Footofeminin.fr : le football au féminin

#D1Arkema - les statistiques de la 11e journée

Chaque semaine, Footoféminin vous propose de revenir sur la dernière journée de championnat en ressortant une statistique ou prestation forte par match.



PSG 5-0 Le Havre : les Havraises n’ont pas fait le poids

Après avoir dû faire face à Lyon la semaine passée, le Havre affrontait l’autre cador de la D1 Arkema en la personne du PSG. Une rencontre plus délicate pour les visiteuses, battues comme rarement sur le terrain : seulement 32% des duels disputés ont été remportés par les Normandes (49 sur 153 soit le plus faible total en proportion de la saison). Un taux qui s’effondre quand on s’attarde sur les duels offensifs, où le HAC n’en remporte que 21% (13/63). Preuves supplémentaires de la difficulté du club havrais à sortir de sa moitié de terrain : sur les 153 duels du match, seuls 29 d’entre eux ont eu lieu dans la moitié du PSG (pour 5 remportés par le Havre).
Les 13 duels offensifs remportés par les Havraises face au PSG (sur 63 disputés).
Les 13 duels offensifs remportés par les Havraises face au PSG (sur 63 disputés).

OL 9-0 GPSO 92 Issy : Majri soigne ses statistiques

En recevant Issy le week-end dernier, l’OL savait qu’il était l’heure de soigner ses statistiques. Résultat, après avoir encaissé 14 buts face au PSG plus tôt dans la saison, le GPSO a passé un nouvel après-midi compliqué : 9 buts pris, 30 tirs subis (dont 19 cadrés) pour un xG* de 6. Un festival offensif au milieu duquel ressort Amel Majri : 3 buts, 8 tirs dont 6 cadrés (plus haut total de la J11) et un xG à elle seule de 2,3 (2e plus élevé de la journée). Avec en prime 4 dribbles réussis (sur 6) et un jeu de passes précis (83% réussies), l’attaquante lyonnaise a rayonné pour permettre à son équipe de signer son plus large score cette saison.
Les 8 tirs de Majri face à Issy (Point = cadré / X = non-cadré ou contré).
Les 8 tirs de Majri face à Issy (Point = cadré / X = non-cadré ou contré).

Bordeaux 2-0 Montpellier : un duel âpre et condensé

Le choc de cette 11e journée, avec comme enjeu la troisième place, était attendu par beaucoup d’observateurs. Assez serré, avec plusieurs opportunités de part et d’autre (16 à 10 dont 9 cadrés à 3 en faveur de Bordeaux), cet affrontement est toutefois resté limité dans les duels : seulement 108 ont été disputés sur cette rencontre, soit le deuxième plus faible total cette saison après Bordeaux-Guingamp début octobre. Intéressant toutefois de noter que la majorité d’entre eux ont eu lieu dans la moitié de terrain bordelaise (76), avec au final un pourcentage de duels gagnés équilibré (49% contre 51% en faveur du MHSC).
Les 108 duels disputés lors de Bordeaux-Montpellier (dont 76 dans la moitié de terrain du FCGB).
Les 108 duels disputés lors de Bordeaux-Montpellier (dont 76 dans la moitié de terrain du FCGB).

Fleury 0-0 Soyaux : Le Garrec bousculée sur son terrain

En déplacement en terres franciliennes, Soyaux est parvenu à mettre fin à sa série de six défaites en accrochant un point. Un match nul et vierge où la lumière n’est cette fois pas venue de Léa Le Garrec, souvent décisive avec les Floriacumoises : 23 ballons perdus (record de la journée), 0 dribbles réussis (sur 4 tentés), 3 tirs dont 1 cadré, 36% de duels remportés et seulement 53% de passes réussies (plus faible total de la rencontre). La milieu de terrain, habituellement solide dans l’entrejeu, a eu bien du mal à s’exprimer sur sa pelouse.
Les 23 ballons perdus par Léa Le Garrec face à Soyaux.
Les 23 ballons perdus par Léa Le Garrec face à Soyaux.

Paris FC 3-2 Dijon : un PFC victorieux mais nerveux

De retour à Bondoufle ce samedi, le Paris FC a renoué avec le succès en venant à bout de Dijon. Un succès acquis non sans mal, les Parisiennes se faisant peur en fin de rencontre malgré un match et des chiffres qui leur étaient favorables : 16 tirs à 8 dont 9 cadrés à 2, 2,9 xG en faveur du PFC contre 0,88 pour Dijon. Une perte de contrôle et une nervosité qui s’est ressentie dans les fautes commises (16 sur la rencontre contre 6 pour le DFCO). Un chiffre bien plus élevé que la moyenne habituelle des locales (11 par match cette saison) et qui n’a eu heureusement pour elles aucune incidence.
Les 16 fautes du Paris FC face à Dijon.
Les 16 fautes du Paris FC face à Dijon.

Reims 0-1 Guingamp : Daoudi tient la baraque

Le dernier duel de la journée entre le SDR et l’EAG a lui été moins rythmé. Mais pour venir à bout de son adversaire à l’usure, le club breton a pu compter sur une valeur sûre de son effectif en la personne de Sana Daoudi : 12 récupérations (plus haut total de la journée pour une milieu de terrain) dont 7 dans la moitié de terrain adverse, 10 interceptions, 3 dribbles sur 4 réussis et 73% de duels remportés. En y ajoutant en plus la propreté de son jeu (94% de passes réussies et seulement 2 ballons perdus), la milieu guingampaise a sans doute livré l’une des prestations les plus abouties de sa saison.
Les 12 ballons récupérés par Sana Daoudi face à Reims.
Les 12 ballons récupérés par Sana Daoudi face à Reims.

Toutes les statistiques de cet article sont fournies par notre partenaire InStat Football : https://instatsport.com

*xG : Expected Goals, soit le nombre de buts que l’équipe aurait dû marquer en fonction de la probabilité que ses tirs se transforment en buts (calculée grâce à divers facteurs).

Vendredi 18 Décembre 2020
Daniel Marques

Dans la même rubrique :