Footofeminin.fr : le football au féminin

#D1Arkema - Sébastien JOSEPH a expliqué son départ de SOYAUX

Interrogé ce samedi soir par Ludovic Deroin sur Canal + Sport, Sébastien Joseph a expliqué les raisons qui ont motivé son départ de Soyaux à la fin du mois d'octobre.



Tout d'abord, est-ce que vous pensez que cette décision a perturbé vos joueuses cet après-midi ?
On espère toujours que non dans ce genre de situation maintenant c'est vrai que lorsque les choses arrivent comme cela, un peu soudainement, on ne peut pas non plus ignorer l'impact que cela peut avoir sur le groupe à l'entame du match.

Quelles sont les raisons de votre choix ?
Elles sont multiples. Ce qu'il faut comprendre, c'est que depuis quelque temps, j'étais éloigné de ma famille pour diverses raisons. J'ai aujourd'hui la volonté de les rejoindre à travers une opportunité qui se présente, qui n'était pas du tout prévue en début de saison. Après, je m'étais inscrit cette année dans un cadre mais j'ai un petit peu du mal à m'y retrouver. L'opportunité faisant, j'ai choisi de me rapprocher de ma famille.

Cela veut dire que des promesses notamment concernant le recrutement n'ont pas été tenues ?
La saison n'est pas finie, les choses viendront peut-être par la suite. Pour moi, elles n'étaient pas à la hauteur de celles qui semblaient avoir été convenues. Ce sont des choses qui auraient peut-être pu se faire, j'aurai pu aussi attendre. Mais voilà, il y a des choses qui se présentent des fois dans la vie, qui ne se présenteront dans deux mois ou dans huit mois. C'est quand arrive ce moment-là que c'est peut-être le meilleur choix personnellement mais aussi pour faire avancer les choses. Ce qui compte, c'est le bien du club et de l'équipe.

"J'ai choisi de me rapprocher de ma famille"

Comment les joueuses ont pris cette annonce ?
Il y a toujours forcément de la surprise, de la déception, puisqu'au moment où l'annonce est faite, on est cinquième du championnat et les résultats sont plutôt satisfaisants et j'espère qu'ils continueront à l'être par la suite. Il y a forcément aussi un peu de colère, ou d'incompréhension qui peuvent liées à de la déception, à une situation qui est un peut inconnue. Maintenant le football professionnel, ce sont des choses que l'on doit appréhender, garçons/filles, il peut y avoir des changements de direction, d'entraîneur, de joueuses. Ce sont des événements sportifs qui font partie d'une saison. Quand on est joueuse professionnelle, cela peut nous impacter, mais cela ne doit pas avoir d'incidence sur la suite de notre travail. C'est des choses qui arrivent dans le sport.

Quelle est l'opportunité ?
Il n'y a rien d'établir, ni de signer. C'est juste un contact. Ce ne sera pas dans le football féminin mais toujours dans le football. (Proche de Grenoble ?) Non, plutôt, un peu plus au Sud.

Il vous reste deux matchs face au PSG et Issy ?
Oui. Et j'espère faire de belles prestations sur les deux matchs à venir.

Dimanche 11 Octobre 2020
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :