Footofeminin.fr : le football au féminin

#D1F (21e journée) - Le sacre lyonnais décroché dans le dernier quart d'heure

Trois jours après s'est facilement ouvert la voie du titre avec une victoire sur Rodez, les Lyonnaises devaient le confirmer par une nouveau succès à Soyaux. Mais si le score est flatteur (5-1) au coup de sifflet final, le décuple champion de France a longtemps été en manque de réussite face à des joueuses de Soyaux qui ont tout donné.



Les Lyonnaises sacrées championnes (photo OLweb.fr)
Les Lyonnaises sacrées championnes (photo OLweb.fr)
Lyon enchaîne les matchs en ce début de mois de mai, et pourrait même enchaîner les titres. Dimanche sur la pelouse de Lebon, la première marche a été franchie. Tout démarrait bien pour les Lyonnaises avec Thomis qui donnait à Hegerberg le premier ballon de but (0-1, 8'). Lyon poussait, enchaînait les corners mais Soyaux résistait avec sa gardienne Moinet irréprochable dans le but (13e, 24e, 26e).
De quoi renforcer les velléités charentaises qui s'offraient le luxe de quelques offensives mettant à mal une équipe lyonnaise éprouvée par trois matchs en six jours et un vent fort. Déjà buteuse à l'aller, Deschamps réussissait une authentique performance en récidivant. Récupérant au milieu, elle accélérait, jouait en appui avec Tandia puis s'avançait devant Bouhaddi (1-1, 28').

Deschamps, buteuse à l'aller et au retour

L'égalisation charentaise (photo Maëlle Fonteneau)
L'égalisation charentaise (photo Maëlle Fonteneau)
Avec ce score de parité à la pause, Prêcheur faisait entrée Abily et Le Sommer, ménagées avant la rencontre. De quoi redonner encore plus de poids offensif aux côtés d'Hegerberg. Le Sommer trouvait la transversale (56e), Bremer le poteau (59e) et Necib (64e) puis Abily butaient sur Moinet (68e). Lyon se faisait une petite frayeur et Bouhaddi devait sortir au devant de Blais (74e). Le dernier tournant du match ! Lyon allait alors se mettre à l'abri. Moinet repoussait bien le missile d'Abily mais Hegerberg était en embuscade (1-2, 77'). Bremer d'une frappe de 20 m plein axe (1-3, 81'), Henry décalée par Abily (1-4, 84') et Hegerberg finissaient le travail (1-5, 89').

Face à une équipe de Soyaux qui lui aura donné du fil à retordre, Lyon est champion, le dixième titre consécutif.

Les chiffres
2. Deschamps a marqué deux buts cette saison à Lyon, à l'aller et au retour. Seule Nogbou (Saint-Maur) a aussi marqué contre l'OL.
3. Avec le but encaissé, Lyon pourra désormais seulement égalé sa performance de meilleure défense sur une saison qui était de 3 buts en 2011-2012.
10. Le nombre de titres de Renard avec l'OL.
11. Le nombre de titres d'Abily dont 9 avec l'OL et 2 avec Montpellier. C'est la recordwoman de l'histoire du championnat
202. Le nombre de victoires en 10 ans (pour 13 nuls et 4 défaites).
1129. Le nombre de buts marqués pour obtenir dix titres consécutifs.

Les réactions
Jean-Michel Aulas (président de Lyon) : "Il fallait absolument gagner. Elles ont fait le match qu'il fallait pour assurer un dixième titre de suite. C'est unique en Europe. Pour nous, c'est une grande satisfaction avec tous les efforts qui sont faits, les investissements, les filles étaient par exemple venues ce matin en avion pour mieux récupérer après le match de jeudi. On ambitionne un triplé alors les filles méritaient bien que je me lève n peut plus tôt pour être avec elles"
Gérard Prêcheur (entraîneur de Lyon) : "On conaissait les qualités morales de Soyaux que j'avais déjà vantées au match aller. Elles ont réitéré aujourd'hui. Pour nous, c'était notre troisième match en six jours, avec peut-être un petit relâchement de notre part. C'était un match bien disputé, c'était aussi un jour où ça ne voulait pas rentrer même si on a eu les occasions. Ca s'est débloqué dans le dernier quart d'heure"
Juan Paredes (entraîneur de Soyaux) : "Les filles avaient à coeur de faire oublier notre prestation à Montpellier. Elles avaient à coeur de montrer que les performances de cette saison n'étaient pas dues au hasard. Les filles ont montré aux spectateurs qu'elles avaient de réelles qualités pour être à ce niveau-là. Il y a beaucoup de fierté. Ce que l'on voulait, c'était de rendre le sacre de Lyon le plus difficile possible, ce que l'on a réussi."

Les buts
0-1 Hegerberg (8') : Thomis prend le couloir droit et centre pour la reprise d'Hegerberg du droit dans les 5,5 m plein axe
1-1 Deschamps (28') : Action en une-deux avec Tandia, Deschamps résiste à Mbock et Tarrieu dans l'axe et vient tromper Bouhaddi sans trembler d'une frappe croisée du droit dans le petit filet
1-2 Hegerberg (77') : Action avec Renard pour Le Sommer qui met en retrait sur Abily à l'angle droit de la surface qui reprend du droit, Moinet repousse dans les pieds de Hegerberg qui se jette pour reprendre du gauche à bout portant au second poteau
1-3 Bremer (81') : Sur une action en solitaire, Bremer s'avance à 17 m plein axe et place une frappe du droit à ras de terre sur la droite de Moinet
1-4 Henry (84') : Coup franc indirect excentré sur la droite à l'entrée de la surface, combinaison avec Abily qui décale sur Henry qui place une frappe imparable du gauche dans la lucarne opposée
1-5 Hegerberg (89') : Centre au cordeau de Le Sommer depuis la droite repris par Hegerberg du plat du pied droit aux 5,5 m

Championnat de France de D1 2015-2016 - 21e journée
Dimanche 08 mai 2016 à 15h00
ASJ SOYAUX CHARENTE - OLYMPIQUE LYONNAIS : 1-5 (1-1)
Angoulême (Stade Lebon)
Spectateurs : 1724
Arbitres : Aurélie Labadot-Cadinot assisté de Marina Barbotin et Nathalie Le Breton.
But pour Soyaux : Justine Deschamps 28'
Buts pour Lyon : Ada Hegerberg 8', 77', 89', Pauline Bremer 81', Amandine Henry 84'

Avertissement : Griedge Mbock Bathy Nka 47' pour Lyon

Soyaux : 16-Cassandra Moinet ; 2-Anaïs Dumont ©, 7-Mélissa Godart, 27-Cynthia Viana, 11-Viviane Boudaud ; 19-Julie Thibaud (24-Lydia Belkacemi 82'), 22-Siga Tandia, 4-Justine Deschamps, 13-Anna Clerac (24-Kelly Koné 69') ; 17-Laura Bourgouin, 26-Allison Blais (12-Maud Hurault 80'). Entr.: Juan Paredes
Non utilisée : 1-Amandine Guérin
Lyon : 16-Sarah Bouhaddi ; 22-Pauline Bremer, 29-Griedge Mbock Bathy Nka, 3-Wendie Renard ©, 24-Mylaine Tarrieu (23-Camille Abily 46') ; 6-Amandine Henry, 5-Saki Kumagai, 10-Louisa Necib ; 12-Elodie Thomis, 8-Lotta Schelin (9-Eugénie Le Sommer 46'), 14-Ada Hegerberg. Entr.: Gérard Prêcheur
Non utilisées : 30-Méline Gérard, 15-Aurélie Kaci, 17-Corine Petit


Mardi 10 Mai 2016
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :