Footofeminin.fr : le football au féminin

#D1F - Au tiers du championnat, les écarts se creusent

Au cours de cette saison condensée en raison de la Coupe du monde disputée en France l'été prochain, footofeminin vous propose de faire le bilan régulièrement sur les équipes de l'élite. Voici le deuxième volet, au tiers du championnat.



L'OL et le PSG ont creusé l'écart

Les semaines (et les saisons) se ressemblent pour l'Olympique lyonnais, toujours aussi dominateur. Avec sept victoires en autant de journées, un seul but encaissé, une très large différence de buts et deux points d'avance sur le PSG, l'OL déroule. Dernière évidence en date, sa nette victoire face à Bordeaux, qui avait réalisé un prometteur début de saison et a montré depuis sa montée dans l'élite que l'équipe savait donner du fil à retordre aux Fenottes. Le seul classement que l'OL ne domine pas est celui des buteuses en championnat, où le club classe toutefois trois joueuses dans le top 5. Il ne s'agit peut-être qu'une question de jours ou de semaines...

Classement : 1er avec 21 points

Le Paris Saint-Germain a déjà lâché des points face à son concurrent pour le titre en étant accroché par Lille, mais au-delà de ça, l'équipe a réussi à creuser l'écart avec les poursuivants grâce à sa régularité. Les espoirs de titre sont toujours permis à l'heure actuelle, mais pour que cela continue, il va falloir bien négocier la semaine qui arrive, avec des rencontres face à une équipe de Guingamp en forme, et la solide formation bordelaise, avec entre les deux une qualification à confirmer pour les quarts de finale de la Ligue des champions. Le club peut heureusement compter sur une Marie-Antoinette Katoto très en forme en ce début de saison, et en tête du classement des buteuses avant la huitième journée.

Classement : 2e avec 19 points
Dali et Dijon réussissent un bon de début de saison derrière le PSG et Katoto (photo Frédérique Grando)
Dali et Dijon réussissent un bon de début de saison derrière le PSG et Katoto (photo Frédérique Grando)

Un quintet en poursuite

Bordeaux a enregistré sa première défaite de la saison lors de la dernière journée face au leader, mais reste malgré ce revers logique l'un des clubs les plus proches au classement, à huit points du PSG mais avec un match supplémentaire à disputer, face à la lanterne rouge Metz. Les grands rendez-vous vont s'enchaîner pour les Girondines, qui vont affronter le PFC et le PSG lors de ses deux prochaines rencontres de championnat. Pour prétendre à la troisième place, il va falloir réussir à gagner des points. Une des meilleures défenses de l'élite, Bordeaux va cependant devoir marquer plus pour prétendre à véritablement jouer les premiers rôles.

Classement : 5e avec 11 points (en six matches)

Sandrine Soubeyrand, nouvellement nommée à la tête du Paris Football Club, a parfaitement réussi ses débuts avec deux victoires en deux rencontres, six buts inscrits pour aucun encaissé, qui ont permis au club de doubler son nombre de points au classement et retrouver une troisième place fragile, mais qu'il n'avait pas occupé depuis longtemps. Un début de dynamique enclenché face à des équipes plutôt mal classées, qu'il lui faudra désormais confirmer contre Bordeaux et Montpellier, ses prochains adversaires. La rencontre face à Bordeaux notamment sera particulièrement intéressante entre deux équipes qui vont tenter de s'imposer comme la troisième force du championnat.

Classement : 3e avec 11 points

Après du retard au démarrage (un point pris lors des trois premières journées), Guingamp semble avoir pris son rythme de croisière. Avec dix points sur douze possibles lors des quatre dernières journées, le club est remonté en flèche au classement et postule également à la troisième place du classement. Son prochain rendez-vous face au PSG ce dimanche devrait en révéler un peu plus sur les dispositions actuelles du club, solide défensivement avec six buts encaissés (dont trois contre Lyon). Face à une équipe que Guingamp sait embêter, les Bretonnes pourraient profiter du duel entre le PFC et Bordeaux pour se hisser sur le podium...

Classement : 4e avec 11 points

Le promu dijonnais continue à faire bonne impression en ce début de saison. Battu par des équipes attendues plus fortes, vainqueur d'équipes moins bien classées, Dijon fait son petit bonhomme de chemin avec la confiance d'un club confirmé de l'élite. Les hauts et les bas vont se succéder cette saison, mais au tiers du championnat, le club est en mesure d'accéder au podium si les résultats du week-end jouent en sa faveur. Il faudra en passer par une victoire sur Rodez, avant de rencontre Lyon, Fleury et le PFC lors des prochaines journées. En résumé, un début de saison solide pour un promu qui va devoir continuer à se montrer opportuniste pour continuer à regarder vers le haut du tableau.

Classement : 6e avec 10 points

Avec Fleury, le spectacle n'est pas toujours au rendez-vous. Après deux victoires lors des trois premières journées, le club essonnien n'est pas parvenu à remporter le moindre match depuis. Mais il n'a pas perdu, enchaînant quatre matches nuls (pour une série de six matches sans défaite), dont deux nuls et vierges lors des deux dernières journées, face à Lille et Rodez. L'équipe, comme cela avait été le cas face au PFC, a déjà manqué des occasions et la possibilité de remporter plus de points, et va devoir faire attention à se montrer plus « tueuse ». Elle peut cependant compter sur sa défense, la meilleure du championnat après Lyon (et à égalité avec le PSG), mais va devoir faire mieux en attaque pour conserver sa place parmi les poursuivants du duo de tête.

Classement : 7e avec 10 points

Entre poursuivants et zone rouge

Montpellier prêt à redresser la barre ?
Montpellier prêt à redresser la barre ?
Le 11-0 infligé à Metz lors de la dernière journée va-t-il permettre à Montpellier de lancer sa saison ? Après un point pris lors des cinq rencontres précédentes en ne marquant que deux petits buts, le club héraultais avait bien mal démarré la saison, et manqué d'efficacité devant les buts adverses. Ce dernier résultat, bien qu'acquis contre la lanterne rouge, peut lui permettre de retrouver de la confiance et de repartir de l'avant. Les points égarés depuis le début de saison ne lui permettent pas d'espérer jouer une des deux premières places cette saison -à moins d'un écroulement de l'OL ou du PSG-, mais rien n'est perdu pour le podium. Le premier objectif va être de revenir sur les cinq équipes devant au classement.

Classement : 8e avec 7 points

Battu sans parvenir à marquer lors des deux précédentes journées, Soyaux fait du surplace au classement, mais est plus proche de la troisième place que de la zone rouge en terme de points. Avant d'affronter Lyon et le PSG début décembre, le club va devoir faire le plein de points d'ici là pour accéder pourquoi pas à la première partie du classement. Le podium n'est qu'à quatre points, mais six clubs le devancent. Il va falloir resserrer les rangs en défense (la plus mauvaise à l'exception de Metz, à égalité avec Lille) et retrouver un peu d'allant en attaque, car à l'heure actuelle, seuls les deux clubs en position de relégables ont moins marqué.

Classement : 9e avec 7 points

Avec une seule victoire depuis le début de saison, Lille ne parvient pas à décoller. La faute aussi bien à une défense perméable (la moitié des buts encaissés face à Lyon) qu'une attaque peu en verve. Cependant, le club a montré contre le PSG qu'il était capable de belles choses en le tenant en échec. Son prochain rendez-vous face à Montpellier ne sera sûrement pas facile, surtout si le club de l'Hérault a retrouvé la flamme. Mais il va falloir retrouver le chemin du but et engranger les points pour ne pas se retrouver en danger au classement. Avec pour l'instant cinq points d'avance sur Rodez, le premier relégable, l'équipe est à mi-distance entre la troisième place et la zone rouge. A elle de faire mieux pour se rapprocher des équipes qui la précédent au classement.

Classement : 10e avec 6 points

Une zone rouge distancée

Une lueur d'espoir pour Rodez ? Après six défaites pour débuter la saison, le club ruthénois est parvenu à accrocher Fleury lors de la dernière journée pour inscrire son premier point de la saison. Sans parvenir à marquer, encore une fois, le club n'ayant pas trouvé le chemin des filets adverses depuis la deuxième journée. Avec cinq points de retard sur le premier non-relégable, les Rafettes ne peuvent en tout cas pas espérer sortir de la zone rouge ce week-end, mais il leur faudra profiter des rencontres face à Dijon et Metz pour engranger des points et vite remonter au classement sous peine de voir le fossé se creuser entre la zone rouge et le reste du championnat, et de voir le suspense disparaître avant même la fin de l'année pour la descente.

Classement : 11e avec un point

Six matches, six défaites, et onze buts encaissés lors de la dernière journée. Metz est en grande difficulté en ce début de championnat, et il n'est pas certain que les prochaines échéances face à Lyon et Bordeaux lui permettent de sortir la tête de l'eau. Le club semble d'ores et déjà condamné à continuer son va-et-vient entre l'élite et son antichambre, et n'a manifestement pas retenu les leçons des années précédentes. Il ne faudra pas hésiter à se renforcer lors du mercato hivernal, mais au vu du déroulement de la saison, si les résultats ne sont pas au rendez-vous d'ici là, il sera peut-être déjà trop tard...alors que l'entraîneur a été remercié ce mardi.

Classement : 12e avec 0 point (en six matches)

Mercredi 24 Octobre 2018
Charlotte Vincelot


Dans la même rubrique :
#D1F - Le Mag n°8

#D1F - Le Mag n°8 - 03/11/2018