Footofeminin.fr : le football au féminin

#D1Arkema - J11 : SOYAUX renverse la tendance face à l'OM, le PARIS FC sur le fil

Retrouvez le résumé de quatre rencontres de la 11e journée



BORDEAUX - REIMS 2-0

Le doublé pour Asseyi face à Reims (photo FCGB)
Le doublé pour Asseyi face à Reims (photo FCGB)
Alors que Shaw est restée sur le banc, c'est Asseyi qui a été la buteuse décisive des Girondines plus que jamais installées à la troisième place du championnat à mi-parcours.

Un doublé et désormais huit au compteur en championnat, le premier arrivant très vite dans la rencontre après un débordement de Lardez qui cherchait Sarr mais c'est finalement au second poteau qui enroulait du droit (1-0, 5'). Asseyi allait ensuite trouver le poteau gauche d'une frappe du droit de 20 m (18e). Les Rémoises affichaient quelques vélléités mais Gilles et ses partenaires restaient vigilantes. Juste avant la pause, sur un centre d'Asseyi, Sarr plaçait une reprise repoussée par Tullis-Joyce (40e).

Les Rémoises n'étaient pas vernies concédant un penalty dès la reprise pour une faute de Tullis-Joyce emportée par son élan pour jouer le ballon qu'elle ne saisissait pas, accrochant Sarr. Asseyi ne tremblait pas (2-0, 49'). Les Rémoises ne se laissaient pas abattre et sur un corner trouvait la barre (53e). Ce sera ensuite le poteau que Doucouré trouvera en contre (69e). Bordeaux tentait encore, Reims aussi et Gomes obligeait Bruneau à une parade (86e) mais le score en restait à 2-0.

Le Bouscat (Stade Sainte-Germain - Terrain J. Chatelet) - 561 spectateurs
Arbitre : Camille Soriano
14h30 - Foot+

1-0 Viviane ASSEYI 5' (Lardez côté droit délivre un centre qui arrive dans l'axe sur Kravets qui dégage de la tête vers le couloir opposé mais le ballon arrive sur Asseyi seule dans la surface qui enroule une frappe du droit à 10 m qui termine dans le petit filet opposé)
2-0 Viviane ASSEYI 49' s.p. (Tullis-Joyce fauche Sarr en sortant au sol pour jouer le ballon. Asseyi frappe le penalty du droit à ras de terre sur la droite de Tullis-Joyce prise à contre-pied)

Avertissements : Bilbault 56', Garbino 66' ; Romanenko 48', Simon 55'

Bordeaux : Bruneau ; Lardez, Gilles, Cascarino, Chatelin ; Jaurena (Istillart 70'), Bilbault (cap.) ; Garbino (Laurent 79'), Lavogez (Karchouni 75'), Asseyi ; Sarr
Banc : Nayler (G), Karchouni, Laurent, Shaw, Istillart, Thibaud, Perea

Reims : Tullis-Joyce ; Doucouré, Kravets, Spinelli (cap.), Simon ; Herrera, Philippe, Corboz (Gomes 70'), Romanenko (Soyeux 84') ; Rapp, Roux (Fragoli 70')
Banc : Moitrel (G), Devleesschauwer, Gomes, Joly, Soyeux, Piérel, Fragoli

Suspendue : Feller (Reims)

GUINGAMP - DIJON 1-1

Septième match sans défaite et un bon point pris par Dijon face à Guingamp. Ce sont ces dernières qui ouvraient le score sur le premier corner en leur faveur. Exécuté par Tyryshkina, Oparanozie au second poteau plaçait un coup de tête dans le but vide, Chavas ayant manqué sa sortie (1-0, 9'). Une ouverture du score contre le cours du jeu mais la réaction se faisait pas attendre avec Declercq (14e). L'égalisation non plus car sur un centre de Bonet, positionnée en latérale gauche pour l'occasion, voyait son centre dévié par Gevitz au premier poteau, filer dans le coin opposé (1-1, 16').

Les Bretonnes reprenaient ensuite les choses en main avec notamment Oparanozie qui pesait sur la défense. Juste avant la pause, Dijon se procurait une double occasion. Sur un centre en retrait de Bonet pour Solanet où Durand étaut à la parade puis ensuite avec Bussaglia qui butait sur la gardienne bretonne (40e).

Guingamp remettait la pression à la reprise mais les dernières passes manquaient de précision et la défense parvenait à écarter tout danger. Les occasions visiteuses étaient plus tranchantes et une frappe de Bonet était repoussée par Durand (59e). Après un bon travail de Nakkach, Declercq effaçait Durand côté droit hors de la surface mais le ballon ne trouvait pas le cadre (65e). Enfin, les Guingampaises croyaient s'offrir la victoire à dix minutes de la fin sur une reprise manquée d'Hudson mais l'arbitre assistante signalait le hors-jeu (80e).

Pabu (Stade du Centre de Formation "Akademi") - 349 spectateurs
Arbitre : Solenne Bartnik
14h30 - Multisports 1

1-0 Désiré OPARANOZIE 9' (Corner tiré par Tyryshkina depuis la droite qui arrive sur Oparanozie au second poteau à 7 m qui place une tête piquée alors que Chavas a manqué sa sortie)
1-1 Luna GEVITZ 16' c.s.c. (Ballon perdu par Tyryshkina, qui profite à Bonet côté gauche qui délivre un centre tendu dévié par Gevitz au premier poteau envoyant le ballon finir côté opposé)

Avertissements : Tyryshkina 73', Ngock Yango 90+3' : Bonet 63'

Guingamp : Durand (cap.) ; Mansuy, Gevitz, Hudson, Hoarau ; Tyryshkina (Le Mouël 81') ; Traoré (Robert 52'), Daoudi (Palis 72'), Ngock Yango, Fleury ; Oparanozie
Banc : Fauvel (G), Sotier, Palis, Le Mouël, Peniguel, Robert

Dijon : Chavas ; Goetsch, Trevisan, Awona, Bonet ; Bussaglia (cap.), Nakkach (Stephen 85') ; Barbance (Lavaud 84'), Declercq, Solanet ; Bouillot (Barrier 78')
Banc : Pinel (G), Stephen, Lavaud, Barrier, Chaney, Dechilly

Suspendue : Cuynet (Dijon)

FLEURY - PARIS FC 2-3

Pour ce derby, Fleury accueillait le Paris FC avec l'avantage au classement. Sur le terrain, le match a connu un scénario à suspense qui a finalement souri au PFC.
Les Parisiennes semblaient avoir pris la mesure de la rencontre en menant 0-2 à la pause. L'ouverture du score intervenait avec un brin de réussite. Matéo à l'entrée de la surface reprenait un ballon de Catala et c'est la tête de Sällström sur la trajectoire qui prenait à revers Philippe après 50 secondes (0-1, 1'). Fleury réagissait avec Larsen en contre qui échouait sur le poteau droit de Pecharman (3e). Mais la Finlandaise du PFC Sälsltröm lancée par Soyer dans le couloir droit venait finir le travail du plat du pied droit face à Philippe et signer un doublé (0-2, 35').

La seconde période était toujours dominée par le Paris FC. Thiney, trouvée par Benoit, déclenchait une frappe où Philippe se couchait bien (49e). A l'heure de jeu, Sällström seule face à Philippe manquait le triplé (61e). La fin de match prenait alors des allures de scénario catastrophe pour Pecharman. La gardienne du PFC suite à un mauvais renvoi de la défense commettait une faute sur Larsen. Corboz réussissait le penalty (1-2, 86'). Quatre minutes après, Malard lancée sur le côté droit armait une frappe que Pecharman laissait échapper au premier poteau (2-2, 90+1'). La capitaine Thiney surgissait sur l'engagement au terme d'une action rapidement joué à trois pour placer une frappe puissante du droit et offrir la victoire. Au coup de sifflet final, elle pouvait réconforter sa gardienne (2-3, 90+2'). Ce succès arrive juste avant un nouveau derby face au PSG.

Fleury-Mérogis (Stade Auguste Gentelet) - 222 spectateurs
Arbitre : Charlène Laur
14h30 - Multisports 2

0-1 Linda SÄLLSTRÖM 1' (50 sec) (Thiney couloir gauche trouve Catala qui délivre un centre qui arrive à Matéo dans l'axe à 14 m qui reprend du gauche sans contrôle, Sällström sur la trajectoire contre de la tête à 10 m et envoie le ballon dans le petit filet gauche)
0-2 Linda SÄLLSTRÖM 35' (Couloir gauche, Soyer lance Sällström qui entre dans la surface sur la droite et ouvre son pied droit à 8 m face à Philippe pour placer le ballon au premier poteau)
1-2 Rachel CORBOZ 86' s.p. (Faute de Pecharman dans la surface sur Larsen. Penalty tiré par Corboz du droit sur la droite à mi-hauteur de Pecharman prise à contre-pied)
2-2 Melvine MALARD 90+1' (Servie en retrait dans la surface par Larsen depuis la droite, Malard contrôle à l'entrée de la surface s'avance et place une frappe du droit en force relâchée par Pecharman dans son but au premier poteau)
2-3 Gaëtane THINEY 90+2' (Matéo trouve Sow dans l'axe à 20 m qui décale sur sa droite pour Thiney qui s'avance face à la gardienne à 8 m et conclut d'une frappe croisée du droit)

Avertissements : Fernandes 65' ; Aigbogun 82', Pecharman 85'

Fleury : Philippe ; Fernandes, Sissoko, Sevecke (cap.), Meffometou Tcheno ; Dear (Chatelain 81'), Gadea ; Diaz (Machart-Rabanne 64'), Corboz (Malard 87'), Makanza ; Larsen
Banc : Gignoux-Soulier (G), Sandvej, Chatelain, Machart-Rabanne, Malard, Azzaro, Williams

Paris FC : Pecharman ; Soyer, Müller-Priessen, Butel, Savin (Greboval 68') ; Benoit, Vaysse, Thiney (cap.) ; Matéo, Sällström (Aigbogun 74'), Catala (Sow 87')
Banc : Honegger (G), Pimentel, Ferreira, Sow, Greboval, Aigbogun, Ribeiro

Suspendue : Haupais (Fleury)
Suspendue : Bourdieu (Paris FC)

MARSEILLE - SOYAUX 1-3

C'est une victoire qui va marquer les esprits de part le scénario. Les Marseillaises avaient pris l'avantage à la demi-heure de jeu sur leur première occasion franche mais ont ensuite cédé dans la dernière demi-heure face à Soyaux. Pour sa première sous le maillot olympien, Altunkulak était à l'origine de l'action du but, le ballon arrivait côté opposé pour Caputo qui trompait Munich dont c'était le retour de blessure (1-0, 29'). En seconde période, le match était relancé suite à un corner cafouillé par la défense locale et Rougé, juste entrée, à la finition marquait pour la première fois en 46 matchs de D1 (1-1, 61'). Au cours de la rencontre, les Marseillaises commettaient beaucoup de fautes et l'une d'entre elles à 30 m dans l'axe coûtait chère avec la patte droite de Cambot dont le coup franc exécuté finissait dans la lucarne (1-2, 66'). Marseille buvait le calice jusqu'à la lie avec dans les ultimes secondes un ballon de Clérac pour Cambot qui venait éliminer Joly (1-3, 90+4'). Soyaux met ainsi son adversaire à sept points et retrouve une victoire qui fuyait les Charentaises depuis le 28 septembre.

Marseille (Stade Paul Le Cesne) - 193 spectateurs
Arbitre : Jennifer Maubacq
14h30 - Multisports 3

1-0 Cindy CAPUTO 29' (Huchet au départ de l'action décale pour Altunkulak sur la droite qui se retrouve juste à l'angle de la surface et délivre un centre rentrant vers l'axé dévié par Huchet sur sa gauche et Caputo se retrouve pour enrouler une frappe du droit vers le petit filet opposé)
1-1 Aurélie ROUGE 61' (Corner joué tendu au second poteau par Lahmari, Rougé place une première reprise renvoyée, le ballon est cafouillé, mais la seconde reprise à bout portant du droit termine au fond)
1-2 Sarah CAMBOT 66' (Coup franc dans l'axe à 30 m du droit qui va se loger dans la lucarne gauche de Joly)
1-3 Sarah CAMBOT 90+4' (Longue ouverture de Clérac pour trouver Cambot dans la surface qui contrôle de la poitrine puis vient dribbler la gardienne et redresser le ballon du droit dans le but vide)

Avertissements : Pizzala 12', Blanc 35'

OM : Joly ; Laplacette, Blanc, Pizzala (cap.), Coudon ; Altunkulak (Conesa 65'), Sumo, Gherbi, Cardia ; Caputo, Huchet (Salomon 68')
Banc : Fiordaliso (G), Antoine, Salomon, Perret, Lamarque, Conesa

Soyaux : Munich ; Cissoko (Rougé 57'), Couturier, M'Bassidje, Canon ; Tandia (cap.), Clérac ; Cazeau, Lahmari (Da Costa 78'), Magnier ; Cambot
Banc : Bottega (G), Da Costa, Rougé, Moreira

Suspendue : Dumont (Soyaux)


Dimanche 8 Décembre 2019
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :