Footofeminin.fr : le football au féminin

#D1Arkema - En chiffres : le bilan de la saison 2021-22 (5/6)

Avant de passer à la conclusion de ce bilan, jetons un coup d’œil à une dernière donnée à la fois anecdotique mais qui peut être intéressante sur certains cas : la moyenne d’âge des XI de départ des 12 clubs de D1 Arkema cette saison.




Principal point à noter d’entrée : le top 6 du championnat présente 6 des 7 XI de départ les plus âgés en moyenne dans l’élite en 2021/22, Soyaux étant la seule exception à la règle. L’alliage jeunesse et expérience semble sans surprise être le plus efficace, même si l’ancienneté dans la dernière ligne droite a peut-être joué en faveur de l’ASJS, maintenu à la dernière journée dans un match couperet face à Saint-Etienne. L’écart est en tout cas présent entre les XI de départ du top 6 (26 ans et 56 jours en moyenne) et du bottom 6 (24 ans et 273 jours).

Guingamp et Reims ont eux clairement privilégié la jeunesse durant toute cette saison. Si pour l’EAG, le choix a été contraint en grande partie par les moyens alloués, le SDR confirme lui sa volonté de s’appuyer sur un groupe jeune et de qualité comme l’a souvent répété ces derniers mois sa coach, Amandine Miquel. Cette dernière est d’ailleurs celle qui a lancé la plus jeune joueuse dans un match de D1 cette saison (Aaliyah Nassena face à Lyon dès la 1re journée, 16 ans et 147 jours seulement).

La palme de la plus jeune buteuse revient toutefois à une joueuse du Paris FC, en la personne de Louna Ribadeira (17 ans et 10 jours face à Guingamp). Cette dernière est même devenue la plus jeune joueuse à marquer un but dès sa première titularisation en D1 Arkema depuis une certaine Marie-Antoinette Katoto en mai 2015 face à Rodez (16 ans et 182 jours).

Les statistiques de cet article sont fournies à partir de la base de Footoféminin et des données brutes des rencontres fournies par notre partenaire InStat Football : https://instatsport.com

*xG : Expected Goals, soit le nombre de buts que l’équipe aurait dû marquer en fonction de la probabilité que ses tirs se transforment en buts (calculée grâce à divers facteurs). Les npxG font référence à cette valeur, moins les xG des penalties obtenus (0,75 par penalty).

**Tir ratio : nombre de tirs effectués / (nombre de tirs effectués + nombre de tirs subis) x 100. Si le résultat est supérieur à 50%, l’équipe tire plus que son opposant et inversement si le résultat est inférieur à 50%.

Mardi 5 Juillet 2022
Daniel Marques

Dans la même rubrique :