Footofeminin.fr : le football au féminin

#D1Arkema - La dernière journée à huis clos pour tout le monde

Si la 21e journée programmée à 20h45 n'avait pas permis l'accueil du public à cause du couvre-feu, la 22e journée jouée en partie samedi après-midi était une opportunité. Mais la FFF en a décidé autrement.



Les supporters lyonnais lors du déplacement à Reims en début de saison (photo Damien LG/OL)
Les supporters lyonnais lors du déplacement à Reims en début de saison (photo Damien LG/OL)
Les supporters lyonnais et parisiens savaient, avec de forts regrets, depuis l'annonce de la programmation des 21e et 22e journées, ainsi que du match en retard qu'ils ne pourraient pas aller soutenir leurs équipes en tribunes une dernière fois avant la fin de la saison.

Il en sera finalement aussi de même pour les quatre derniers matchs prévus samedi 5 juin à 14h30. Paris FC - Montpellier, Guingamp - Bordeaux, Soyaux - Le Havre ou encore Issy - Reims étaient au programme à un horaire accessible au public. Les quotas parus en décret le 19 mai dernier ouvraient la perspective d'occuper 35% de la capacité des places assises dans la limite de 1 000 spectateurs.

Mais la FFF a annoncé que la dernière journée se déroulait à huis clos pour tout le monde précisant dans sa communication aux clubs : "La diversité des situations locales mettrait de facto les clubs qui reçoivent et ceux qui se déplacent dans une situation inéquitable au regard de la présence du public dans les stades".

Une inéquité qui aura de toute façon existée puisque les clubs ont pu accueillir du public lors des six premières journées. Si Dijon et Montpellier auront toujours évolué à huis clos, décision prise par les clubs, 30 matchs auront eu l'opportunité d'accueillir du public avec un cumul de 13 305 spectateurs soit une moyenne de 444 par match. Le record de la saison sera finalement le match Reims - OL (1 500 spectateurs).


Samedi 29 Mai 2021
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :