Footofeminin.fr : le football au féminin

#D1Arkema - les statistiques de la 18e journée

Chaque semaine, Footoféminin vous propose de revenir sur la dernière journée de championnat en ressortant une statistique ou prestation forte par match.



PSG 7-0 Soyaux : Geyoro participe au festival

Sur leur terrain face aux Sojaldiciennes, les joueuses d’Olivier Echouafni ont signé sans surprise leur 16e succès en D1 Arkema cette saison, leur second plus large derrière la victoire à Issy en novembre dernier (14-0). Pour y parvenir, Paris a mis le feu à la défense charentaise : 11 occasions obtenues, 27 tirs dont 14 cadrés pour un xG* de 6 (plus hauts totaux de la J18).

Une écrasante domination confirmée également par la possession (71%) et les récupérations de balles dans le camp adverse (30 contre 0). Mais si la victoire était attendue, le but de Grace Geyoro pouvait l’être tout autant. Auteure du cinquième but du match, elle a confirmé que Soyaux était l’équipe qui lui réussissait le mieux dans l’élite. La milieu a en effet inscrit 6 de ses 14 buts en carrière en D1 face à l’ASJ.
Les six buts de Grace Geyoro dans sa carrière face à l’ASJ Soyaux en D1 Arkema.
Les six buts de Grace Geyoro dans sa carrière face à l’ASJ Soyaux en D1 Arkema.

Bordeaux 1-0 Issy : Chatelin solide dans son couloir

Opposées au GPSO 92, les Bordelaises ont de leur côté eu plus de mal à se défaire de leur adversaire. Imprécises devant (11 tirs dont 7 cadrés pour un but, 1,74 xG), elles ont toutefois su empêcher Issy de tenter le moindre coup. Une solidité rendu possible en partie grâce à Delphine Chatelin.

Avec 20 duels disputés (dont 75% remportés), 8 tacles tentés pour 6 réussis (plus haut total de la J18), 9 interceptions et 9 récupérations dont 3 dans la moitié de terrain adverse, la défenseure a gratté les ballons et fermer son couloir. Elle s’est en prime permise d’aider son équipe offensivement, comme en atteste ses deux passes clés et ses 9 dribbles tentés (plus hauts totaux de son équipe) pour 6 réussis.
Les 6 tacles (en rouge), 9 interceptions (en bleu) et deux passes clés (en jaune) réussies par Delphine Chatelin face à Issy.
Les 6 tacles (en rouge), 9 interceptions (en bleu) et deux passes clés (en jaune) réussies par Delphine Chatelin face à Issy.

Montpellier 0-4 Reims : Herrera continue de briller

La saison compliquée des Montpelliéraines semble encore loin d’être terminée. Ces dernières ont sombré à domicile face à des Rémoises en pleine bourre, elles qui signent une série de trois victoires pour la première fois depuis leur remontée dans l’élite. Toujours aussi efficaces (10 tirs dont 7 cadrés, 1,34 xG), elles ont su profiter des moindres erreurs adverses à l’image de Mélissa Herrera.

Déjà buteuse sur ses deux dernières sorties, la Costaricienne a continué de porter chance à son équipe, le SDR ne s’inclinant jamais quand elle marque : 3 tirs dont 3 cadrés pour 2 nouvelles réalisations accompagnées d’une passe décisive, en plus de 3 récupérations dans la moitié de terrain adverse (plus haut total de son équipe). De quoi infliger à Montpellier son huitième revers de la saison en D1, un record depuis son absorption par le MHSC en 2001.
Les deux buts (en rouge), la passe décisive (en jaune) et les 4 récupérations (en bleu) de Mélissa Herrera face au MHSC.
Les deux buts (en rouge), la passe décisive (en jaune) et les 4 récupérations (en bleu) de Mélissa Herrera face au MHSC.

Le Havre 0-2 Dijon : l’apport d’Oparanozie

Enfin dans le dernier duel de cette 18e journée, le DFCO est parvenu à régler l’affaire en deux minutes. Légèrement dominatrices dans le jeu et les occasions (19 frappes dont 12 cadrés, 1,94 xG), les Dijonnaises ont pu également profiter de l’imprécision havraise devant, problème récurrent cette saison (10 tirs dont 2 cadrés seulement, 1,12 xG).

Pour autant, malgré la production offensive intéressante de son équipe, Désiré Oparanozie n’est pas parvenue à s’offrir son quatrième but de la saison en D1 sur sa seule frappe de la rencontre. Mais l’attaquante a apporté comme elle a pu : une passe décisive tout d’abord sur le second but, deux passes clés, trois occasions crées en plus de 33 duels offensifs disputés pour 14 remportés (plus hauts totaux de la J18). Tout cet apport n’aura pas été sans conséquence toutefois, la Dijonnaise perdant également pas moins de 18 ballons sur la rencontre (record de la J18).
Les 8 dribbles réussis (en bleu) et les 18 ballons perdus (en rouge) par Désiré Oparanozie face au Havre.
Les 8 dribbles réussis (en bleu) et les 18 ballons perdus (en rouge) par Désiré Oparanozie face au Havre.

Ndlr : les rencontres prévues OL-Guingamp et Paris FC-FC Fleury 91 ont été reportées pour cause de Covid-19.

Les statistiques brutes des rencontres sont fournies par notre partenaire InStat Football : https://instatsport.com

*xG : Expected Goals, soit le nombre de buts que l’équipe aurait dû marquer en fonction de la probabilité que ses tirs se transforment en buts (calculée grâce à divers facteurs).


Vendredi 16 Avril 2021
Daniel Marques

Dans la même rubrique :