Footofeminin.fr : le football au féminin

#D1Arkema - Joueuse du mois d'avril : les trois nommées

Lauréate du dernier trophée, la Rémoise Melissa Herrera figure de nouveau parmi les candidates au titre de meilleure joueuse d’avril en D1 Arkema. À ses côtés, les Parisiennes Grace Geyoro et Marie-Antoinette Katoto.



Visuel FFF
Visuel FFF
Pour le mois d’avril 2021, les membres du jury ont désigné les prétendantes au trophée de meilleure joueuse en D1 Arkema. La Rémoise Melissa Herrera, récompensée en mars, figure de nouveau parmi les postulantes aux côtés de l’inévitable Marie-Antoinette Katoto, lauréate en novembre et décembre 2020. L’attaquante n’est pas la seule Parisienne citée, sa coéquipière en club et en sélection Grace Geyoro concourt pour la première fois.

Il revient à présent au public de les départager en votant sur les réseaux officiels de la D1 Arkema à partir de ce mardi 10 mai et jusqu'au dimanche 16 mai inclus :
Twitter
Facebook
Instagram

Les nommées

Melissa Herrera (Stade de Reims, attaquante) :
La Costaricienne défend son titre. Sacrée en mars, Melissa Herrera (24 ans) est de nouveau soumise au vote du public. Il faut dire qu’elle a continué sur sa lancée avec le Stade de Reims, invaincu depuis le 6 mars (4 victoires d’affilée). À Montpellier début avril (4-0, le 3), Herrera a réalisé une prestation de haut vol. Elle a d’abord signé un doublé avant d’être impliquée sur le 3e but puis passeuse décisive sur le dernier. Contre le Dijon FCO (2-1, le 17 avril), elle a provoqué le but contre son camp de Noémie Carage, synonyme d’ouverture du score. L’association Ouchène-Herrera-Bussy-Gomes pèse 26 des 32 buts inscrits par l’équipe champenoise cette saison. « On a une attaque très complète avec des profils différents qui nous permettent de balayer tous les aspects offensifs », soulignait l’entraîneure Amandine Miquel sur FFF.FR. Melissa Herrera est l’un de ses atouts.

Marie-Antoinette Katoto (Paris Saint-Germain, attaquante) :
Double lauréate en novembre et décembre 2020, Marie-Antoinette Katoto prétend à un trophée pour avril. Le mois dernier, entre la trêve internationale et la Ligue des champions, le PSG n’a disputé qu’une seule rencontre de D1 Arkema mais l’attaquante (22 ans) y a signé un triplé, contribuant ainsi à la large victoire de son équipe contre Soyaux (7-0, le 4 avril). Avec 20 réalisations, « MAK », à la lutte pour le titre de meilleure buteuse avec la Bordelaise Khadija Shaw, n’est plus qu’à deux longueurs de son meilleur total sur une saison (22 en 2018-2019). Elle est impliquée sur plus d’un tiers des buts de son équipe (28 sur 74). Et à chaque fois que Katoto a été nommée, elle a remporté le précieux sésame.

Grace Geyoro (Paris Saint-Germain, milieu) :
Après Kadidiatou Diani, Sandy Baltimore, Marie-Antoinette Katoto, Nadia Nadim et Irene Paredes, Grace Geyoro est la 6e Parisienne nommée depuis l’instauration de ces trophées en septembre dernier. Comme sa coéquipière précédemment citée, l’internationale française (23 ans) n’a pris part qu’à un match de D1 mais elle a marqué sur un service de Katoto et, surtout, a rayonné au milieu. Sa désignation est aussi la récompense de prestations abouties en ce printemps 2021 avec son club, en championnat et en Ligue des champions notamment en quarts de finale contre l’Olympique Lyonnais (0-1 ; 2-1), comme avec l’équipe de France.

Le palmarès

Mars 2021 : Melissa Herrera (Stade de Reims)
Février 2021 : Maëlle Garbino (Girondins de Bordeaux)
Janvier 2021 : Khadija Shaw (Girondins de Bordeaux)
Décembre 2020 : Marie-Antoinette Katoto (Paris SG)
Novembre 2020 : Marie-Antoinette Katoto (Paris SG)
Octobre 2020 : Khadija Shaw (Girondins de Bordeaux)
Septembre 2020 : Kadidiatou Diani (Paris SG)

Mardi 11 Mai 2021


Dans la même rubrique :