Footofeminin.fr : le football au féminin

#D1Arkema - Présentation : Le STADE DE REIMS se remet au travail

Le Stade de Reims va entamer sa troisième saison dans l'élite, sept ans après avoir vu renaître sa section féminine. Une belle performance pour un club dont la présence à ce niveau est légitimée par ses performances, n'ayant jamais réellement flirté avec la zone de relégation.



Le groupe rémois (photo DR)
Le groupe rémois (photo DR)
Perfectionniste, après une belle sixième place décrochée la saison dernière, l'entraîneure Amandine Miquel, arrivée en 2017, a prolongé l'aventure jusqu'en 2024, et illustre la réussite du projet champenois. Elle espère faire aussi bien la saison prochaine en regardant vers l'avant.

Après les tests médicaux effectués les 16 et 17 juillet, le groupe d'une vingtaine de joueuses était à pied d’œuvre sur les terrains du centre-de-vie Raymond Kopa. Une dizaine de départs, cinq arrivées, l'intégration de jeunes pousses du club, c'est ainsi que la préparation s'est effectuée. Un stage de cohésion organisé au Touquet du 27 au 30 juillet conclu par une première rencontre a été le début de cette revue d'effectif.

Car comme les saisons précédentes, Amandine Miquel a donné du temps de jeu à l'ensemble du groupe élargi, effectuant de larges turnovers sur chaque rencontre et "de répartir le temps de jeu de façon harmonieuse" précise la technicienne. "C'est le concept (des jeunes joueuses sur chaque ligne), ce n'est pas parfait, c'est normal. Il y a des erreurs de jeunesse". Durant cette période de cinq matchs, "il n'y a pas de titulaires chez nous, tout le monde a sa chance. A aucun moment, on a mis notre onze-type, si tenté que l'on en ait un" glisse-t-elle. "L'essentiel est qu'elles comprennent ce qui n'a pas été et que l'on rectifie progressivement" pour être prêt dès le début du championnat face à Lyon... ou Guingamp (2e journée) : "On avait cinq matchs de préparation voire six avec Lyon...(ndlr : 1re journée)".

Le départ de Tullis-Joyce à combler

Amandine Miquel peaufine sa préparation (photo Sébastien Duret)
Amandine Miquel peaufine sa préparation (photo Sébastien Duret)
Au poste de gardienne de but, le Stade de Reims doit se passer de celle qui s'était imposée jouant 41 matchs consécutifs de championnat au poste. Arrivée en janvier 2019, le choix s'était avéré payant mais Phallon Tullis-Joyce a décidé de répondre favorablement à l'OL Reign et de se rapprocher de sa famille. C'est un autre rempart athlétique qui franchit l'Atlantique. L'internationale mexicaine Emily Alvarado est arrivée en juillet pour découvrir l'Europe. Mais du haut de son 1,80 m, elle n'a pas pu suivre la préparation correctement, touchée par la COVID-19 au début de la préparation et sa reprise s'est faite avec prudence disputant seulement la première période du dernier match samedi dernier contre Fleury. C'est Emma Francart (17 ans, arrivée en 2020 du FC Metz) qui a parfaitement assuré sa mission alors que pour le moment aucune autre piste pour doubler ce poste n'a été trouvée après que le prêt de la gardienne parisienne Charlotte Voll a finalement été avorté par la blessure de Picaud.

En défense, Océane Deslandes s'est installée dans l'axe aux côtés d'Easther Mayi Kith qui a prolongé d'une année de plus. Malgré le départ d'Awona, le club va pouvoir compter sur l'expérience de Julie Pasquereau (27 ans) qui retrouvera la D1 pour l'occasion. Autre arrivée, la jeune Jade Rastocle a dû passer par une phase réathlétisation après une entorse à l'orteil, pendant que Magou Doucouré se remettait d'une entorse à la cheville. Du côté des jeunes joueuses, la latérale gauche Léa Notel avait signé son premier contrat fédéral en janvier dernier et a été très sollicitée sur la préparation d'autant que Kethna Louis, polyvalente et pouvant évoluer sur ce couloir, devra patienter pour jouer en matchs officiels suite à sa suspension de 7 matchs dont elle a écopé avec le Havre lors de la dernière journée de la saison écoulée. Dans le couloir droit, c'est Tanya Romanenko qui a été essayée en préparation. L'Ukrainienne a prolongé d'un an, au contraire de sa compatriote Kravets. Enfin, une autre jeune, Romane Lejeune qui intègre le groupe, a aussi suivi la préparation d'avant-saison.

Feller à la relance, un prêt possible de Becho

Kessya Bussy (photo Gianni Pablo)
Kessya Bussy (photo Gianni Pablo)
En milieu de terrain, l'historique Tess David, présente lors du renouveau de la section, est partie en quête d'un nouveau challenge au RC Lens. Autre départ avec la Néerlandaise van der Linden (18 matchs). Par contre, le club peut compter sur les prolongations de Sonia Ouchene, Grace Rapp et Rachel Corboz qui portait le brassard de capitaine. Lou-Ann Joly va continuer à glaner du temps de jeu, pendant que Chloé Philippe a eu sa préparation tronquée pour diverses raisons.

En attaque, c'est le grand changement. Bussy devra encore franchir un palier avec les départs des deux artificières qu'étaient les "Mélissa" (Gomes et Herrera), 18 buts à elle deux en championnat et 7 passes décisives. Deux départs soulignés avec une certaine ironie par Amandine Miquel : "On est ravi de pouvoir venir bonifier les grosses écuries. Maintenant on recommence. C'est le concept, on n'a pas le moyen de garder ces joueuses-là donc tous les trois ans, il faut en former". Cette association payante la saison dernière est désormais partie à Bordeaux. "Il faut tourner la page et reconstruire".

Il aura tout d'abord, la jeune Naomie Feller, victime la saison passée d'une rupture du ligament croisé antérieur gauche, et qui est remise en jambes progressivement. Le club a aussi annoncé l'arrivée de Melike Pekel qui compte une cinquantaine de matchs en D1 et connaîtra son 5e club français, double buteuse dès le premier match amical. Une autre arrivée pourrait se confirmer sous la forme d'un prêt avec Vicki Becho. Mise à disposition lors du match joué face à Dijon, elle rejoindra Reims dès que Lyon disposera d'un effectif au complet.

Avec la même volonté de jeu collectif et technique, l'inquiétude n'est aucunement de mise à l'orée de cette saison. "On a énormément de qualité dans notre effectif. Il faut peaufiner ses détails-là" justifie Miquel. C'est encore un groupe homogène que présentera le Stade de Reims. "C'est juste de l'ajustement mais il va falloir du temps. Il ne faut pas être pressé, il ne faut pas les re-blesser". Une formation qui continuera à servir de tremplin tout en visant pourquoi pas la cinquième place.

LA PREPARATION

Après une large victoire pour débuter face aux Belges de Gand (5-0), les Rémoises ont manqué d'efficacité subissant deux défaites face à Sand (0-3) et Dijon (0-2). Quelques erreurs de concentration payées cash avant de retrouver le moral face au Paris FC grâce aux coups de tête de Rapp et Ouchene (2-1). Le dernier match s'est soldé par un match nul décroché sur le fil face à Fleury (1-1).

30/07 Stade de Reims - La Gantoise (BEL) : 5-0 (1-0, 4-0), au Touquet (17h00)
Buts : Melike Pekel 22', 43', Kessya Bussy 49', 77', Sonia Ouchene 57'

08/08 Stade de Reims - SC Sand (ALL) : 0-3 (0-1), à Phalsbourg (11h30) [Women's Cup du Grand Est]
Buts : Emily Evels 42', Summer Green 49', Phoenetia Browne 54'

11/08 Stade de Reims - Dijon FCO : 0-2 (0-0), à Saint-Dizier (16h00)
Buts : Inès Barrier 75', 87'

14/08 Stade de Reims - Paris FC : 2-1 (1-0), à Bétheny (17h00)
Buts : Grace Rapp 8', Kethna Louis 61' ; Annaig Butel 84'

21/08 FC Fleury - Stade de Reims : 1-1 (1-0), à Charleville-Mézières (16h00)
Buts : Léa Le Garrec 34' ; Léa Notel 90+2'

>> Plus de détails

LES MOUVEMENTS

Arrivées : Julie Pasquereau (FC Metz), Kethna Louis (Le Havre AC), Jade Rastocle (AAS Sarcelles), Emily Alvarado (TCU Horned Frogs, USA), Melike Pekel (Le Havre AC), Melchie Dumornay (AS Tigresses, HAI)

Départs : Mélissa Herrera (FCG Bordeaux), Mélissa Gomes (FCG Bordeaux), Phallon Tullis-Joyce (OL Reign, USA), Marie-Aurelle Awona (Napoli Femminile, ITA), Tess David (RC Lens), Audrey Dupupet (US Orléans), Solène Wittmann (ES Troyes AC), Darya Kravets (ACF Fiorentina, ITA), Hana Kerner, Vita van der Linden (Ajax Amsterdam, PBA)

L'EFFECTIF

Gardiennes
1-Emily Alvarado (MEX)
16-Emma Francart

Défenseures
18-Océane Deslandes
22-Magou Doucouré
28-Romane Lejeune
13-Kethna Louis (HAI)
4-Easther Mayi Kith (CMR)
21-Léa Notel
5-Julie Pasquereau
17-Jade Rastocle

Milieux
10-Rachel Corboz
6-Melchie Dumornay
Margot Esposito
15-Lou-Ann Joly
8-Sonia Ouchene
26-Chloé Philippe
23-Grace Rapp (ANG)

Attaquantes
19-Kessya Bussy
Charline De Proft
20-Naomie Feller
9-Melike Pekel (TUR)
3-Tanya Romanenko (UKR)

Staff
Amandine Miquel, entraîneure
Amaury Messuwe, entraîneur-adjoint
Hugo Varloteau, préparateur physique
Christopher Dauphin, entraineur des gardiennes

>> En savoir plus

LA SAISON DERNIERE


Lundi 23 Août 2021
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :