Footofeminin.fr : le football au féminin

#D1Arkema - Les chiffres à connaître avant la 17e journée

Avant le retour du championnat ce week-end, Footofeminin vous livre quelques statistiques et données à connaître autour des rencontres de la prochaine journée.




Montpellier – PSG (18h45 – Canal+ Décalé et Foot +) : Endler infranchissable de loin

Enfin sorties de leur série noire de cinq matchs sans victoire après leur succès au Havre, les Montpelliéraines ne vont pas avoir le temps de respirer. En plus de devoir tenir la meilleure attaque de la D1 Arkema alors qu’elle est la deuxième équipe la moins efficace défensivement cette saison, le MHSC va également être obligé de réfléchir à ses positions de tir.

Équipe ayant marqué le plus de but depuis l’extérieur de la surface en 2020-2021 (7 sur 22 – 32%), Montpellier se retrouve face à une Christiane Endler qui reste sur une série impressionnante : depuis son arrivée en juillet 2017, la portière ne s’est jamais pris le moindre but depuis l’extérieur de la surface sous le maillot parisien en 68 rencontres. Avec en prime ses 90% de tirs cadrés arrêtés cette saison (meilleur total en D1), elle pourrait bien être de nouveau infranchissable.

Dijon – OL (18h45 – Canal+ Décalé et Multisport 6) : éviter le piège

En déplacement sur le terrain du DFCO en D1 entre deux confrontations avec le PSG en coupe d’Europe, Lyon aura à cœur de régler l’affaire le plus rapidement possible pour économiser ses forces. Qui plus est face à la deuxième équipe la plus efficace du championnat défensivement en 2020-2021.

Un point sera à surveiller devant : si l’OL a grandement besoin d’être présent dans la danger zone* cette saison pour marquer (50 buts sur 52 depuis cet espace soit 96,3%, plus haut total de D1), le DFCO sait lui la verrouiller avec 19 buts sur 27 concédés dans cette zone (70,4%, deuxième plus faible total).

En prime, Dijon reste encore à ce jour la seule équipe hors top 3 à être parvenue sur une rencontre à ne pas concéder de but face à l’OL en D1 Arkema sur les 13 dernières années (0-0 en octobre 2019).

Fleury – Bordeaux (14h30 – Foot +) : vaincre le signe indien

Lourdement battu à l’aller (1-6), concédant ce jour-là sa troisième plus large défaite en D1 dans son histoire, Fleury aimerait bien ce week-end inverser une tendance qui dure. Jamais le club francilien n’est parvenu à remporter un affrontement face à Bordeaux dans l’élite en sept tentatives.

Pour cela, il lui faudra éviter de répéter les erreurs faites à Dijon et faire plus attention aux coups de pied arrêtés. Le FCF 91 reste l’équipe qui a concédé le plus de buts en proportion sur ces phases en championnat cette saison (11 sur 26 – 42,3%).

La différence de précision des frappes des deux équipes pourrait aussi jouer : le FCGB est le deuxième club de D1 qui cadre le plus ses tirs en 2020-2021 (52%) alors que Fleury est une nouvelle fois dernier dans ce registre (38,7%).

Soyaux – Guingamp (14h30 – Multisport 1) : la passe de 4 dans le viseur

Solène Durand va de nouveau vouloir garder sa cage inviolée ce samedi. Elle et son club peuvent en effet enchaîner pour la première fois depuis près de deux ans et demi (octobre 2018) quatre clean-sheets consécutifs toutes compétitions confondues.

Une opération qui pourrait être facilitée par les difficultés sojaldiciennes en attaque. Équipe la moins efficace offensivement de D1, elle est aussi celle qui se procure le moins de tirs en proportion (35,7%) dans la danger zone, espace clé pour marquer.

Reims – Le Havre (14h30 – Multisport 3) : l’histoire se répètera-t-elle ?

Dans ce dernier duel, les Rémoises auront l’occasion de faire le break sur la zone rouge face au Havre qui joue sa survie. Et les coups de pied arrêtés pourraient de nouveau jouer un rôle central. Si le HAC a inscrit près d’un tiers de ses buts dans ce domaine cette saison (4 sur 11 – 36,4% soit le 2e plus haut total de D1), Reims a lui concédé la même proportion de buts sur ces phases (12 sur 31 – 34,3% soit également le 2e plus haut total dans ce registre).

Un clin d’œil de l’histoire ? Lors de l’unique saison où ils s’étaient affrontés avant celle-ci (D2 en 2018-2019), Reims s’était imposé au Havre 1-0 à l’aller avant de l’emporter chez lui 3-2 au retour. Après avoir un temps mené 3-0, il avait alors vu les Normandes revenir dans la partie… sur deux coups de pied arrêtés. Pour rappel en octobre dernier, le Stade de Reims s’était de nouveau imposé 1-0 sur le terrain havrais.

Ndlr : la rencontre prévue entre Issy et le Paris FC est reportée pour cause de Covid-19.

Toutes les statistiques de cet article sont fournies par notre partenaire InStat Football : https://instatsport.com

*Danger Zone : l’espace du terrain où sont inscrits la majorité des buts en football. Il est situé entre l’entrée de la surface de réparation et la cage et fait la largeur de la surface de but.

Vendredi 26 Mars 2021
Daniel Marques

Dans la même rubrique :