tant. Seule aux 16 mètres, elle marque dans le but vide. (1-4)
- 89e : Tenret (Muret) donne en profondeur pour Escoubeyron (Muret). En bout de course, elle frappe mais Soyer (PSG), bien revenue, d’un tacle glissé met en corner.
- 90e : centre du côté droit de Houara (PSG). Conforti au point de pénalty contrôle du genou et reprend de volée. Fromantin va chercher le ballon au fond des filets. (1-5).

Les réactions

Madjid ALLICHE (coach de Muret) : "Dommage, ces erreurs..."
"Malgré la défaite, je suis assez satisfait de la prestation de mon équipe. C’est dommage d’avoir fait des erreurs qui nous coutent très cher. Nous manquons encore d’expérience surtout contre des équipes de ce calibre..."

Sylvain BLAISE (coach de Muret) :
"Ce match va nous servir..."
"Le fait marquant de cette journée est la belle fête pour le football féminin avec un public nombreux à Clément Ader venu supporter les filles.... Sportivement, nous avons tout simplement vu la différence entre une équipe promue et une équipe vice-championne et possédant un effectif pour jouer la Ligue des Champions. Mais nous sommes avant tout fiers des filles qui se sont battues avec leur générosité habituelle et ont réussi à faire douter les Parisiennes en revenant à 2 buts à 1. Quoiqu'il en soit, ce match va nous servir dans notre apprentissage des exigences de la D1 et pour poursuivre notre progression. Le bilan est donc positif et nous espérons que le public reviendra aussi nombreux à chaque match pour suivre les blaugranas qui ont fièrement et dignement porté les couleurs de Muret."

Anne TRÉVISAN (Avant-centre de Muret) : "Un large écart physique..."
"Il y a un large écart physique avec le PSG donc il y a encore du travail à faire dans les séances à venir. Nous n’avons pas baissé les bras malgré le score. Mais c’est rageant de prendre ces 2 derniers buts. Bien que nous ayons fait quelques erreurs de placements, nous sommes quand même en progrès."

Camillo VAZ (coach du PSG) : "Muret mérite de se maintenir..."
"On a été beaucoup plus lucide devant le but et beaucoup plus performant en seconde période. Je suis très satisfait au niveau de la finition mais un peu moins au niveau du jeu. On a rencontré une équipe de Muret qui était très bien organisée et qui avait mis beaucoup de choses en place dont les coups de pied arrêtés. J’espère que cette équipe se maintiendra car elle le mérite."

Léa RUBIO (milieu du PSG) : "Notre physique a fait la différence !"
"On était venu pour prendre les 4 points donc je suis contente de la victoire. C’était difficile de jouer Muret qui était bien organisée. En plus, il faisait très chaud et à Paris on n’a pas l’habitude de jouer avec un temps pareil. Muret n’a rien lâché. Quand elles ont marqué le but, c’était dur pour nous. Après en seconde période, notre physique a fait que nous avons pris le dessus."

Accédez à la fiche du match


Lundi 26 Septembre 2011
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :