Footofeminin.fr : le football au féminin

#D1Arkema - J10 : FLEURY et DIJON enfoncent METZ et l'OM

L'écart se creuse pour les deux derniers du championnat avec de nouvelles défaites face à des adversaires directs au classement



Fleury monte à la 5e place

Les Messines n'y arrivent décidément pas et le nouveau revers subi avec deux buts concédés en seconde période n'est pas des plus encourageants.
C'est une rencontre où les deux équipes ont eu du mal à poser le jeu en première période. Les Messines décrochées au classement et en attente d'une première victoire se montraient malgré tout dangereuses par Delabre dans un angle fermé à droite (6e) puis par Vasconcelos de l'autre couloir et de nouveau Philippe à la parade.

Pour autant, après avoir effectué quelques réglages, Fleury rééquilibrait les débats et le score restait vierge à la pause. En seconde période, Fleury passait la seconde grâce au jeu long de Corboz. Elle trouvait une première fois Makanza en point d'ancrage à l'entrée de la surface et sa déviation de la tête permettait à Gadea de frapper de nouveau face à Metz (0-1, 55'). Six minutes après, la cause était entendue. Cette fois-ci, Makanza tout en puissance y allait seule pour ajuster Lerond du gauche (0-2, 61'). Fleury gérait cette victoire qui permet de monter à la 5e place du classement.

METZ - FLEURY 0-2 (0-0)
Longeville-lès-Metz (Stade Dezavelle) - 152 spectateurs
Arbitre : Charlène Laur
14h30 - Multisports 2

0-1 Kelly GADEA 55' (Long ballon depuis la ligne de touche de Corboz qui trouve Makanza plein axe à l'entrée de la surface qui dévie de la tête pour Gadea à gauche qui place une demi-volée du droit à 7 m)
0-2 Marina MAKANZA 61' (Ballon par dessus la défense de Corboz depuis le long central dans la course de Makanza qui résiste au tacle de Godart à l'entrée de la surface et ajuste du gauche à 9 m la gardienne Lerond)

Avertissements : Pasquereau 36', Delabre 64' ; Meffometou Tcheno 64'

Metz : Lerond ; Belkhiter, Pasquereau, Godart (cap.), Kaya ; Rougemont ; Gordon (Sarpong 68'), Bigot, Gavory (Grimshaw 77'), Vasconcelos (Wenger 82') ; Delabre
Banc : Fercocq, Petitjean, Ricks, Robert

Fleury : Philippe ; Fernandes, Sissoko, Sevecke (cap.), Meffometou Tcheno (Sandvej 80') ; Haupais, Gadea ; Dear, Corboz, Makanza (Machart-Rabanne 66') ; Larsen (Diaz 69')
Banc : Gignoux-Soulier (G), Chatelain, O'Neill


Les Dijonnaises marquent trois points précieux

Bussaglia a été décisive en début de match (photo DFCO)
Bussaglia a été décisive en début de match (photo DFCO)
Après Carage dont la saison est terminée, l'infirmerie dijonnaise est occupée par Mainguy, victime d'une entorse et qui ne reprendra pas avant 2020. C'est donc Chavas qui gardait le but dijonnais dans ce duel prépondérant pour la suite du championnat. Côté marseillais, c'est sans Cardia que les Olympiennes évoluaient.

La partie débutait bien pour le DFCO et la capitaine mettait moins de cinq minutes pour lancer son équipe sur de bons rails. D'une frappe sèche croisée de l'extérieur de la surface, elle surprenait tout le monde (1-0, 5'). Dijon restait serein alors que l'OM ne se montrait pas assez dangereux, perdant ensuite sur blessure Coton-Pélagie (38e).
A la reprise, l'OM affichait un visage différent plus offensif et d'entrée un bon ballon pour Zahot était suivie d'une frappe face à Chavas bien sortie (47e). Dijon devait alors gérer son but d'avance et le deuxième avertissement de Cuynet, exclue, compliquait la mission. Heureusement pour les Dijonnaises, leurs adversaires ne se montraient pas menaçantes même si Zahot était proche d'obtenir un penalty (89e).

Un succès qui positionne Dijon dans le bon wagon et dont Yannick Chandioux, l'entraîneur dijonnais se montre ravi : "Cette victoire fait du bien car on jouait un adversaire direct. Nous sommes sur une période positive, mais avec beaucoup de nuls, on avance doucement. Ça a été compliqué. Paradoxalement, on a presque été mieux à 10 qu’à 11. On a joué 25 minutes à 10 et je trouve que nous n’avons pas été plus mis en danger que ça... En début de deuxième mi-temps, nous avons reculé. C’est pour cela que le match a été difficile. En première mi-temps, j’ai trouvé qu’il y avait des choses intéressantes. C’est un match que j’avais positionné parmi les plus importants. C’est bien, on avance. On rattrape les autres concurrents, on est dans le ventre mou du championnat. C’est un peu plus confortable."

DIJON - MARSEILLE 1-0 (1-0)
Dijon (Stade des Poussots) - 718 spectateurs
Arbitre : Stéphanie Di Benedetto
14h30 - Multisports 1

1-0 Elise BUSSAGLIA 5' (Servie par Declercq à 20 m excentrée à droite, Bussaglia est à la lutte avec Zahot et Coudon, arme une frappe croisée du droit qui surprend tout le monde et va se loger dans le petit filet opposé)

Avertissements : Cuynet 54' et 65' ; Laplacette 81'
Expulsion : Cuynet 65' (Dijon)

Dijon : Chavas ; Goetsch, Cuynet, Trevisan, Awona ; Bussaglia (cap.), Nakkach ; Lavaud (Barbance 73'), Solanet (Bonet 80'), Declercq ; Bouillot (Carol Rodrigues 88')
Banc : Pinel (G), Stephen, Chaney, Dechilly

OM : Joly ; Laplacette, Antoine, Pizzala (cap.), Coudon (Blanc 82') ; Ali Nadjim, Sumo, Coton-Pélagie (Hamidou 40'), Caputo ; Zahot ; Salomon (Huchet 87')
Banc : Fiordaliso (G), Altunkulak, Maetz, Gherbi


Samedi 23 Novembre 2019
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :