Footofeminin.fr : le football au féminin

#D1Arkema - Les stats de la 12e journée

Chaque journée, Footoféminin vous propose de revenir sur la dernière journée de championnat en ressortant une statistique ou prestation forte par match.



PSG 1-0 Bordeaux : le leader évite le piège

Pour le premier choc de D1 Arkema en 2021, le PSG et Bordeaux ont tous deux livrés une belle bataille. À l’instar de l’aller, les Bordelaises ont décidé de défendre plus bas face à des Parisiennes une nouvelle fois dominatrices (67% de possession, 16 tirs à 6), comptant sur le manque de justesse de ces dernières devant leur cage (4 tirs cadrés et 0,68 xG* seulement contre 3 et 0,29 pour le FCGB).

Un plan qui se ressent dans les chiffres : sur les 60 récupérations de balles du FCGB, 47 ont été effectuées dans leurs 30 derniers mètres et seules 4 d’entre d’elles dans la moitié de terrain parisienne, tout comme seulement 20% des passes bordelaises (71/355). Malheureusement pour elles, Sara Däbritz avait décidé de s’offrir son premier but en D1 cette saison pour permettre à son club de conserver son fauteuil de leader.
Les 60 récupérations de balles du FCGB face au PSG.
Les 60 récupérations de balles du FCGB face au PSG.

OL 3-0 Reims : des coups de pieds arrêtés de nouveau précieux

De retour dans leur antre, les Lyonnaises ont été de leur côté patientes pour faire la différence face au Stade de Reims. Largement dominatrices aussi bien sur le terrain que dans les chiffres (75% de possession, 23 tirs dont 9 cadrés, 2,7 xG), les joueuses de Jean-Luc Vasseur ont toutefois dû s’en remettre une nouvelle fois aux coups de pied arrêtés. Vendredi soir, c’est encore sur 3 des 14 corners obtenus dans la rencontre qu’elles ont marqué.

Déjà évoquée il y a quelques semaines, la dépendance des tenantes du titre sur ces phases continue d’augmenter : 37,2% des buts de l’OL en D1 cette saison ont été marqué suite à un corner ou un coup franc (soit 16 sur 43). Seuls Soyaux (85,7%) et Le Havre (40%) font pire.
Les 14 corners de l’OL sur ce match, dont les trois décisifs.
Les 14 corners de l’OL sur ce match, dont les trois décisifs.

Guingamp 4-1 Montpellier : l’efficacité fait la différence

Dans le troisième et dernier duel de vendredi, rares sont ceux qui auraient parié sur un tel scénario. Actuellement à la lutte pour la troisième place, le MHSC a littéralement explosé en vol en Bretagne. La faute à une défense une nouvelle fois très friable dont l’EAG a su profiter pour marquer : 8 entrées dans la surface adverse pour 8 occasions, 9 tirs dont 5 cadrés, 4 buts. Tout l’inverse des visiteuses, moins adroites de l’autre côté du terrain (12 tirs dont 7 cadrés pour un but).

Déjà évoqué dans notre bilan de mi-saison comme étant la deuxième défense la moins efficace de D1 cette saison (1,66 buts pris par match contre 1,19 xG subi par rencontre), Montpellier a une nouvelle fois prouvé que le problème était réel dans ce secteur. Autre preuve de la rareté d’une telle gifle : en dehors de leurs affrontements face aux mastodontes lyonnaises et parisiennes, c’est la plus large défaite des Pailladines en D1 depuis près de 12 ans (1-4 contre Juvisy en mai 2009).
Les 8 tirs de Guingamp face au MHSC, dont ses quatre buts (point = cadré / X = non-cadré ou contré)
Les 8 tirs de Guingamp face au MHSC, dont ses quatre buts (point = cadré / X = non-cadré ou contré)

Soyaux 0-3 Paris FC : le duo Matéo-Viens étincelant

Les coups d’arrêt de Bordeaux et Soyaux ont au moins fait un heureux lors de cette 12e journée. Largué avant la trêve dans la course au podium, le PFC a profité de son déplacement à Soyaux pour faire le plein de confiance et de points. Clara Matéo et Evelyne Viens en ont notamment fait voir de toutes les couleurs à leurs adversaires : 5 occasions créés et 5 passes clés tentées (plus hauts totaux de la journée) en plus de 6 tirs dont 3 cadrés et 2 buts pour la première, 7 tirs dont 4 cadrés avec au bout un but et une passe décisive pour la seconde.

Avec en prime leur capacité à provoquer et harceler la ligne défensive adverse, les deux attaquantes continuent de démontrer match après match à quel point elles sont importantes pour leur club. Un fait qui se constate entre autres en observant le poids du duo dans le nombre de buts inscrits par le club parisien en D1 cette saison (18 des 21 buts soit 85,7%).
Les cinq passes clés tentées par Clara Matéo face à Soyaux.
Les cinq passes clés tentées par Clara Matéo face à Soyaux.

Ndlr : les rencontres Fleury-Le Havre et Issy-Dijon ont été reportées lors de cette 12e journée.

Toutes les statistiques de cet article sont fournies par notre partenaire InStat Football : https://instatsport.com

*xG : Expected Goals, soit le nombre de buts que l’équipe aurait dû marquer en fonction de la probabilité que ses tirs se transforment en buts (calculée grâce à divers facteurs).


Vendredi 22 Janvier 2021
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :