Footofeminin.fr : le football au féminin

#D1Arkema - J14 : GUINGAMP et le PARIS FC confirment

Une semaine après leurs victoires à l'extérieur, les Guingampaises et les Parisiennes ont confirmé à domicile et restent installés dans la première moitié du tableau. Le maintien est très proche.



Même si la saison n'est pas finie, le nombre de points théoriques à atteindre est presque acquis pour Guingamp comme pour le Paris FC avec ces sixièmes victoires. Dans un stade du Roudourou qui sonnait le creux pour la venue de l'OM, relégable, les Bretonnes ont été sérieuses même si un penalty concédé à laisser leurs adversaires espérer avant le coup de massue dans les arrêts de jeu.

Deux corners de Robert ont fait le bonheur des Bretonnes. A chaque fois, la gardienne Joly et sa défense ont laissé de coupables espaces où se sont engouffrées Hudson puis Oparanozie pour placer une reprise de la tête (15', 22'). Entre-temps, une faute de Gevitz après une action de Zahot avait permis durant 90 secondes de remettre les équipes à égalité avec le penalty de Pizzala (1-1, 21'). Insuffisant pour batrre Fleury et ses partenaires. Cette dernière qui avait eu l'occasion de s'illustrer (14e, 45+1e, 68e) avant d'être récompensée dans les arrêts de jeu en interceptant une passe latérale de Lamarque pour aller dribbler Joly et marquer dans le but vide (3-1, 90+2'). La défaite du match aller en cité phocéenne est oubliée. Marseille avec toujours cinq points de retard sur Dijon va maintenir recevoir l'OL dans deux semaines.

REACTION
Frédéric Biancalani :
"Pour la première fois en un an et demi, on a passé ce palier du ventre mou. On veut finir le plus haut possible et déjà préparer la saison prochaine parce qu'il ne faut pas rester le petit Guingamp mais avancer. Quand on bosse, on est récompensé. Guingamp peut encore faire de belles choses sur la scène française".

GUINGAMP - MARSEILLE 3-1
Guingamp (Stade du Roudourou) - 1323 spectateurs
Arbitre : Stéphanie Di Benedetto
15h30 - Foot+

1-0 Carlin HUDSON 15' (Corner de Robert côté gauche qui trouve Hudson plein axe à 5 m qui place une tête piquée)
1-1 Caroline PIZZALA 21' s.p. (Dribble de Zahot, Tyryshkina l'accroche à l'angle de la surface. Pizzala frappe le penalty en force du droit dans la lucarne droite de Durand)
2-1 Désiré OPARANOZIE 22' (Corner de Robert côté droit frappé tendu et repris au second poteau par Oparanozie de la tête à 3 m)
3-1 Louise FLEURY 90+2' (Passe latérale de Lamarque pour Pizzala sur sa gauche à 25 m interceptée par Fleury qui avance, fixe la gardienne à 20 m, crochète sur sa gauche et avance dans la surface pour conclure du gauche à 8 m)

Avertissements : Tyryshkina 35', Hoarau 45'

Guingamp : Durand (cap.) ; Mansuy, Gevitz, Hudson, Hoarau ; Tyryshkina (Le Mouël 56'), Palis (Daoudi 71') ; Robert (Peniguel 89'), Ngock Yango, Fleury ; Oparanozie
Banc : Fauvel (G), Diaby, Fourré, Merle

Marseille : Joly ; Laplacette, Lamarque, Pizzala (cap.), Coudon ; Cardia, Zahot (Coton-Pélagie 75'), Hamidou, Altunkulak (Conesa 67') ; Sumo, Salomon (Caputo 57')
Banc : Arouaissa (G), Maetz, Gherbi, Perret

Pour la troisième fois seulement de la saison, la défense du Paris FC n'a pas cédé. L'attaque a frappé autour de l'heure de jeu comme la semaine passée à Montpellier. Auparavant Bourdieu avait tenté sa chance en vain (7e, 11e, 22e). Sow s'était montré intéressante au milieu et d'une frappe en rupture sollicitait aussi Munich (38e) avant d'être dangereuse d'une belle frappe (56e). La délivrance venait d'un bon mouvement dans l'axe entre Butel, Thiney et finalement Matéo qui se retournait pour croiser sa frappe (1-0, 59'). Moins dangereux que la semaine passée, Soyaux ne parvenait pas à revenir et devait s'incliner.

REACTION
Sandrine Soubeyrand :
"L'année 2020 commence plutôt bien. On a changé beaucoup de choses depuis plusieurs mois. On est récompensé aujourd'hui de tous nos efforts. Il faut savourer mais l'objectif reste de terminer le plus haut possible. Surtout que toutes les équipes au-dessus de nous ont gagné. Donc nous devons continuer à engranger le plus de points. Durant cette coupure, nous allons faire un match amical. Faire jouer des joueuses qui n'ont pas eu encore beaucoup de temps de jeu, et faire souffler les joueuses qui enchaînent. Essayons de garder le rythme".


PARIS FC - SOYAUX 1-0
Bondoufle (Stade Robert Bobin) - 191 spectateurs
Arbitre : Gabrielle Guillot
15h30 - Multisports 3

1-0 Clara MATEO 59' (Butel à 30 m trouve Thiney qui dévie de l'extérieur du pied sur sa droite pour Matéo qui pivote en entrant dans la surface et place une frappe croisée du droit à 10 m dans le coin opposé)

Avertissements : Sow 90' ; Cissoko 49', Lahmari 57', Couturier 72'

PFC : Honegger ; Soyer, Butel, Müller-Priessen (Greboval 32'), Savin (Aigbogun 82') ; Benoit (Catala 89') ; Matéo, Sow, Thiney (cap.), Barclais ; Bourdieu
Banc : Pecharman (G), Pimentel, Ferreira, Ribeiro

Soyaux : Munich ; Cissoko, Rougé (Boudaud 63'), Couturier, M'Bassidjé ; Clérac (Pingeon 78'), Tandia (cap.) ; Bourgouin (Dumont 68'), Lahmari, Cazeau ; Cambot
Banc : Bottega (G), Da Costa, Canon


Dimanche 26 Janvier 2020
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :