Footofeminin.fr : le football au féminin

#D1Arkema - L'OL remporte le choc

C'est une courte mais logique victoire que les Lyonnaises ont décroché face au PSG. Un but libérateur inscrit sur un coup de tête de Kumagai.



La première période démarrait sur les chapeaux de roue. Si le premier corner était parisien obtenu par Morroni (1re), la première frappe était lyonnaise avec Kumagai qui lançait Majri sur la gauche et une frappe cadrée sur Endler en conclusion (4e). Réponse parisienne en contre-attaque avec Katoto à 6 m du but mais sa reprise passait à côté (5e). L'OL profitait d'un nouveau long ballon de Kumagai pour Le Sommer qui devançait Endler mais Paredes revenait (11e). Les Parisiennes ne fermaient pas le jeu et les Lyonnaises trouvaient des espaces. Hegerberg depuis la droite plaçait une frappe (22e), puis Kumagai servie par Henry tentait sa chance du droit de 22 m et le ballon passait juste au dessus du cadre (26e).

Le Sommer sortie sur blessure

Incertaine cette semaine, Le Sommer qui était bien titulaire devait cependant quitter ses partenaires prématurément, touchée à la cuisse. Cascarino la remplaçait au pied levé (31e). A la pause, Lyon était tenu en échec devant les 30 661 spectateurs, nouveau record en D1 Arkema.

Kumagai a frappé

A la sortie des vestiaires, les Lyonnaises repartaient très fort et trouvait la solution sur un corner. A défaut de Renard, suspendue, Marozsan déposait le ballon sur la tête de Kumagai qui le plaçait en force sous la barre au premier poteau (1-0, 49'). Dans la foulée, le 2-0 était proche. Hegerberg arrivait à se détacher à droite pour servir en retrait Cascarino. Seule à 8 m, elle plaçait une frappe du droit sur la barre d'Endler (51e).

Capitaine, Marozsan s'arrachait aux 20 m pour déclencher une frappe sortie d'une claquette par Endler en corner (62e). Après ce bon temps fort lyonnais, le PSG affichait un autre visage en passant à trois joueuses au milieu.

23e victoire en 31 confrontations de D1

Sur un long ballon, Bouhaddi sortait de son but mais se heurtait à Bronze, le ballon relâché arrivait sur Katoto qui manquait l'aubaine (65e). Trouvée en profondeur par Geyoro, Diani se retrouvait à gauche dans la surface, crochétait et tentait sa chance mais trouvait les gants de Bouhaddi (71e). Le PSG aura une énorme opportunité avec Morroni qui reprenait un ballon qui frôlait la ligne de but. Buchanan arrivait à dégager en corner juste devant son but (76e).

Lyon reprenait les choses en sa faveur en fin de match. Outre un coup franc enroulé de Majri stoppé en deux temps par Endler (74e), la gardienne du PSG venait sortir en corner un ballon qui allait au ras du poteau (82e). Lyon avait fait le plus dur en débloquant la situation et prend trois points d'avance sur son rival.

Réactions

Jean-Luc Vasseur (entraîneur lyonnais) :
« Je suis très satisfait du résultat. Nous sommes dans une période post-Coupe du monde très compliquée pour les organismes. Les filles ont donné tout ce qu'elles avaient, il faut le souligner, l'idée était qu'il y ait une belle fête du foot. Il y a un petit score. Nous avons dû serrer les coudes pour bien terminer, alors que Paris poussait et jouait son va-tout. À la mi-temps j'ai dit aux joueuses qu'elles avaient livré une bonne première période et qu'il fallait continuer, que cela allait s'ouvrir à un moment ou un autre, accompagner un peu plus les attaques, avoir plus de mobilité. En face, nous avons eu une belle équipe de Paris, qui a livré un grand match. C'est un résultat de grand match, 1-0, dans un stade avec beaucoup de public. »

Olivier Echouafni (entraîneur parisien) :
« C'est pas passé très loin et, en même temps, on se dit qu'on a une nouvelle fois perdu face à l'ogre lyonnais. La saison dernière, nous avions pris une correction (0-5, le 13 avril). Là, cela s'est joué sur des détails, un coup de pied arrêté. Le haut niveau, c'est cela. Mais nous aurions pu ramener un résultat nul sur la dernière situation, nous n'étions pas très loin. Une nouvelle fois, je vais revenir sur le calendrier, qui n'est pas adapté, quand je vois les blessures à Lyon et Paris. Les trois quarts des filles sont rentrées (des rassemblements avec leurs sélections) jeudi, après de longs trajets. Cela s'est vu ce soir sur le plan technique, car il y a eu du déchet des deux côtés. Cela a basculé sur un coup de pied arrêté. D'habitude, c'est Wendie Renard, là, c'est Saki Kumagai. Si Lyon est la meilleure équipe du monde, nous ne sommes pas très loin derrière. »

Source : AFP

Samedi 16 novembre 2019 - 17h30
LYON - PSG : 1-0 (0-0)
Décines-Charpieu (Groupama Stadium) - 30 661 spectateurs
Arbitre : Victoria Beyer

But :
1-0 Saki KUMAGAI 49' (Corner de Marozsan depuis le côté droit qui trouve Kumagai à 10 m qui prend le dessus sur Formiga pour placer une reprise de la tête au premier poteau)

Avertissements : Formiga 47', Paredes 58', Huitema 85'

OL : Bouhaddi ; Bronze, Buchanan, Mbock, Bacha ; Kumagai, Henry, Marozsan (cap.) (van de Sanden 77') ; Le Sommer (Cascarino 33'), Hegerberg, Majri
Banc : Weiss (G), Christiansen, van de Sanden, Greenwood, Parris, Cascarino, Cayman
Suspendue : Renard (Lyon)

PSG : Endler ; Glas, Dudek, Paredes (cap.), Morroni ; Geyoro, Formiga (Diallo 75'), Däbritz ; Diani (Huitema 75'), Katoto, Nadim (Lawrence 68')
Banc : Kiedrzynek (G), Cook, Diallo, Lawrence, Saevik, Périsset, Huitema


Dimanche 17 Novembre 2019
Sebastien Duret


Dans la même rubrique :