Footofeminin.fr : le football au féminin

#D1Arkema - En chiffres : le bilan de la saison 2021-22 : Une logique quasiment respectée (6/6)

Que tirer comme conclusion de toutes ces données et performances observées ? Comme évoqué au tout début de ce bilan, ces différents indicateurs permettent de réfléchir et de trouver certaines explications aux bonnes ou mauvaises performances des équipes observées. Mais difficile de tirer des conclusions définitives.



On peut toutefois zoomer une dernière fois sur une éventuelle marge de progression des 12 clubs de D1, en faisant la différence entre les Expected Goals pour et contre de chacun. Ce simple calcul, après un certain volume de matches, confirme souvent les positions des équipes dans leur championnat respectif.

Sans surprise, l’OL domine clairement les autres équipes avec un PSG bien plus loin qu’il ne l’était la saison passée. Derrière, quasiment l’ensemble des équipes confirme sa position finale. Bordeaux semblait à mi-saison avoir une marge de progression qu’il a su utiliser en finissant 6e à égalité de points avec le 5e, mais il était difficile d’aller chercher mieux pour le FCGB en 2021/22.

Dans la lutte pour le maintien, seul Soyaux semble sortir de son rang alors que l’EAG aurait pu être à l’abri plus tôt, comme le confirme l’écart entre les expected points et les points réels pour les Bretonnes (17 pts contre 22 attendus, -5 soit le plus grand écart négatif en D1 2021/22). Le 9e rang des Sojaldiciennes, acquis sur le fil à la dernière journée alors qu’elles étaient dans la zone rouge à l’entrée de celle-ci, semble lui un poil généreux à la vue de leur saison même si l’écart entre les npxG confirme bien la présence d’Issy et Saint-Etienne dans la zone rouge.

Les statistiques de cet article sont fournies à partir de la base de Footoféminin et des données brutes des rencontres fournies par notre partenaire InStat Football : https://instatsport.com

*xG : Expected Goals, soit le nombre de buts que l’équipe aurait dû marquer en fonction de la probabilité que ses tirs se transforment en buts (calculée grâce à divers facteurs). Les npxG font référence à cette valeur, moins les xG des penalties obtenus (0,75 par penalty).

**Tir ratio : nombre de tirs effectués / (nombre de tirs effectués + nombre de tirs subis) x 100. Si le résultat est supérieur à 50%, l’équipe tire plus que son opposant et inversement si le résultat est inférieur à 50%.

Mercredi 6 Juillet 2022
Daniel Marques

Dans la même rubrique :