Footofeminin.fr : le football au féminin

#D1F - Deuxième journée : Un néo-Clásico PSG - OM au programme, réaction attendue de Juvisy

Présentation de la deuxième journée du championnat marquée par le premier PSG - OM au féminin. Le leader Lyon reçoit Albi, Montpellier sera face à Guingamp. Au programme également, Rodez - Soyaux, Bordeaux - Saint-Etienne et Juvisy - Metz, dès samedi.



Le PSG - OM n'a pas de précédent en D1 féminine mais la première rencontre de ce dimanche entre le PSG et l'OM, fraîchement promu en D1, attire déjà les convoitises des médias et des supporters. Car la rivalité entre les deux clubs dépasse bien le cadre de la Ligue 1. Toutes les oppositions entre les équipes de ces deux clubs attirent l'attention. L'attaquante des Bleues et du PSG Marie-Laure Delie reste cependant lucide sur cette rencontre : "On sait que c’est un match particulier pour les garçons. Peut-être que cela va le devenir chez les filles. On verra. Ça reste une équipe qui vient de monter et on sait que le PSG - OM est particulier pour tous les supporters. On va essayer de faire un bon match et de le remporter". Les Parisiennes qui ont bien débuté leur saison espèrent bien confirmer pour leur premier match au Camp des Loges. Un stade que Patrice Lair a imposé pour se mettre dans les meilleures conditions au contraire du stade Charléty, froid et distant. Les Marseillaises arriveront nécessairement méfiantes pour ce rendez-vous. D'autant que la rencontre à Bordeaux a été partiellement réussie. Pour Christophe Parra, l'entraîneur olympien, son équipe doit encore progresser après le nul à Bordeaux (1-1) : " Le groupe va monter en puissance sur le plan athlétique pour pouvoir s’exprimer. Il était déjà mieux que les précédentes sorties mais il y a encore un bon chemin à parcourir". A noter que le PSG sera privé de Morroni, opérée de l'épaule et absente jusqu'en janvier prochain, alors que l'OM sera sans Brétigny qui purge son dernier match de suspension.

Après le PSG, Albi affronte Lyon pour sa seconde rencontre. Si Adolphe Ogouyon espère continuer cette saison à inquiéter les ténors du championnat, c'est avant tout son équipe qu'il veut retrouver et l'état d'esprit qui avait fait sa force la saison dernière. Deux semaines après la lourde défaite à domicile (0-4), la tâche s'annonce cependant compliquée face à l'OL. Si l'infirmerie lyonnaise est bien garnie, l'équipe déjà amoindrie avait montré toutes les qualités qu'elles avaient face à Soyaux (9-0). Pour sa première, dans son nouveau stade près du Parc OL, Gérard Prêcheur va devoir composer mais sera favori avec son équipe où ses attaquantes Hegerberg et Le Sommer ont été en pleine forme durant la période internationale.

Juvisy à la relance

Avant l'entame du championnat, la présidente juvisienne et sa capitaine, Thiney, annonçaient ne pas vouloir reproduire les erreurs du début de saison 2015. Malheureusement, le scénario n'a pas été favorable lors des débuts à Guingamp. Battu 0-1, Juvisy a déjà grillé son joker avant de recevoir le promu Metz samedi soir. Les Juvisiennes, dont une partie de l'effectif (Thiney, Diani, Soyer, Bilbault, Butel, Tounkara) a pu retrouver la sélection nationale, devront s'imposer. Les Grenats ne sont pas au mieux. Sèchement battues par Montpellier, les joueuses de David Fanzel ont perdu sur blessure Brocheray (ligaments croisés) et ont aussi connu un lourd revers en amical face à l'équipe de France U20 (0-5).

La performance de la jeune équipe guingampaise a permis de rappeler que rien n'était joué d'avance. Satisfaite de la solidité de son équipe, Sarah M'Barek et ses joueuses s'attaquent à un autre ténor du championnat, candidat au podium. Pour cette rencontre, Montpellier partira favori après avoir réussi son entrée dans le championnat (5-0). Après avoir récupéré ses internationales parties jouer avec les différentes sélections (Espagne, Suède, France, Pays-Bas), Jean-Louis Saez pourra composer avec un effectif élargi.

Soyaux doit relever la tête

Si la rencontre face à Lyon n'était pas l'objectif, la lourde défaite enregistrée n'était pas non plus souhaitée du côté de Soyaux. Surtout que l'équipe charentaise avait affiché un tout autre visage en fin de saison dernière face à l'OL avec une solidité défensive. La réaction est attendue pour ce déplacement à Rodez. D'autant que les Ruthénoises n'ont plus battu Soyaux à domicile depuis quatre ans. Rodez a débuté sa saison par un match nul à Saint-Etienne et escompterait bien monter d'un cran avec une victoire et prétendre à nouveau avec la cinquième place obtenue l'année dernière.

Bordeaux enchaîne une seconde rencontre à domicile avec la venue de Saint-Etienne. Après un match nul face au promu marseillais (1-1), les Girondines s'attaquent à un habitué de la D1, Saint-Etienne. Les Stéphanoises seront favorites de cette rencontre et ambitionnent une cinquième place. L'opposition s'annonce tout de même intéressante car les Bordelaises ont affiché un visage décomplexé en première période face à l'OM. Il faudra voir si cela se confirme ce dimanche.

LE PROGRAMME

Samedi 24 septembre 2016
Juvisy - Metz : 18h00, à Bondoufle (Stade Robert Bobin)
Arbitre : Anaëlle Loidon
>> historique

Dimanche 25 septembre 2016
Montpellier - Guingamp : 15h00, à Montpellier (Stade Bernard Gasset 7- Mama Ouattara)
Arbitre : Vanessa Cruchon
>> historique

Lyon - Albi : 15h00, à Décines-Charpieu (Stade Groupama Training Center)
Arbitre : Solen Dallongeville
>> historique

Rodez - Soyaux : 15h00, à Rodez (Stade Paul Lignon)
Arbitre : Solenne Bartnik
>> historique

Bordeaux - Saint-Etienne : 15h00, à Blanquefort (Stade Jean-Pierre Delhomme)
Arbitre : Cindy Buffart
>> historique

PSG - Marseille : 15h00, à Saint-Germain-en-Laye (Stade Georges Lefèvre)
Arbitre : Florence Guillemin
>> historique


Samedi 24 Septembre 2016
Sebastien Duret

Dans la même rubrique :