Footofeminin.fr : le football au féminin

#D1Arkema - Dispense d'exécution de 3 matchs de suspension : PICAUD et FERNANDES ont fini de purger !

Le Comité Exécutif de la FFF a décidé une dispense d’exécution de peine dans la limite de 3 matchs pour les suspensions fermes en match. Cette décision permet à deux joueuses de D1 d'avoir fini de purger leur sanction.



Charlotte Fernandes pourra rejouer en D1 dès la première journée (photo G.Germain)
Charlotte Fernandes pourra rejouer en D1 dès la première journée (photo G.Germain)
Avec l’arrêt définitif des compétitions, le COMEX avait acté dans un premier temps le 11 mai dernier la non purge des suspensions à temps du 13 mars au 30 juin 2020 afin d'atténuer la situation inéquitable entre d’une part les licenciés suspendus en nombre de matchs et d’autre part les licenciés faisant l’objet d’une suspension à temps.

Mais suite à la saisine du CNOSF réalisée notamment par l'AS Monaco et la proposition du conciliateur qui considérait que cette disposition ne pouvait prise pour des sanctions disciplinaires au regard notamment des ordonnances existantes, le Comité Exécutif du 22 juin 2020 avait accepté la proposition de conciliation relative à sa décision du 11 mai 2020 portant sur les suspensions à temps pour l'annuler.

Finalement ce 8 juillet 2020, le COMEX a décidé une dispense d’exécution de peine dans la limite de 3 matchs pour les suspensions fermes en matchs non encore entièrement purgées à ce jour, en précisant que la sanction prononcée aux licenciés elle-même n’est ni modifiée dans son quantum, ni annulée ou amnistiée, et qu’en ce qui concerne les matchs restant éventuellement à purger, après décompte des trois matchs susmentionnés, il y a lieu d’appliquer les modalités de purge habituelles.

Les joueuses qui vont en bénéficier

Charlotte FERNANDES (FC Fleury 91) (8 matchs - 5 matchs purgés au 13 mars)
La défenseure de Fleury avait écopé de huit matchs suite à un exclusion pour faute grossière sur la Guingampaise Traoré. Le club qui avait interjeté appel n'avait pas obtenu de réduction de la sanction. Alors que la joueuse avait déjà purgé lors des 5 matchs suivants de son équipe en championnat, elle devait encore en purger trois pour la nouvelle saison suite à l'arrêt prématuré de la D1 Arkema. Mais finalement la récente décision du COMEX lui permet de solder sa sanction en intégralité.

Constance PICAUD (Le Havre AC) (2 matchs - 1 match purgé au 13 mars)
La gardienne du promu havrais exclu avait prématuré quitté ses partenaires le 23 février dernier à Nancy. La joueuse de champ haïtienne Kethna Louis avait assuré l'intérim avec brio lors de la journée suivante le 1er mars 2020. Il reste alors encore un match à purger au moment de l'arrêt de la D2. Finalement, ce dernier match se voit purger et elle pourra donc pleinement jouer la concurrence avec la recrue franco-russe Arsenyeva.

Et en D2

Voici quelques joueuses qui avaient encore des sanctions à purger
Claire Micheneau (FC Nantes) : 1 match
Sebe Coulibaly (St Denis => Yzeure) 1 match

Jinane Hanni (ex-ASPTT Albi => nouveau club non annoncé) : 1 match
Maureen St Léger (Nice) : 2 matchs

Cette liste n'est peut-être pas exhaustive

Vendredi 17 Juillet 2020
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :