Footofeminin.fr : le football au féminin

#D1Arkema - Deux lourdes sanctions à GUINGAMP

Exclu lors de la rencontre face à Dijon, l'entraineur de Guingamp Frédéric Biancalani mais aussi la manager des féminines ont écopé de lourdes sanctions par la Commission de Discipline de la FFF, rapporte Ouest-France.



Biancalani ne pourra suivre les prestations de ses joueuses que depuis la tribune pendant une bonne partie de la saison (photo EAG)
Biancalani ne pourra suivre les prestations de ses joueuses que depuis la tribune pendant une bonne partie de la saison (photo EAG)
Enervé par les décisions arbitrales, l'entraîneur Frédéric Biancalani avait échangé des mots avec l'arbitre assistant Jennifer Barrocas, entendu par l'arbitre centrale Emeline Rochebilière grâce aux oreillettes. Finalement, l'arbitre centrale appelée par son assistante avait exclu l'entraîneur guingampais après seulement 32 minutes de jeu lors de la rencontre face à Dijon (1-2). Après son exclusion, ce dernier avait continué à contester les décisions arbitrales, ce qui a aggravé la sanction prononcée par la Commission de Discipline. La manager des féminines, Marlène Bouédec, avait aussi eu des propos déplacés et blessants envers le corps arbitral. Au regard de ces éléments, la Commission de Discipline a sanctionné de 17 matches de suspension de banc Frédéric Biancalani, et de 15 matches Marlène Bouedec. Le club après avoir eu la décision notifiée et les motivations disposera de sept jours pour faire appel de la décision auprès de la Commission Supérieure d'Appel.

Au regard de la sanction, supérieure à six matchs, le club devra procéder au remplacement de l’entraineur suspendu par un éducateur ou entraineur titulaire a minima d’un CFF2 ou CFF3. Gwenaël Roucheyrolle avait déjà commencé à pallier la suspension à titre conservatoire sur le banc de Frédéric Biancalani et devrait donc continuer sa mission pratiquement toute la saison.

A noter qu'un autre entraîneur, celui de Montpellier, Frédéric Mendy pourrait lors de la prochaine Commission être aussi sanctionné suite à des faits survenus à la mi-temps du match face au Paris FC.

Vendredi 16 Octobre 2020
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :